Publicité
Tech by VICE

Un homme oblige son PC à installer toutes les mises à jour Windows depuis MS DOS 3.1

Petit voyage dans le temps de 1985 à 2017.

par Samantha Cole
16 Mars 2017, 9:47am

Qui n'a jamais vu son système d'exploitation Windows se rebeller sans crier gare, ordonnant un redémarrage sauvage de l'ordinateur après une mise à jour téléchargée en tâche de fond ? Qui n'a jamais hurlé à la mort en perdant trois heures de travail, tandis qu'un fichier non sauvegardé disparaît lentement dans les limbes informatiques ? Il fallait que quelqu'un paye pour la douleur de tous les utilisateurs Windows, trahis par les MAJ automatiques pendant plus de trente ans. Et ce quelqu'un, c'est l'ordinateur du Youtubeur Andrew Tait.

Andrew, surnommé TheRasteri, aime bien installer des mises à jour à la chaine pour voir ce que ça fait. En 2011, il avait mené une expérience audacieuse baptisée "Chain of Fools", durant laquelle il avait installé la plus ancienne version de Windows afin de la forcer à installer toutes les MAJ système jusqu'à Windows XP. À l'époque, l'opération avait pris trois jours entiers.

Aujourd'hui, il réitère l'expérience pour voir si le système de mises à jour séquentielles de Windows est capable de tenir le coup lors d'un voyage dans le temps qui arrachera sa machine au monde cruel de MS DOS 3.1 de 1985 pour le ramener à notre époque, sur le Windows 10 de 2017. 

Pour démarrer l'expérience sur MS DOS 3.10, qui n'a pas été commercialisé au grand public avant la version 5, Andrew aurait dû construire un ordinateur adapté pièce par pièce. Pour pallier cette difficulté, il a donc utilisé VirtualBox afin d'installer successivement chaque système d'exploitation Windows en copiant les disques sur la racine du lecteur C, un par un.

C'est pour lui l'occasion de remettre la main sur les logiciels du passé, non sans une certaine émotion : il y avait d'abord Pagemaker, l'un des premiers logiciels de PAO, ainsi que PC Paintbrush de ZSoft. Le démarrage de Windows 3.1 et son "ta-daaaaa" mythique, quant à lui, hantera notre mémoire pour l'éternité. Vous vous souvenez du jeu Monty Python sur Windows 95 ? Il est là aussi. 

Pour les plus jeunes d'entre vous, il sera probablement difficile de saisir en quoi cette expérience absurde est aussi satisfaisante à regarder. Pour quelqu'un qui a vu l'informatique évoluer depuis les années 80, c'est une sorte d'hommage violent à tous les moments de bonheur et de rage qu'ont pu nous apporter nos vieilles machines.