Nouvelles

Céline Dion soutient la lutte contre la radicalisation et on se demande bien pourquoi

Un nouveau jour, une nouvelle vidéo de sensibilisation par Céline.
1.11.16

Céline Dion vient de tourner une vidéo pour contrer la radicalisation. Un message d'espoir qui vient s'inscrire à un long curriculum de vidéos de sensibilisation.

De l'eau est passée sous les ponts depuis le légendaire bafouillage de Céline Dion sur CNN, d'où provient l'expression consacrée « Take a kayak ». En 2005, la chanteuse, complètement paniquée, en larmes, la voix nouée était apparue sur les ondes de CNN, implorait qu'on vienne en aide aux victimes de l'ouragan Katrina, en Nouvelle-Orléans.

Publicité

« Peut-être que je ne pense pas avec ma tête, je parle avec mon cœur. Personne ne peut aller défoncer les toits, que les hélicoptères arrivent et sauvent deux personnes à la fois? Prenez un kayak! Défoncez les murs! Des enfants se font violer la nuit! On entend des coups de feu! Des gros fusils! Qu'est-ce que c'est que ça? »

L'intention était bonne ; le sujet, dramatique, mais la crise de nerfs de la chanteuse a supplanté le message. D'autant plus qu'elle ne mimait même pas correctement une pagaie. Il s'en est suivi une décennie de bonnes blagues.

Céline pour lutter contre la radicalisation

Voici qu'à l'occasion de la conférence de l'UNESCO « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble », à Québec, Céline Dion joint sa voix à l'appel mondial de lutte contre la radicalisation. Dans une courte vidéo destinée aux 400 participants, Céline salue le travail des experts réunis, et lance un message d'espoir. « Je joins ma voix à la vôtre dans l'édification de société ouverte où chacun peut s'épanouir et se réaliser. »

Il n'y a certes dans cette vidéo aucune trace de l'hystérie d'il y a 10 ans. Le message ne fait pas de tort. Et surtout, ne soyez pas vexés, j'a-do-re Céline (à ce jour Parler à mon père est encore dans ma liste des 25 plus écoutés). Mais un moment donné, on se demande à quoi peut bien servir une telle vidéo – où en plus Céline a franchement l'air de lire un carton une minute durant.

Publicité

Les recherches ont démontré que la radicalisation violente était plus présente chez les jeunes hommes. Et pour sa conférence sur les jeunes, l'internet et la radicalisation, l'UNESCO et le Québec ont choisi comme égérie une chanteuse de 48 ans, majoritairement populaire auprès de femmes d'un certain âge, dont la carrière a débuté bien avant le World Wide Web. La pertinence du choix est… discutable. Je doute qu'un djihadiste quitte prestement la Syrie (en kayak sur la Méditerranée) à la suite de ce message.

Et oui, Céline a été nommée artiste UNESCO pour la paix en 1999, mais malgré cela je peux difficilement m'imaginer les experts réunis lundi soupirer de soulagement en voyant la chanteuse populaire consacrer leur dur labeur. « Enfin, ma vie entière dédiée à la recherche est Céline Dion approved! », ne se sera exclamé personne.

Des récidives nommées Céline Dion

C'est louable, d'être richissime et de se servir de son influence pour faire avancer des causes qui nous tiennent à cœur; la star québécoise est à cet égard un modèle à suivre… N'empêche que certaines de ses vidéos sont un peu drôles et que je doute de leur impact réel. J'ai eu le plus grand plaisir à passer un après-midi dresser une liste de mes coups de coeur :

Céline en guerre contre les préjugés

« Ce n'est tout simplement pas correct d'avoir des préjugés », nous rappelle Céline. Bon point.

Je n'ai pas de date précise pour la vidéo, mais une analyse non scientifique de sa coupe de cheveux révèle qu'elle aurait pu être tournée en 1991, année de parution de Dion chante Plamondon.

De grâce, cessez les naissances prématurées

« Bonjour, ici Céline Dion qui vous demande de mettre un terme aux naissances prématurées. » Ce message de 2012 n'a visiblement pas eu l'effet escompté. Le rapport de l'Organisation mondiale de la santé indique que 15 millions de bébés naissent prématurément chaque année, et que le nombre est en augmentation. Peut-être faudrait-il faire jouer la vidéo plus souvent.

Hymne à l'hôpital Saint-Justine

Une ballade qui nous berçait juste avant les bandes-annonces au Guzzo, dans le bon vieux temps. « Cardiooolooogiiiiie foeeetaaaaale », au bord de mer. Je vous jure que je la chante encore.

Soyez en santé! Prenez vos vitamines!

Céline Dion a assurément été payée pour celui-là, donc ce n'est pas une vidéo militante, mais son expression faciale qui allie assurance et coquinerie était digne de mention. « Now THAT'S music to my ears! » J'ai tout aimé.