Life

Comment faire un plan à trois sans se sentir ridicule

Le plan à trois est le fantasme le plus courant, mais il est souvent difficile à organiser et peut vite tourner au drame. Voici quelques conseils.
19.5.21
Slutever orgie
Capture d'écran de notre série Slutever. Photo : VICE 

Selon une enquête réalisée par VICE UK sur Instagram, seuls 21 % des répondants ont déjà fait un plan à trois ou participé à une orgie au cours de leur vie. 64 % de ceux qui ne l'ont pas fait aimeraient le faire, mais seulement la moitié de ceux qui l'ont fait voudraient le refaire. C'est peut-être parce que, pour beaucoup de gens, le plan à trois n'est qu'une case à cocher sur la liste des choses à essayer et qu'une fois suffit. Ou bien ils ont eu une horrible expérience et ne veulent plus jamais en entendre parler.

Publicité

Y a-t-il un moyen de rendre le sexe à trois mémorable ? J'ai demandé à une experte du sexe et à des personnes qui ont eu des expériences réussies comment bien organiser une partouze. Pour rappel, toutes les règles de base du sexe s'appliquent ici aussi et devraient aller de soi, mais répétons-les encore une fois : faites un test de dépistage des MST, utilisez des préservatifs, rencontrez d'abord les autres partenaires dans un lieu public si vous ne les connaissez pas, assurez-vous que la situation est consensuelle, n'enfreignez pas les mesures liées au Covid-19 et ne profitez pas d'une personne bourrée ou défoncée.

Ne faites pas un plan à trois pour de mauvaises raisons

De bonnes raisons de faire un plan à trois :

  1. Vous avez envie de faire un plan à trois.

De mauvaises raisons de faire un plan à trois :

  1. Votre relation est au point mort et vous pensez que cela pourrait « raviver la flamme ».
  2. Votre partenaire en a envie et vous vous sentez obligé.
  3. Vous avez un crush sur quelqu'un en dehors de votre couple et vous pensez qu'un plan à trois est une bonne excuse pour l’approcher.

Samia Burton, éducatrice sexuelle et créatrice de Sexual Essentials, donne des cours de « kink et sensualité » sur Patreon. « Quelle que soit la raison pour laquelle vous faites un plan à trois, il est bon d’en discuter et de savoir pourquoi chaque partenaire est intéressé, dit-elle. Le plaisir peut être gâché lorsqu'une personne pense le faire juste pour essayer alors qu'une autre en a besoin régulièrement. Vous devez être sur la même longueur d'onde. Et il est essentiel de comprendre qu'un plan à trois n'est pas un cadeau ou une récompense. »

Laissez tomber les applications – ou du moins, utilisez-les à bon escient

On ne peut pas nier qu'organiser un plan à trois via une application est pratique. Mais si vous faites ce choix, faites-le de manière éthique.

Pour les couples : n'oubliez pas que la personne que vous rencontrez a des sentiments et des vulnérabilités qui lui sont propres, et qu'elle n'est pas seulement une paire de mains supplémentaire. Indiquez clairement dans votre bio que votre compte est partagé et expliquez ce que vous recherchez. Mettez des photos de vous deux et ne dites pas que vous êtes disponible pour des rendez-vous en solo si ce n'est pas vrai. Si vous lisez les messages ensemble, dites-le.

Si vous êtes un couple hétérosexuel à la recherche d'une troisième personne, n'utilisez pas le profil de madame pour tendre une embuscade aux femmes queer sans être transparent sur le fait qu'il y a aussi un homme. Si l'un de vous a des affinités avec une autre personne, n’évoquez pas tout de suite le plan à trois. 

Elisa*, 26 ans, a fait beaucoup de plans à trois dans sa vie, tous organisés via des applications de rencontre, mais jamais via Tinder. « L’un a été arrangé sur Gleeden, un autre via OkCupid et un autre encore via FetLife. J'avais l'intention de faire un plan à trois, j'ai toujours été très honnête et ma bio disait que j'étais prête à tout. Si, comme moi, vous avez certains besoins mais qu'il n'est pas facile de les partager avec les personnes que vous rencontrez dans la vie quotidienne, il est plus facile d’entretenir une vie parallèle en ligne. »

Publicité

Si vous optez pour une application, choisissez-en une qui soit moins puritaine que Tinder, mais pas trop orientée. Il existe des applications conçues spécifiquement pour le plan à trois, mais attention, le nombre d'utilisateurs est généralement très faible. 

Établissez les limites avant de vous mettre à baiser

OK, les plans à trois n’arrivent généralement pas après avoir bu du jus d'orange. Mais lorsque les drogues et l'alcool se mêlent à une activité sexuelle qui peut être émotionnellement perturbante, cela vaut la peine de faire une pause et de déterminer quelles sont vos limites et comment elles fonctionnent dans la pratique. Ce qui vous intéresse ou ce que vous êtes prêt à faire peut changer sur le moment, c'est normal, mais il est important de le communiquer.

« Fixez vos limites avant de passer à l’acte, insiste Burton. Il y a des choses que vous ne savez pas si vous aimez ou non jusqu'à ce que vous soyez dans la situation, mais il y a beaucoup de choses que vous savez déjà que vous ne voulez pas, c'est sûr. »

Les limites ne sont pas seulement pour les couples. Ryan, 29 ans, a eu son meilleur plan à trois avec son ami Martin. C'était agréable précisément parce qu'ils avaient fixé des limites préalables qui étaient révisées au fur et à mesure de l'évolution de la situation.

« J’étais dans une relation ouverte avec quelqu'un d'autre et j'ai constaté qu'il y avait une alchimie entre Martin et moi, mais pour diverses raisons, nous avions choisi de ne pas nous engager dans cette voie, raconte Ryan. Puis un jour, nous avons pris des champignons avec Louisa*, une fille merveilleuse que nous connaissions déjà. Elle a commencé à nous draguer tous les deux, et nous en avions envie tous les deux, mais Martin a stoppé les choses parce qu'une frontière que nous avions établie, lui et moi, était sur le point de s'effondrer. Nous avons discuté et décidé de continuer, mais en faisant de Louisa le centre de notre attention, pour lui faire vivre une expérience extraordinaire. »

Publicité

« C’était une belle façon d'avoir un plan à trois. Je les évite généralement parce que je passe mon temps à m'inquiéter de savoir si l'attention est divisée de manière égale, mais pas dans ce contexte. J'étais heureux de les regarder pendant qu'ils faisaient l'amour et de les rejoindre au bon moment. »

N’écrivez pas à une connaissance au hasard juste parce que vous savez qu’elle est bisexuelle

L'approche du « couple excité qui demande à son ami bisexuel ou pansexuel de faire un plan à trois » est un cliché, mais, si elle est bien menée, elle peut fonctionner. Vous pouvez parler confortablement des limites avant qu'il ne se passe quoi que ce soit, avec l'avantage supplémentaire d'être avec quelqu'un que vous connaissez et en qui vous avez confiance.

L'inconvénient, c'est que la personne pourrait refuser et en parler à tous ceux que vous connaissez. Si vous choisissez cette voie en tant que couple, faites-le avec quelqu'un avec qui vous avez déjà eu des conversations ouvertes sur le sexe. Demandez peut-être à la voir en personne pour au moins flirter et évaluer les signaux. C'est bien mieux que de lâcher un « Plan à 3 ? 🙈 haha » dans ses DM.

Cette approche a fonctionné pour Andrew*, 24 ans, lorsque la fille qu'il fréquentait a émis l'idée d'un plan à trois. « J’ai contacté une amie d'amis pour nous deux. Nous allions souvent aux mêmes fêtes et avions des conversations intenses à 4 heures du matin. Nous avions déjà parlé de sexe et de trios. Je lui ai envoyé un texto un jour et lui ai demandé si elle voulait prendre un café. Là, je lui ai fait part de notre proposition et elle a accepté de nous voir tous les trois autour d'un verre. Une fois que nous en avons parlé tous ensemble et que nous avons décidé d'avancer, nous avons fixé une date. Mais au final, nous avons continué à boire et nous sommes retrouvés chez elle à le faire, le soir-même. »

Si vous êtes célibataire et qu’un couple vous plaît, dites-le lui

Être attiré par un couple est normal et les célibataires devraient se sentir libres de prendre l'initiative. Mais comment cela fonctionne-t-il, en pratique ? « Complimentez-les tous les deux, dit Burton. Montrez-vous accessible et laissez tomber tout air de mystère inutile. Faites en sorte que vos intentions et votre flirt soient clairs afin que les deux autres personnes se sentent impliquées et spéciales. »

Pour un couple, cela peut être un beau compliment. « Mon premier plan à trois s'est produit après une fête lors de ma première année de fac, raconte Maddie*, 28 ans. Cette fille dont j'étais très proche et pour laquelle j'avais un demi-crush était dans la chambre avec mon copain et moi. Quand il est allé aux toilettes, elle s'est tournée vers moi et m'a dit : "On devrait faire un plan à trois !" J’étais d’accord. Quand elle est sortie de la chambre, je l'ai dit à mon copain, qui était d'accord et qui l’a embrassée quand elle est revenue. C'était vraiment sympa, et nous sommes restés amis après. Elle était même là pour moi quand mon copain et moi avons rompu un an plus tard. »

Tout le monde mérite de l’attention après un rapport sexuel

Faire l'amour avec une seule personne peut déjà être émotionnellement intense ; par conséquent, si vous êtes trois, faites encore plus attention. Pour les couples : envoyez un texto à la personne avec laquelle vous avez fait un plan à trois le lendemain, tout comme vous le feriez (je l'espère) avec n'importe qui d'autre. Ne vous attendez pas forcément à ce que cela se reproduise, mais soyez attentif à ses sentiments.

Si vous êtes en couple, il est normal de trouver un peu étrange de regarder votre moitié faire l'amour avec quelqu'un d'autre, même si la situation est agréable. Parlez-en le lendemain, juste tous les deux. Dites ce que vous avez apprécié et ce que vous n'avez pas apprécié, et si vous préférez que cela reste une expérience unique ou si vous la referiez. Dans ce dernier cas, amusez-vous !

*Les noms ont été modifiés.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.