Elleorde prend tranquillement le relais de Morricone et Moroder

On vous fait écouter « Open Wide and Eat The Future », l'excellent premier EP prog-disco du producteur écossais.
10.10.16

Après s'être lancé avec l'alias Crème de Menthe au plus fort de la tornade electroclash en 2001 (« You Like Plastique ! »), l'Ecossais Matthew Aldworth a fait saigné tous les dancefloors d'Europe à bord du duo hi-NRG Den Haan, auteurs entre autres du mégatube « Release the Beast » en 2009. Il y a 3 ans, après une nuit d'acides passé au traditionnel Camp Cosmic (le festival numéro 1 du disco, qui a depuis quitté la Suède pour l'Allemagne), le producteur de Glasgow a décidé de lancer Elleorde, hommage non dissimulé au disco pré-discothèque, quelque part entre Black Devil, Patrick Cowley, la funksploitation et le prog-rock synthétique. À la fois dansant, bidouilleur et planant, son premier EP s'intitule Open Wide and Eat The Future, il sort chez Forest Jams et on vous fait écouter ses 4 titres en intégralité juste en dessous :

Elleorde est à l'affiche du festival Serendip Lab qui se tient du 15 au 28 octobre dans divers lieux de Paris et sa banlieue. Plus d'infos ici.