Elections

Un dimanche avec ceux qui veulent faire annuler les présidentielles

Issu notamment du mouvement anti-loi Travail, le mouvement Génération ingouvernable s'est rassemblé pour troubler le jeu électoral et prouver qu’on peut faire de la politique autrement que par le vote.
14.2.17

« Contre les élections, pour un autre monde », lit-on sur un étendard, dressé sur un mur. De l'autre côté du théâtre de la Parole errante, à Montreuil, on peut lire « On se représente nous-mêmes ». Le groupe Génération ingouvernable, issu du mouvement anti-loi Travail du printemps dernier, a organisé ce week-end une rencontre avec des débats, des discussions et des suggestions d'actions communes. Cela dans le but d'ancrer leur contestation dans la durée — notamment en proposant de faire annuler les élections présidentielles. Le groupe veut faire tomber le système actuel de démocratie représentative, qu'ils jugent caduc.

Publicité

Les participants, qui ont pris parti contre la loi El Khomri le printemps dernier, veulent désormais envoyer un message fort : Ils ne veulent pas être représentés par les élus et veulent prendre les choses en main eux-mêmes. « S'attaquer aux élections, c'est s'attaquer au cœur du système », explique Bob, 23 ans et membre du « collectif à l'initiative de l'appel ».

Un objectif « présomptueux » et difficilement atteignable, reconnaissent ceux qui se sont déplacés ces 28 et 29 janvier à Montreuil. « On veut montrer qu'on se fout de cette temporalité et de ce système [de démocratie représentative] », explique l'un d'eux.

Lire la suite sur VICE News.