News

Ce que l’on sait sur l’attentat à Berlin

Un camion a foncé sur la foule, réunie dans le cadre d'un marché de Noël. Le bilan actuel fait état de 12 morts et de 48 blessés.
20.12.16

Lundi soir aux alentours de 20 heures, un camion a foncé sur une foule réunie dans un marché de Noël à Berlin, tuant au moins 12 personnes et faisant 48 blessés – dont 18 dans un état grave. Les autorités allemandes, par l'intermédiaire du ministre de l'Intérieur, ont rapidement confirmé qu'il s'agissait bien d'un attentat. « Peu importe ce que nous allons apprendre sur les motivations et le mobile de l'assaillant, nous ne devons pas nous laisser prendre notre mode de vie fondé sur la liberté, » a précisé Thomas de Maizière mardi matin. La chancelière allemande, Angela Merkel, s'est elle aussi exprimée mardi matin, quelques minutes après son ministre de l'Intérieur. « Les raisons de cet acte atroce seront éclaircies. Nous n'en savons pas beaucoup sur cet acte, mais nous pouvons déjà dire qu'il s'agit d'un acte terroriste. Je sais que cela serait pour nous particulièrement difficile à supporter s'il se confirme que cet acte a été commis par une personne qui a demandé à l'Allemagne protection et asile », a déclaré Merkel.

Publicité

En effet, plusieurs médias allemands affirmaient que le principal suspect, arrêté juste après l'attentat, était un jeune Pakistanais s'étant fait passer pour un Afghan ayant demandé l'asile dans le pays. Problème : aux environs de 13h30 mardi, la police allemande a précisé aux médias qu'elle n'était pas certaine que cet homme soit le bon. Selon le patron de la police berlinoise, un « dangereux criminel » serait probablement toujours dans la nature. Mercredi, la police annonçait qu'elle recherchait un Tunisien, sur la base de documents d'identité retrouvés dans le camion.

La communauté internationale a rapidement envoyé ses condoléances au peuple allemand, à l'image du président de la République. Dès lundi soir, François Hollande a réaffirmé le soutien du peuple français au peuple allemand en déclarant que « les Français partagent le deuil des Allemands face à la tragédie ». De son côté, la Maison blanche a condamné « ce qui semblait être une attaque terroriste » tandis que le président élu Donald Trump a diffusé un communiqué dans lequel il promet d'« éradiquer les terroristes islamistes de la face du monde ».

Quant à l'enquête, certains éléments semblent déjà se préciser. Reuters rapporte que le corps d'un Polonais a été retrouvé dans le camion. Ce dernier aurait été tué par balle.

Le groupe État islamique a revendiqué l'attaque mardi soir via son agence Amaq.