La NASA est en train d'uploader des décennies d'archives vidéo sur YouTube

Qui pourrait bien dire non à 500 vidéos d’aéronefs expérimentaux ?

Les vidéos surgies d'un autre âge de l'aéronautique sont toujours fascinantes. Jusqu'à la semaine dernière, les images tournées par les équipes de l'Armstrong Flight Research Center (AFRC) de la NASA à Edwards, en Californie, étaient enterrées dans un coin obscur de l'Internet.

Heureusement, cela vient de changer. L'AFRC est en train d'uploader toute sa base de données vidéo sur YouTube. Pour le moment, ses responsables ont mis en ligne 300 des 500 vidéos qu'ils ont jugées digne d'être exportées.

Publicité

Ces documents scientifiques montrent quelques-unes des expériences les plus importantes de l'histoire de l'aéronautique, notamment des essais de vol réalisés par la NASA et l'Air Force. Le X1 (le premier avion à passer le mur du son) et le 43A (filmé en vol à des vitesses oscillant entre 8 000 et 11 000 km/h) sont de la partie, le test du Lunar Landing Research Vehicle et les atterrissages expérimentaux de la navette spatiale aussi.

Avant que l'AFRC se décide à s'inscrire sur YouTube, toutes ces vidéos étaient autrement plus difficiles à trouver. Il fallait fouiller dans la Dryden Aircraft Movie Collection depuis le site du Dryden Flight Research Center, rebaptisé Armstrong Flight Research Center en 2014. Grâce aux efforts des community managers du centre, cette vidéothèque cachée est en train de prendre son envol sur YouTube mais aussi sur le site officiel de la NASA.

"La NASA dispose d'un grand nombre de document numériques mais le public a tendance à l'ignorer du fait de leur difficulté d'accès", m'a expliqué Rebecca Richardson, la social media manager du centre Armstrong, dans un email. "En déplaçant ce contenu sur des plate-formes plus accessibles, nous espérons que les fans de la NASA et les professionnels des médias pourront le visionner plus régulièrement. Comme ça, ils pourront se plonger dans l'actualité de la NASA comme jamais auparavant."

Nous avons sélectionné quelques beaux spécimens de la collection :

Publicité

Dans cette vidéo datée de 2001, une maquette volante X40-A est arrimée à un hélicoptère qui la largue à 4,5 kilomètres d'altitude. Après 75 secondes de descente gérée en toute autonomie, elle se pose délicatement sur la piste. Pour ne rien gâcher, la vidéo comporte des images captées par une caméra embarquée.

L'ingénieur de la NASA Dale Reed a enregistré ces images grâce à sa caméra personnelle en 1962. Le drôle d'engin que vous voyez tanguer et tressauter est un M2-F1, aussi connu sous le nom de "Flying bathtub" ("baignoire volante") outre-Atlantique.

Ces images datées de 1947 montrent le désassemblage du D-558 Skystreak au Muroc Army Airfield. Quatre mois après son vol inaugural, le Skystreak a décroché un nouveau record de vitesse en atteignant les 1 030 km/h.

Dans cette vidéo, un pilote se glisse dans le cockpit d'un Douglas D-558-II depuis la soute à bombes d'une super-forteresse volante P2B-1S. Ces engins gigantesques ont volé de 1948 à 1956.

Dernier extrait venu des années 70 : les ingénieurs du Langley Research Center utilisent un avion de transport C5-A pour visualiser les vortex créés par ses hélices. Les avions de type C-5 de Lockheed Martin sont parmi les plus gros aéronefs du monde, ce qui explique pourquoi la fumée tourbillonne de cette manière ici.