Crime

L'astéroïde qui a tué les dinosaures est peut-être à l'origine de la vie

Un groupe de chercheurs internationaux vient juste de finir de récolter des échantillons prélevés dans le cratère formé par l'astéroïde auquel on impute généralement l'extinction des dinosaures.
1.7.16
Photo par Max Alexander/B612/Asteroid Day

Un groupe de chercheurs internationaux vient juste de finir de récolter des échantillons prélevés dans le cratère formé par l'astéroïde auquel on impute généralement l'extinction des dinosaures. Leur mission : enfin faire la lumière sur le rétablissement de la vie sur Terre, après l'impact de l'astéroïde, et pourquoi pas, sur l'origine de la vie.

L'équipe a passé deux mois à récolter des échantillons depuis une petite plateforme au large du sud du Mexique, là où l'astéroïde se serait écrasé il y a environ 66 millions d'années.

Publicité

« Il y a beaucoup d'intérêt à savoir ce qui s'est passé », explique le Docteur Jaime Fucugauchi, le chercheur mexicain qui coordonné la mission. Fucugauchi décrit l'impact comme « l'un des événements clés dans l'évolution de la Terre ».

Fucugauchi ajoute que l'équipe s'intéresse en particulier au rétablissement de la vie dans la zone d'impact — le cratère Chicxulub, qui fut identifié en 1980.

Vue d'artiste de l'impact de Chicxulub (via Wikimedia Commons / NASA)

Les chercheurs se penchent surtout sur « l'anneau de pics » — un anneau de montagnes formé lors de l'impact. Les mêmes structures sont également visibles sur Mars et sur la lune, mais Chicxulub est le seul endroit sur Terre où l'on peut voir un tel phénomène.

Une hypothèse avancée par les experts est que les roches particulièrement poreuses de l'anneau de pics étaient de véritables foyers bouillonnants — un lieu privilégié pour le développement d'organismes.

« Les anneaux de pics sont l'endroit idéal pour chercher [des signes] de vie sur d'autres planètes », explique le géophysicien Auriol Rae, le premier à avoir observé cette ceinture de montagnes. « Comprendre le seul anneau de pic conservé sur Terre pourrait s'avérer très important. »

Brèches d'impact de l'échantillon de base. (Photo by Max Alexander/B612/Asteroid Day)

Aujourd'hui, le cratère de Chicxulub — avec son diamètre de près de 200 km — est surtout connu pour avoir probablement causé l'extinction des dinosaures. La théorie est la suivante : les débris envoyés dans l'atmosphère au moment de l'impact se sont mélangés aux gaz émanant des volcans actifs. Le tout a créé un nuage énorme qui a éclipsé pendant longtemps le soleil, précipitant ainsi la disparition de trois quarts des espèces biologiques terrestres.

En plus de théories sur le rétablissement biologique, les membres de l'équipe espèrent également que l'étude des échantillons prélevés révélera les secrets sur la formation des anneaux de pics.

Publicité

Rae, un expert en impacts d'astéroïdes, compare la formation de ces structures à une éclaboussure d'eau, lorsqu'elle est observée au ralenti: le point d'impact se soulève et vient ensuite s'effondrer. Mais certains chercheurs, explique Rae, ne sont pas convaincus que cette explication puisse s'appliquer à la pierre.

Le forage a commencé en avril, pour une durée prévue de 2 mois. Les chercheurs espéraient pouvoir percer à 1,5 km de profondeur. Mais l'équipe a épuisé ses fonds une semaine plus tôt que prévu et a arrêté le forage à 1,3 km de profondeur.

Les échantillons récoltés ont été envoyés au Texas pour être scannés et transformés en modèles 3D. En septembre, ils seront ensuite acheminés vers Brême, en Allemagne, pour des analyses.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR