Un nouveau type d'astéroïde-comète a été découvert dans le système solaire

L'étrange système 288P est à la fois un couple d'astéroïdes et une comète.
25 septembre 2017, 7:00am

L'espace, c'est cool. Tout le monde aime les trous noirs, les supernovae, les étoiles à neutrons, tous ces objets célestes sensationnels qui flottent (heureusement) si loin de nous. Avec leurs nuages de gaz et leurs jets de particules, ils nous feraient presque oublier qu'il se passe aussi des choses intéressantes dans notre bon vieux système solaire.

Dans un article publié le 21 septembre 2017 par la revue Nature, une équipe de scientifiques germano-américaine raconte comment le télescope Hubble lui a permis de découvrir que l'objet déjà connu sous le nom de 288P n'était pas un, mais deux astéroïdes qui se comportent comme une comète. Une première dans l'histoire de l'astronomie.

Les astronomes ont conscience de l'existence des systèmes astéroïdaux binaires depuis le début des années 90. Les membres de 288P, qui provient de la ceinture principale d'astéroïdes qui sépare Mars et Jupiter, affichent cependant plusieurs caractéristiques remarquables.

288P photographié par Hubble. Image : NASA/Wikimedia Commons

D'abord, ils sont très similaires en taille et en poids et orbitent à 100 kilomètres l'un de l'autre, plus que tout autre astéroïde binaire déjà observé. Ensuite, la manière dont ils se déplacent indique que leur couple est extrêmement jeune, environ 5 000 ans, et qu'il est peut-être issu de la désintégration d'un unique astéroïde qui tournait trop vite sur lui-même.

Enfin - et surtout -, ils ont une chevelure (un nuage de gaz et de poussière qui entoure leur noyau) et une queue (une traînée de matière qui leur est arrachée par les vents solaires), des traits caractéristiques des comètes.

Les astronomes ont déjà observé des astéroïdes binaires dotés de chevelures. Cependant, c'est la première fois qu'ils observent un astéroïde binaire doté à la fois d'une chevelure et d'une queue. C'est ce mélange unique qui leur permet de considérer 288P à la fois comme un astéroïde binaire et une comète de la ceinture principale d'astéroïdes.

Les astéroïdes contiennent de précieux indices sur la manière dont l'eau est arrivée sur Terre. Le problème, c'est que leur petite taille les rend difficiles à étudier. Avec un peu de chance, le très médiatique 288P rappellera aux acteurs de l'aérospatiale qu'il est toujours bon de prendre la peine d'observer les astéroïdes qui passent à proximité de nous.

Publicité