FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO PHOTO 2009

Le reich Ingénu

En 1939, la Wehrmacht a fait appel à un homme du nom de Rudolf. Le gouvernement lui a donné un appareil photo et l’a envoyé sur le Front russe avec le reste des troupes allemandes, au sein de l’infanterie.
10.8.09

En 1939, la Wehrmacht a fait appel à un homme du nom de Rudolf. Le gouvernement lui a donné un appareil photo et l’a envoyé sur le Front russe avec le reste des troupes allemandes, au sein de l’infanterie. La mission de Rudolf était de témoigner de ce qu’il voyait, alors que sa compagnie traversait péniblement l’Europe, depuis Munich jusqu’en Russie. En arrivant près de Moscou, Rudolf a eu une crise d’appendicite et s’est fait rapatrier en Allemagne, le timing idéal pour échapper à la mort assurée qui attendait la plupart des hommes de sa compagnie en terre russe. Au lieu de rendre toutes les pellicules aux autorités nazies, il a préféré dissimuler quelques rouleaux et ne parler à personne de leur existence. Quelque soixante années plus tard (et à la grande surprise de la veuve de Rudolf), son petit-fils Nico est tombé par hasard sur les photos oubliées dans le grenier de la maison. Nico a parlé de sa découverte à l’un de ses amis, le photographe Philippe Gerlach, qui l’a convaincu de les publier dans Vice. Ces images montrent un aspect inattendu et presque candide de la pire machine de destruction de l’Histoire, le Troisième Reich.