Les guitares, disques, fringues et photos d’Amy Winehouse débarquent à Londres

Le Jewish Museum de Londres rend hommage à la chanteuse disparue en 2011 en exposant souvenirs et effets personnels.
13.3.17
Image de Une : Mark Okoh, Camera Press London. Toutes les images sont publiées avec l'aimable autorisation du Jewish Museum London.

Un large trait d'eye-liner. Une épaisse chevelure ramenée sur le haut du crâne. Une puissante voix rauque. Amy Winehouse était reconnaissable entre toutes. Disparue en 2011 à l'âge de 27 ans, sa carrière musicale fut fulgurante et continue de fasciner des millions de fans. Dans un touchant hommage, le Jewish Museum de Londres expose des photos de la chanteuse, ses disques mais aussi ses effets personnels ou encore des graffiti à sa mémoire.

Publicité

Pour « Amy Winehouse : A Family Portrait », le musée londonien a passé commande à des graffeurs — Captain Kris, Mr Cenz, Philth, Amar Pos Dios ou Pegasus — pour décorer les murs extérieurs du musée. Dans les espaces d'expositions intérieurs, se côtoient guitares, robes moulantes, escarpins ou badges de concert. La collection de disques de la chanteuse témoigne également de ses goûts éclectiques — hip-hop, jazz ou girls bands des années 60.

On vous donne un aperçu de l'exposition ci-dessous.

Pegasus, Atmosphere, 2013

Pegasus, Untitled, 2014La jeune Amy à Southgate. Photo publiée avec l'aimable autorisation de la famille Winehouse.Robe Luella Bartley portée par Amy Winehouse à Glastonbury en 2008

« Amy Winehouse : A Family Portrait » est à voir au Jewish Museum, à Londres, jusqu'au 4 juin 2017. Toutes les infos ici.