FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Un policier abat un enfant de 12 ans qui tenait un pistolet à bille

L’enfant est mort ce dimanche après qu’un policier de Cleveland, nouvellement recruté, lui a tiré dessus.
24.11.14
Photo par Raymond Wambsgans via Flickr

C'est une jeune recrue de la police qui a tiré sur le garçon qui se trouvait dans un centre de loisirs le samedi après-midi. Le policier est arrivé suite à un appel téléphonique qui signalait « un type avec un pistolet » aux abords de balançoires. La personne qui a appelé a indiqué au standard que l'arme était « probablement un faux », mais l'officier qui a tiré deux fois, touchant l'enfant à l'estomac, n'avait pas reçu cette information déterminante. C'est ce qu'a indiqué Jeff Follmer, le président de la Cleveland Police Patrolmen Association, dans une déclaration faite aux média locaux.

Publicité

« En plus de cela, nous devons partir du principe que toute arme est une vraie, » poursuit Follmer. « Le jour où l'on arrête de le faire, c'est le jour où l'on ne rentre pas à la maison. »

La fusillade a eu lieu à l'espace de loisirs Cudell, dans l'ouest de Cleveland (Ohio). Quelques jours après que des policiers de la ville ont tué une schizophrène sans armes devant sa maison, en la cognant contre le sol.

The Cleveland Police have killed two people in ten days. One, an unarmed woman and two, a 12 year old boy. — Nettie (@juhneda)November 23, 2014

L'enfant de 12 ans, Tamir E. Rice vivait juste à une rue du centre de loisir, a dit sa mère Samaria Rice à des médias locaux. Elle se trouvait chez elle au moment des tirs. Deux hommes sont venus lui dire ce qu'il s'était passé, mais elle a raconté qu'en courant vers la scène de la fusillade, la police ne l'a pas laissée passer.

La mère a affirmé que son fils n'avait jamais eu de pistolet, factice ou non, qu'il l'avait probablement reçu d'un ami. Les pistolets dits d' « airsoft » sont des répliques factices qui peuvent pour certains envoyer des billes en plastique ou des petits plombs. Ils ont souvent l'air très réaliste par rapport aux originaux. Les images du pistolet publiées dans la presse locale indiquent que son embout orange, fait pour distinguer une arme fausse, avait été enlevé.

BB gun Cleveland police said a 12yo boy pulled from his waistband before they shot him. — Cory Shaffer (@cory_shaffer)November 23, 2014

Publicité

L'enfant a été envoyé à l'hôpital MetroHealth de Cleveland afin d'être soigné pour blessures graves. Après avoir été opéré, il est mort dans la matinée de dimanche.

La police de Cleveland a indiqué sur son blog qu'on avait demandé à l'enfant de lever les mains en l'air. Le message indique ensuite que « Le suspect ne s'est pas plié aux ordres de l'officier et a cherché des mains sa ceinture pour trouver le pistolet. Des coups de feu ont été tirés et le suspect a été touché dans le buste ».

L'enfant n'a pas cherché l'affrontement physique ou verbal avec l'officier de police a dit l'adjoint en chef de la police de Cleveland sur cleveland.com.

La jeune recrue et le policier plus expérimenté (une dizaine d'années dans la police) qui l'accompagnait ont été suspendus temporairement, alors que le service d'enquête sur l'utilisation létale de la force travaille déjà sur une intervention au cours de laquelle une femme schizophrène a été tuée.

La fusillade a entraîné de nombreuses protestations sur Twitter, quelques minutes après l'annonce de la mort de l'enfant.

Un groupe Anonymous de Los Angeles a publié une parodie de publicité de la police disant « Ne vous inquiétez pas ! Je me suis enquêté moi-même et je n'ai rien trouvé de mal. »

Des habitants de Cleveland ont aussi apporté leur soutient aux officiers dont l'erreur a été tragique.

« S'ils étaient partis du principe que c'était une fausse, et que cela s'était avéré être une vraie arme, l'histoire aurait été très différente, » a dit par exemple une experte en relations publiques, Stéphanie Lentz.

Publicité

— Stephanie Lentz (@s3lentz)November 23, 2014

D'autres ont eu encore moins de compassion pour l'enfant.

« Je ne condamne les policiers même pas un tout petit peu, » dit un autre. « Le gamin l'a bien cherché. »

— jared (@TrizGallo)November 23, 2014

Suivez Meredith Hoffman sur Twitter: @merhoffman

Photo via Flickr