Sexe

Comment s’échapper d’une date pénible

L'autre jour, une notification Facebook m'a rappelé que c'était l'anniversaire de l'un de mes « amis », et j'ai ressenti un peu de culpabilité.
Manisha Krishnan
Toronto, CA
14.6.16

L'autre jour, une notification Facebook m'a rappelé que c'était l'anniversaire de l'un de mes « amis », et j'ai ressenti un peu de culpabilité. En fait, ce n'était pas tellement un ami… Plutôt une ancienne date Tinder. À notre deuxième rencontre, j'avais fait des pieds et des mains pour me sauver.

Je lui avais proposé de venir avec moi à un party. Pendait qu'on prenait un verre chez moi avant d'y aller, j'ai reçu un texto d'une amie déjà à la fête, et elle était avec un gars qui me plaisait beaucoup plus que celui que j'avais en face de moi. J'ai commencé en douceur, en expliquant à ma date Tinder que ce party-là n'était pas vraiment son genre en fin de compte. J'ai aussi dit que le prix d'entrée était cher (???) et ajouté qu'au fond, j'y allais juste pour faire acte de présence parce que mes amies y étaient.

Publicité

Rien n'a marché : il était décidé à m'accompagner. Sachant qu'il avait eu des problèmes de drogue dans le passé, je lui ai fait croire que je voulais absolument me défoncer ce soir-là. En réalité, je ne touchais plus vraiment à l'ecstasy, mais j'ai tenté le tout pour le tout. En vain. Il n'en prendrait pas, mais viendrait quand même avec moi. Finalement, je l'ai un peu jeté dehors.

Je n'en suis pas fière, mais il semble que je ne sois pas la seule à avoir déjà fait ça. Beaucoup sont prêts à tout pour éviter la confrontation, comme cette femme qui a fait semblant d'être malade pendant un séjour en montagne et a été ramenée par hélicoptère, tout simplement parce qu'elle n'arrivait pas à avouer à sa date que le week-end avec lui était insupportable.

Après pas mal d'appels, nous nous sommes retrouvés avec une belle collection de manœuvres honteuses pour fuir une rencontre pénible. Voici les récits.

Changement d'heure
C'était à l'université, à l'époque où personne n'avait de téléphone intelligent et tout le monde avait un réveil-matin. Je flirtais avec une fille depuis plusieurs jours. Un soir, ont est finalement passés à l'acte. On est allés chez moi vers minuit, directement au lit et… c'était juste terrible. J'avais l'impression de baiser avec un sac de lait.

J'ai donc ralenti un peu, prétendant que j'étais fatigué, puis j'ai fait semblant de m'endormir. Évidemment, elle n'était pas particulièrement ravie. Elle m'a demandé de régler le réveil pour sept heures parce qu'elle avait un cours très tôt.

Publicité

J'ai bien réglé le réveil pour sept heures, sauf que, dès qu'elle s'est endormie, j'ai avancé l'heure de six heures. Elle s'est donc levée pour partir en cours… à une heure du matin. Quand elle a été partie, je suis retourné au bar.

Urgence télé
J'avais 25 ans et c'était mon premier rendez-vous arrangé. J'étais nerveux. La personne qui avait organisé la rencontre n'était pas vraiment une amie, juste une connaissance, mais elle m'avait assuré que la fille était cool. Elle avait juste oublié de me dire que ladite amie avait 20 ans de plus que moi. J'ai eu un mauvais pressentiment à la minute où je l'ai rencontrée. Elle a commencé à me parler de ses enfants, de son ex-mari, et je me suis dit que je préférerais être n'importe où ailleurs qu'ici. J'ai fait semblant d'avoir un appel de mon coloc.

« Ah, merde, j'ai complètement oublié! J'arrive tout de suite pour l'enregistrer. » J'ai expliqué que je devais rentrer chez moi pour enregistrer la finale de The O.C. Je crois qu'elle a marmonné : « Ouais, c'est ça », ce qui ne m'a pas empêché de m'en aller en courant. Je n'en suis pas fier, mais je n'ai plus jamais eu de rendez-vous arrangés depuis. Ce soir-là, j'ai regardé The O.C. L'experte en animaux saoûle
Je venais de me faire poser un lapin par un gars rencontré sur Tinder. Je suis allée voir un spectacle avec des amis et j'ai bu beaucoup de vin pour oublier. J'étais éméchée quand mon coloc a piqué mon téléphone pour proposer à un autre gars sur Tinder d'aller boire un verre. Nous nous sommes donné rendez-vous à 23 heures dans un petit bar. Les seules personnes présentes étaient lui, moi, mon ami et mes deux colocs.

Comme je n'avais absolument rien à lui dire, j'ai commencé à lui raconter des choses au hasard sur les animaux. Par exemple, que les chauves-souris tournent toujours à gauche quand elles sortent de leur grotte, que les ours polaires sont tous gauchers, que la langue d'une baleine bleue a le poids d'un éléphant et qu'un être humain peut nager dans les artères d'une baleine bleue (pour illustrer, je me suis même mise à mimer). Quand je suis arrivée à court d'anecdotes animalières, je me suis sauvée. C'étaient les trente minutes les plus embarrassantes de ma vie. Sauf qu'il a voulu un deuxième rendez-vous. « J'ai été séduit par ton imitation de la nage au fond d'une artère de baleine. C'était fantastique. » Le chien avait trop chaud
J'utilisais l'application Plenty of Fish quand je vivais à Vancouver. Je chattais avec un gars de 36 ans sympa et mignon, mais je trouvais suspects tous ses selfies en noir et blanc. Je pensais ne prendre aucun risque en lui proposant une promenade sur la digue avec mon bouledogue de quatre ans, Lola. Quand nous nous sommes retrouvés, j'avais l'impression d'être avec Elton John. C'était un homme beaucoup plus âgé, qui portait des lunettes de soleil pour femmes. Il avait littéralement attaché des fleurs à ses lunettes. Il m'a offert une boîte de chocolats et des friandises pour Lola. J'avais peur de croiser un ami ou un collègue : je ne voulais pas que quelqu'un me voie avec lui. Je regrettais même d'avoir pris le temps de me laver les cheveux. Au bout de quinze minutes, je lui ai dit que Lola ne supportait plus la chaleur et que je devais rentrer. Il devait faire 15 degrés. Lola allait parfaitement bien. C'était sans aucun doute le rendez-vous le plus court de ma vie. Changement d'endroit
J'ai rencontré une fille grâce à des amis. Nous avons brièvement dansé ensemble pendant une soirée. Elle m'a proposé un rendez-vous et j'ai accepté… sans y penser. Je me suis ensuite rendu compte que je n'en avais pas du tout envie. Elle avait quelques années de moins que moi, mais se comportait comme une tante sexuellement agressive. Je me sentais mal d'annuler, alors j'ai demandé à des copines de trouver le pire restaurant possible, puis je lui ai envoyé un texto pour lui proposer de changer d'endroit. Quelques heures plus tard, elle m'a appelé pour me dire qu'elle était finalement trop occupée. C'est une technique très lâche que les gens devraient utiliser. Faux taxi
C'était mon premier et unique rendez-vous à partir d'Internet. Sa photo de profil le montrait seulement de la tête aux épaules — il avait l'air mince. Quand je suis arrivée et qu'il s'est levé de son tabouret, la raison de son cadrage serré m'a paru assez claire : il était vraiment large des hanches. Quand M. Poire est allé aux toilettes, d'autres gars installés au bar avaient remarqué que je passais un mauvais moment. Ils m'ont invité à jaser avec eux. J'ai fait semblant d'appeler un taxi pour rentrer chez moi, je suis sortie puis revenue au bar. Et j'ai embrassé l'un d'eux.

Suivez Manisha Krishnan sur Twitter.