Quantcast
La question du jour

Si vous aviez une imprimante 3D, quel objet fabriqueriez-vous ?

On a envoyé nos stagiaires solliciter l’imagination des passants en leur demandant ce qu'ils feraient en premier s'ils avaient une imprimante 3D ultra performante chez eux. Sans surprise, on peut s’attendre à un futur placé sous le signe du chrome, des...

VICE Interns

Photos : Sonia Lounes

Ça fait maintenant quelques années que l'imprimante 3D se met à la portée des particuliers. À l’heure actuelle, un scientifique pervers doit déjà être en train d’établir un plan pour s’imprimer un troisième testicule et une assistante docile, tandis que les plus pragmatiques préfèrent s’imprimer des voitures ou même des mâchoires. Évidemment, les gens s'en servent aussi pour fabriquer des flingues ou des drogues dans un futur relativement proche.

C'est peut-être pour ça que l’impression tridimensionnelle fait flipper pas mal de monde, et qu'elle en fait rêver encore plus, impatients de s'imprimer le même peignoir que The Dude, un grand écran plasma et un bon gros paquet de chips au guacamole.

On a envoyé nos stagiaires solliciter l’imagination des passants en leur demandant ce qu'ils feraient en premier s'ils avaient une imprimante 3D ultra performante chez eux. On peut visiblement s’attendre à un futur placé sous le signe du chrome, des chats mutants et des tubes fluorescents.


Pierre, 26 ans, conseiller digital

Pierre : Peut être des chaussures... ou plutôt une voiture, une énorme caisse de sport bien tunée avec de la lumière verte en dessous, et puis des jantes avec des dollars dessus. En gros, j’imprimerais des trucs que je ne pourrais jamais me payer et que je n'ai même pas envie de me payer.

Tu ferais quoi avec cette voiture ?
Des go-fast pour me faire plein de blé. Je tracerais tout le temps entre Amsterdam et Paris, c'est pas très original mais j'aime bien cette route.


Mathieu, 43 ans, directeur artistique

Mathieu : Un flingue, ça a déjà était fait, mais un beau flingue, genre celui de Blade Runner. Un bon pistolet de geek, et très coloré. Je vois bien ça fluo : bleu, jaune, orange, vert. Quand je pense aux imprimantes 3D je vois ces couleurs, donc un truc à la con comme ça. Et une tête de Yoda pour aller avec le flingue.


Teddy, 21 ans, entrepreneur designer

Teddy : Avec une imprimante ? Euh... de la vaisselle je pense. Genre des assiettes.

C'est pas super ambitieux.
Ouais je sais, mais bon les choix sont tellement illimités que je m’en fous. Là tout de suite, j’ai vraiment besoin d’assiettes.


Cassandra, 18 ans, étudiante

Cassandra : Je me ferais imprimer des super robes, des robes haute couture qui coutent très cher. J'en ferais plein de fausses que pour moi. Je veux beaucoup, beaucoup d'imitations en soie, de belles robes roses, beiges, et noires.  Et comme je suis comédienne, je me ferais des costumes aussi, des costumes classiques genre des longues robes de théâtre élisabéthain.


Nicolas, 26 ans, commercial

Nicolas : Un avion. J'adore voyager, donc un jet privé, tout rouge et intérieur blanc pour que ce soit classe, en tout sauf en cuir parce que ça fait vulgaire.

Et t’irais où avec ?
Une fois qu'il sera imprimé, j'irai à Mexico parce que je n'y suis jamais allé, et peut-être dans le Nevada parce que j'aime bien les coins paumés.


Joshua, 32 ans, restaurateur

Joshua : Je ferais beaucoup de pizzas pour faire la plus grosse pizza-party du monde, et si j'avais une immense imprimante 3D je ferais une très, très grosse pizza avec des gros anchois et des énormes tranches de coppa pour en faire profiter tous mes potes. Et j'imprimerais un four géant pour la cuire, bien entendu.


Phidias, 21 ans, étudiant en philo

Phidias : La première chose qui me vient à l'esprit ?

Ouais. Un truc qui te manque ou dont tu rêves la nuit.
Ça n'imprime pas de la matière organique, c'est ça ?

La NASA est chaude pour faire des pizzas, apparemment.
Bon, alors une bonne bouteille de tequila et des bons gros tacos. Ou de la thune et de la drogue, mais je sais pas si c'est possible.

Si.
Cool ! Sinon je m’imprimerais une batterie, parce que je joue de la batterie.


Suzanne, 21 ans, étudiante en droit et serveuse

Suzanne : On peut imprimer des trucs gigantesques ?

Techniquement ouais, enfin ça dépend de la taille de ton imprimante.
Bah alors j'imprimerais un paquebot gigantesque, que j'utiliserais pour aller à New York. Un peu comme le Titanic, sauf qu'il ne coulerait jamais. Et ensuite je le revendrais hyper cher pour avoir de l'argent, parce que c’est quand même encombrant. Je pourrais m'imprimer un jet après, c'est plus pratique.


Cyrielle, 23 ans, travaille dans la pub

Cyrielle : Je sais que ce qu'ils font beaucoup c'est des godes, parce que du coup tu peux choisir exactement ce que tu veux.

Ça se tient.
Dans l'absolu, je vais pas utiliser mon impression pour un truc que je peux acheter dans n’importe quel magasin. Bon allez, je m’imprime une île ! Il paraît qu'elles sont toutes vendues.

Bien vu.


Sarah, 27 ans, fait un perfectionnement en stylisme

Sarah : C'est quoi ce truc ? Ça sort vraiment en 3D ?

Ouais, c'est un peu futuriste mais ça existe.
Je sortirais un double de mon chien alors, il est resté chez moi en Suisse et il me manque beaucoup.

Malheureusement, c’est pas prévu pour tout de suite le clonage.
Bon, mais je me ferais quand même une peluche à son effigie parce qu’il me manque  trop.

Trop mignon.


Mathilde, 19 ans, en licence d'anglais

Mathilde : Je ferais de la déco, un chat géant, en hommage à mon chat qui s'appelait Gaston. Je ferais un autel avec mon chat en grand et je me ferais imprimer des bougies pour que ce soit bien flippant. Je veux un chat rose aux yeux roses, plus grand que moi. Je veux qu’il fasse au moins deux mètres de haut.

Plus de trucs futuristes :

VA-T-ON ENFIN COLONISER L'ESPACE ?

WOW, MEC, ON SERAIT PAS DANS UN ORDINATEUR LÀ ? – Des scientifiques de la NASA pensent que oui

UN LOGICIEL PERMET DE PRÉDIRE LE FUTUR Plus besoin de lire l'avenir pour savoir de quoi demain sera fait