Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
News

Qui compatit avec le Ku Klux Klan ?

Il y a environ un mois, la planète s’est enflammée après avoir appris que le Ku Klux Klan avait mis le feu à une Noire de 20 piges.

par Matthew Francey
17 Décembre 2012, 11:30am


Sharmeka Moffitt

Il y a environ un mois, la planète s’est enflammée après avoir appris que le Ku Klux Klan avait mis le feu à une Noire de 20 piges. Sharmeka Moffitt a déclaré que trois agresseurs en cape blanche l’avaient aspergée d’un liquide inflammable avant de lui mettre le feu alors qu’elle faisait son footing dans un parc de Winsboro, en Louisiane, puis qu’ils avaient marqué « KKK » et « une insulte raciale » sur sa voiture.

Quand la police est arrivée sur les lieux, elle a pu constater que Sharmeka avait des brûlures au 3e degré sur plus de la moitié du corps. Le FBI a considéré que l’affaire était un crime de haine et les débats ont fait rage sur le Net : pourquoi le KKK commettrait-il ce genre d’attaque aujourd’hui ? Tout le monde se demandait à voix haute si le KKK considérait qu’il était encore OK de lyncher des gens de couleur.

Selon une théorie qui est revenue régulièrement, l’agression avait pour but de déclencher des émeutes raciales. Malheureusement, quand la police a analysé les échantillons d’ADN récupérés sur les lieux, elle a conclu que c’était la victime qui avait écrit les messages (au dentifrice) sur sa propre voiture. Ils en ont déduit que, pour une raison inconnue, c’est aussi elle qui s’était aspergée d’essence avant de se mettre le feu. En gros, ELLE A TOUT MANIGANCÉ.

On ne sait toujours pas pourquoi elle s’est infligé cette torture. La dépression ? Un appel à l’aide ? L’envie de devenir une martyre ? Quelle qu’en soit la raison, elle a permis au KKK de passer pour les victimes, pour une fois. J’ai chopé le numéro de téléphone du bureau national du Klan et je lui ai demandé s’ils craignaient que cette accusation ne ternisse leur image.


Thomas Robb, directeur national des Chevaliers du Ku Klux Klan, ici avec sa famille

VICE : Bonjour, c’est le Klan ?
Thomas Robb : 
Vous êtes en ligne avec le KKK, oui, et vous parlez à Thomas Robb.

Cool. Salut Thomas. Je me demandais si vous aviez entendu parler de la fausse attaque du KKK en Louisiane ?
Oui. C’est une tentative pour souiller l’image du Klan. J’imagine que c’est ça qui énerve nos membres régulièrement. Les gens disent que le Klan commet des crimes mais ce n’est pas vrai. Imaginez qu’on vous accuse sans cesse d’être violent alors que ce n’est pas le cas. Vous aussi vous en auriez marre.

Le Klan est quand même réputé pour les actes de barbarie qu’il a commis à une certaine époque.
Il vous faudra remonter quarante ans en arrière pour trouver la dernière trace d’acte violent commis par un membre du Klan. Au sein de n’importe quel groupe social ou religieux, il y a des individus violents, mais le groupe n’est pas responsable de la violence de chacun.

Le Klan prône-t-il la violence ?
Non, pas du tout.On ne pourrait pas avoir de site Internet si on prônait la violence. Vous ne pouvez pas aller sur le Net et ouvrir un site pour les Bloods ou les Crips. Le fait qu’on ait un site Internet prouve qu’on ne prône pas la violence.

Si c’était bien un acte commis contre le Klan, pensez-vous que d’autres fausses attaques pourraient survenir dans le futur ?
Ça arrive déjà très souvent.

Ah bon ?
Souvent, ils brûlent des croix. Quelqu’un allume une croix devant la maison d’un Noir ou écrit KKK, des choses de ce genre. Mais dans 90 % des cas, ils n’ont rien à voir avec le Klan. Les gens s’infligent ça pour entretenir leur propre souffrance et le sentiment de persécution.

Là, c’était beaucoup plus extrême que brûler une croix. Ce genre de trucs ne doit pas arriver souvent, si ?
Oui, elle est allée très loin. C’est évident qu’elle a besoin d’aide. Mais qu’un homme politique noir simule une attaque sur sa maison, c’est monnaie courante.

Je comprends bien que ça fait chier d’être accusé d’un crime que vous n’avez pas commis, mais vous ne pensez pas que les gens vont avoir du mal à compatir, vu votre idéologie ?
Nos opinions politiques ne sont pas extrêmes. Je n’aime pas vraiment Obama mais je n’aime pas Romney non plus. Ce qui nous préoccupe, c’est le génocide des Blancs. On représentera moins de 50 % de la population d’ici 2042. Les pays européens ont le même problème. Vous, vous n’êtes pas Américain, si ?

Non, je suis irlandais.
Et bien, l’Irlande et les autres pays européens ont le même problème.

Je crois pas qu’il y ait un génocide des Blancs en Irlande, en Europe ou ailleurs.
C’est vos croyances, mais ce ne sont pas des faits.

C’est là que j’ai mis un terme à notre conversation. Débattre du racisme avec un membre du Klan par téléphone, c’est comme essayer de convaincre un athée que Richard Dawkins ne sait pas tout. C’est impossible, et c’est surtout extrêmement chiant.
Alors, devrait-on compatir avec le KKK ? Sachant qu’ils ont été accusés d’un crime qu’ils n’ont pas commis, oui, sans doute. Mais qu’ils aient mis le feu à Sharmeeka Moffitt ou pas, ça reste un tas de racistes tarés dont l’histoire est entachée de bigoterie et de haine. Donc non. Qu’ils aillent se faire foutre.

Plus de KKK :

L’ENNEMI DE LA TYRANNIE – Stetson Kennedy a passé sa vie à traquer le Klan

JACOB HOLDT N’EST PAS UN HIPPIE – Le plus grand Danois d’Amérique a pris de nouvelles photos