Merci de me rendre mes Polaroïds

À force de perdre ses instantanés, le photographe de mode Miles Aldridge en a fait une exposition et un livre.
24.5.16
All images courtesy of the artist and Lyndsey Ingram gallery

Les Polaroïds sont à la photo ce que le croquis est à un tableau. Ils sont une ébauche de l’image à venir, une trace de l’artiste à l’œuvre. Avec l’avènement du numérique et les coûts des films instantanés aujourd’hui, la pratique se fait plus rare. L’immense photographe de mode Miles Aldridge n’a, quant à lui, pas lâché son habitude. Il utilise ce médium autant comme mode préparatoire que documentation de ses séances. Ses instantanés ont récemment fait l’objet d’une exposition à la galerie londonienne Lyndsey Ingram.

« À la fin de la séance, une sélection de Polaroïds avec des notes est envoyé au laboratoire avec les pellicules et l’instruction “Merci de renvoyer les Polaroïds” », dit Aldridge. C’est cet ordre qu’a choisi la galerie pour intituler son exposition, avec la publication d’un livre éponyme.

La carrière de photographe de mode d’Aldridge a décollé au début des années 90, quand le numérique n’avait pas tout envahi et que les Polaroïds étaient encore utilisés dans la plupart des séances photo. Avec une formation d’illustrateur, Aldridge a également réalisé des clips pour des groupes comme The Jesus and Mary Chain avant de se tourner vers la photographie. La collection de Polaroïds de l’exposition démontre le talent d’Aldridge pour un cadrage et une mise en scène proche très cinématographiques.

« Notre exposition “Please Return Polaroïd” offre une vision intime de la méthode de travail d’Aldridge », estime Lyndsey Graham auprès de The Creators Project. « La sélection de Polaroïds que nous avons choisie pour l’exposition, une centaine au total, retrace une dizaine d’années de sa carrière et rappelle la plupart de ses photographies les plus célèbres. Chacune à leur façon, elles sont d’uniques, spontanées et terriblement belles images. »

Découvrez quelques-uns des Polaroïds de Miles Aldridge ci-dessous :

Pour plus d’informations la publication Please Return Polaroïd, cliquez ici. Et cliquez pour voir le travail de Miles Aldridge.