Sur Facebook, des enquêteurs vous aident à retrouver vos parents biologiques

Il y a 20 ans, il était impossible de se procurer un test génétique en kit à 300$ et de mener sa propre enquête sur ses origines familiales. Aujourd'hui, des inconnus vous aident sur Facebook.
10.10.16
Image : Shutterstock

Lorsque Gayle Helps était adolescente, elle avait le sentiment que son reflet dans le miroir ne lui ressemblait pas. Elle ne venait de nulle part. C'était une étrangère.

« J'avais besoin de voir ma famille biologique, de connaître mes ancêtres, » explique la Montréalaise de 57 ans dans une interview. On lui a appris qu'elle avait été adoptée alors qu'elle était encore toute jeune, à l'école maternelle. Sa première réaction a été de demander à connaître l'identité de ses parents biologiques, et ce désir ne s'est jamais atténué depuis.

Publicité

Durant les années qui ont suivi, Gayle a mené sa propre enquête, écumant les registres de naissance et autres documents d'archives, visitant régulièrement le canton où sa mère biologique aurait pu résider. Il y a trente ans, elle a découvert que cette dernière était décédée. Quant à son père biologique, elle n'a jamais retrouvé son nom.

En désespoir de cause, Gayle, comme nombre d'autres personnes dans son cas, s'est tournée vers Internet.

Elle a alors découvert l'existence de DNA Detectives, un groupe Facebook de bénévoles se faisant appeler les « search angels » et aidant les personnes adoptées et les enfants nés d'un don de sperme à retrouver leurs parents biologiques.

DNA Detectives. Image: CeCe More

DNA Detectives, qui réunit plus de 24 000 membres, a été créé en février 2015, explique sa fondatrice CeCe Moore qui administre le groupe depuis San Clemente en Californie. Elle officie en qualité de « généalogiste généticienne » et est consultante pour l'émission « Finding Your Roots » sur PBS. Son entreprise travaille en étroite collaboration avec plusieurs médias sur des enquêtes liées à l'ADN, et promeut la formation en généalogie génétique à travers des conférences et des séminaires.

Grâce aux technologies de séquençage ADN, aujourd'hui abordables, et aux réseaux tels que DNA Detectives, il est désormais facile de mener ce genre de recherches. Quiconque désire trouver ses parents biologiques ne dépendra plus uniquement de la bonne volonté des banques de sperme et de la qualité des archives municipales : les outils numériques et les tests génétiques en kit permettent de pénétrer dans notre histoire familiale par de nouveaux biais.

Publicité

*

Le groupe DNA Detectives fait partie intégrante d'une tendance à l'autonomisation des recherches génétiques dont participent Ancestry.com et 23andMe, entre autres. Cependant, le droit à l'anonymat du donneur de sperme reste un sujet controversé. Les lois relatives à l'ouverture des dossiers d'adoption sont très variables en fonction des pays. En Amérique du Nord, certains États américains l'autorisent, et des provinces canadiennes, comme l'Ontario et la Colombie-Britannique ont rendu leur accès plus facile.

Sur DNA Detectives, les membres posent une question, racontent une histoire, et les bénévoles font des suggestions sur la méthode d'enquête. Les sujets de conversation concernent le plus souvent la recherche d'un parent biologique, ou le questionnement sur les origines sociales et familiales des individus. Des volontaires experts en généalogie répondent alors aux requêtes au cas par cas de manière privée ou publique.

Les membres sont encouragés à passer des tests génétiques grâce à des sites comme Ancestry.com, et à examiner les correspondances génétiques au sein de leur base de données.

Évidemment, pour que la méthode fonctionne, il faut que la personne que vous cherchez soit enregistrée dans la base de données en question. Même si les données génétiques de 2,3 millions de personnes sont hébergées sur Ancestry.com, les chances de dénicher un parent proche demeurent très faibles.

Publicité

Sur Facebook, DNA Detectives n'est pas l'unique groupe à proposer des services d'assistance aux enquêteurs amateurs. C'est cependant le plus populaire. « Dans les autres groupes, les gens n'ont pas reçu de formation scientifique, » explique Moore. « Ici, nous pouvons expliquer les méthodes et techniques génétiques en détail. »

Après des années et des années de recherche, elle a enfin réussi à dresser un portrait de son père biologique.

Quand Gayle a utilisé DNA Detectives pour tenter de retrouver ses ancêtres, elle a reçu une assistance immédiate. Et surtout, elle a pu échanger avec des gens qui étaient dans la même situation qu'elle, ressentaient le même besoin de connaître leurs origines.

Après avoir reçu un test génétique de 23andMe, elle a découvert un cousin au 2ème degré qu'elle ne connaissait pas. Elle a également trouvé des informations sur ses arrière-arrière-grand-parents.

En 2015, après des années et des années de recherche, Gayle a pu dresser un portrait de son père biologique. Les services sociaux lui avaient fourni des informations utiles : il possédait des origines franco-canadiennes, des cheveux gris et des yeux bleus. Deux candidats, deux frères, en l'occurrence, correspondaient au portrait en question. Malheureusement, ils étaient tous les deux décédés. Mais parce que leurs dates de naissance et de mort coïncidaient avec ses informations, elle a contacté un membre de leur famille et lui a demandé d'effectuer un test génétique.

Publicité

Il a accepté. Aujourd'hui, elle attend les résultats avec impatience.

Tout le monde n'a pas envie d'être contacté par un membre éloigné de sa famille sur un prétexte génétique.

« Je suis une mordue d'histoire, et je trouve fascinant de revenir sur ma généalogie, » explique-t-elle.

Gayle a été élevée par un couple d'Ukrainiens à Montréal, mais depuis qu'elle est toute petite, elle est fascinée par les cultures celtiques, leurs danses, leurs traditions culinaires, leur histoire. Elle n'a jamais trop su pourquoi. Or, depuis qu'elle a reconstitué l'arbre généalogique de sa mère, elle a découvert qu'elle avait des racines irlandaises.

C'est tout le propos des groupes tels que DNA Detectives : donner aux gens une chance de fouiller leurs origines comme aucune autre génération n'avait pu le faire auparavant. Il y a 20 ans, il était impossible de se procurer un test génétique en kit à 300$.

*

Évidemment, tout le monde n'a pas envie d'être contacté par un membre éloigné de sa famille sur un prétexte génétique. Après avoir trouvé une personne qui n'avait aucune envie d'être l'objet d'une enquête ou d'être contactée, Heather MacPherson, une search angel, m'a expliqué : « Les personnes adoptées ont le droit de savoir d'où elles viennent. Mais si leurs parents désirent protéger leur identité, leurs enfants doivent également respecter leur volonté. »

Moore et son cortège d'administrateurs sont inondés de questions et de demandes au quotidien, à tel point qu'il est devenu presque impossible de s'occuper de chacun au cas par cas. Autant que possible, elle répond aux messages, recrute de nouveaux search angels, et donne des interviews pour promouvoir le groupe Facebook, sa propre entreprise, et son émission de télévision. Elle sait pertinemment à quel point la découverte d'un lien de parenté peut être importante pour la vie et l'identité d'une personne dont le passé n'existe que sous la forme d'une ombre.