Porno

L’actrice porno canadienne August Ames retrouvée morte après une polémique sur Twitter

Elle a essuyé une vague de critiques pour avoir laissé entendre qu’elle ne tournerait pas de scènes de sexe avec un acteur qui a déjà fait de la porno gaie.

La star porno d’origine canadienne a été retrouvée morte mardi dernier, le 5 décembre. Sa mort survient quelques jours après avoir été critiquée et qualifiée d’homophobe sur Twitter pour avoir laissé entendre qu’elle ne tournerait pas de scène de sexe avec un homme qui a déjà eu une relation homosexuelle.

Selon les médias,il s’agirait d’un suicide. Son dernier dernier tweet, le 4 décembre, dit :« Fuck y’all. »

Publicité

August Ames, de son vrai nom Mercedes Grabowski, était originaire d’Antigonish en Nouvelle-Écosse. Elle a joué dans des centaines de films pornos, a gagné deux prix AVN (récompenses de l’industrie pornographie décernées par le magazine Adult Video News) et occupait le neuvième rang des stars du porno les plus populaire sur Pornhub. Elle avait 23 ans.

Après sa mort, le Toronto Star a rapporté que son frère, James Grabowski, a écrit puis ensuite supprimé le message suivant sur Facebook : « L’intimidation, ce n’est pas une blague. Elle a causé la mort de ma sœur et je ne peux pas la ravoir. Cette douleur que je ressens parce que les gens ne pouvaient pas garder leur opinion pour eux est insupportable. Même si je n’ai rien d’autre que de la haine pour chacun de vous qui l’avez poussée à faire ça, je ne vous souhaite pas cette douleur. Ça a changé la personne que je suis pour toujours. »

Des noms connus de l’industrie, dont Jenna Jameson et Brett Rossi (l’ex de Charlie Sheen), se sont exprimés par l’entremise de Twitter au sujet de l’effet qu’ont eu les réactions négatives sur August Ames.

Jenna Jameson a répondu à un utilisateur sur Twitter, qui disait que le monde s’attendait à ce que soit August Ames s’excuse ou qu’elle avale un comprimé de cyanure. « Tu es directement responsable de sa mort. Je ne vais pas m’arrêter tant que tu ne seras pas banni des médias sociaux », a-t-elle tweeté.

Le mari d’August Ames, le réalisateur Kevin Moore, a transmis la déclaration suivante à AVN à la suite de son décès : « Elle était la personne la plus gentille que j’aie jamais connue et elle était tout pour moi. Merci de bien vouloir respecter notre vie privée en cette période difficile. »

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.