FYI.

This story is over 5 years old.

Comment la tequila a permis de sauver la chauve-souris du Mexique

« Nous avons réalisé un rêve. Nous avons sauvé la chauve-souris et la tequila en même temps. C’est formidable. »
Leptonycteris yerbabuenae faisant une orgie de nectar. Image : US Fish and Wildlife Service

La prochaine fois que vous commanderez un shot de tequila, consacrez une minute de silence à Leptonycteris yerbabuenae, la chauve-souris qui a été sauvée de l'extinction en partie à cause de cette boisson d'agave particulièrement appréciée à 2-3h du matin.

En effet, après que la population de ce charmant animal se soit effondrée, l'espèce a été placée sur la liste des espèces en voie d'extinction du Mexique en 1997, puis sur celle des États-Unis en 1998. Aujourd'hui, grâce aux efforts conjoints des environnementalistes et des producteurs de tequila, l'espèce compte environ 200 000 individus, et l'US Fish and Wildlife Service a proposé de la retirer desdites listes cette année.

Publicité

« De nombreux organismes, aux États-Unis et au Mexique, ont travaillé sans relâche pour sauver cette espèce ; cette bonne nouvelle vient couronner d'énormes efforts de gestion écologique. Aujourd'hui, nous avons prouvé qu'ils peuvent aboutir à la sauvegarde des espèces menacées », a déclaré Jim deVos, directeur adjoint de la gestion de la faune au Arizona Game and Fish Department, dans un communiqué publié jeudi.

L'une des stratégies-clé pour redresser les statistiques démographiques de Leptonycteris yerbabuenae a consisté à utiliser de « la tequila à chauves-souris ». Non, il ne s'agit pas de tequila spécialement conçue pour la consommation des chauve-souris en soirée. Mais de fait, ces mammifères volants aiment bien picoler de temps en temps.

Ici, la tequila à chauve-souris désigne la boisson alcoolisée mise au point par les cultivateurs qui laissent fleurir leurs agaves bleus de manière naturelle, au lieu de récolter prématurément avant que leurs fleurs n'apparaissent. Or, la petite chauve-souris est un avide pollinisateur de plantes qui fleurissent la nuit, comme l'agave, et sort la nuit pour se nourrir de nectar. Lorsque les agaves ont le temps de mûrir et de fleurir, les populations de chauves-souris grossissent de façon notable, et les cultures sont plus saines et plus diversifiées.

Les stratégies de conservation pensées par l'écologiste Rodrigo Medellín, surnommé « l'homme des chauve-souris du Mexique », ont permis de sensibiliser le public au rôle essentiel de la chauve-souris dans les écosystèmes désertiques… ainsi que dans la fabrication de tequila qualité premium. Les grandes marques de tequila ont donc commencé à proposer des gammes « chauve-souris » de première qualité à leurs clients.

« Nous avons réalisé un rêve », a déclaré Medellín au National Geographic à l'automne 2016. « Nous avons sauvé la chauve-souris et la tequila en même temps. C'est formidable. »