10 questions que vous avez toujours voulu poser à un urologue

« Les pénis fracturés ressemblent vraiment à des aubergines de taille moyenne – il est donc un peu troublant pour moi de voir que les gens utilisent l'emoji aubergine en tant que symbole phallique. »

|
16 octobre 2017, 5:00am

Photo publiée avec l’aimable autorisation de Volker Wittkamp

Cet article a été initialement publié sur VICE Allemagne.

Volker Wittkamp a 33 ans et a manipulé plus de 6 000 pénis dans sa vie. Pour des raisons professionnelles. Il est urologue dans une clinique près de Cologne, en Allemagne. Il ne se contente pas de diagnostiquer et d'effectuer une intervention chirurgicale sur les pénis de ses patients, il a également écrit un livre sur le sujet. Dans Bien dans son slip – Un urologue vous déballe tout !, il relate ses aventures dans le monde de l'urologie.

En général, les urologues ne sont pas aussi bien considérés que, disons, les neurologues, et le Dr Wittkamp passe la première partie de la plupart des soirées auxquelles il assiste à expliquer pourquoi il a décidé de consacrer sa vie à l'incontinence et aux bites fracturées. Mais d'ordinaire, cette attitude change après quelques bières – soudain, tout le monde meurt d'envie d'entendre ses histoires d'horreur médicales et demande des conseils « pour un ami ».

Je n'avais pas envie d'attendre une quelconque soirée pour rencontrer un urologue, alors j'ai contacté le Dr Wittkamp pour lui poser quelques questions. À des fins journalistiques uniquement, cela va de soi.

VICE : Bonjour Volker. Quelle est la chose la plus étrange que vous ayez eu à retirer de l'urètre d'un patient ?
Volker Wittkamp : Une chenille (un outil pour nettoyer les pipes) – un long fil de fer recouvert de fils tuftés. Il y a peu de chances pour que le patient se passionne pour le nettoyage de pipe, mais il est plus probable qu'il l'ait fait pour des raisons sexuelles. Une autre fois, un patient avait injecté de la cire de paraffine dans son pénis pour l'agrandir. J'ai dû retirer chirurgicalement les morceaux durcis. Dans n'importe quelle grande clinique de la ville, au moins une fois par mois, un patient débarque avec quelque chose de coincé dans l'urètre – quelque chose qui n'a rien à faire là.

Bien sûr, les urologues du monde entier se racontent leurs meilleures histoires. Un médecin suisse m'a un jour parlé d'un patient qui venait régulièrement le voir pour une infection urinaire. Cela a pris quelques mois, mais le médecin a finalement découvert que son patient travaillait dans un bar fétichiste, et qu'il s'enfilait régulièrement des shots directement dans l'urètre pour ensuite les pisser et les servir à ses clients.

Commencez-vous à développer un complexe, à force de voir autant de pénis tous les jours ?
Non, je ne suis pas l'homme le mieux membré du monde, mais je suis dans la moyenne. Et de toute façon, les études démontrent que les femmes se soucient généralement plus du diamètre et de l'apparence générale d'un pénis que de sa longueur. Le plus petit pénis que j'ai jamais vu faisait six centimètres de long en érection.

Est-il vrai que certains mecs mettent leurs bites dans des manches d'aspirateurs ?
Absolument, j'ai eu un cas comme ça – le patient m'a dit qu'il nettoyait des poils de chat quand il a trébuché et a été aspiré. Le fait d'enfoncer votre membre dans un aspirateur est toutefois une très mauvaise idée. La pression peut faire éclater les vaisseaux sanguins, ce qui peut devenir particulièrement dangereux lorsque le pénis s'approche trop près du ventilateur qui se trouve à l'intérieur.

Quel est le pire état dans lequel vous ayez jamais vu le pénis de quelqu'un ?
Le pire que j'ai vu a été une inflammation testiculaire sévère. Elle s'était répandue en quelques heures et la peau des testicules de mon patient avait rapidement viré au noir. Ses couilles ressemblaient à des morceaux de papier brûlés. Nous avons dû immédiatement amputer le scrotum de l'homme et la moitié de son pénis, ainsi que des tissus de sa jambe et de son abdomen. Ce n'était vraiment pas beau à voir.

Et il est toujours étonnant de voir des fractures du pénis. Les pénis fracturés ressemblent vraiment à des aubergines de taille moyenne – il est donc un peu troublant pour moi de voir que les gens utilisent l'emoji aubergine en tant que symbole phallique dans leurs sextos. Je dirais qu'un pénis ressemble beaucoup plus à un épi de maïs.

Quelle est la tentative la plus ridicule d'un patient d'essayer d'améliorer sa performance sexuelle ?
J'ai eu un patient qui avait inséré la tête d'une brosse à dents dans son pénis. Il l'avait gardée dans sa bouche pendant deux jours en premier lieu, afin que son corps « s'y habitue » – il a ensuite fait une incision dans son pénis et a inséré la brosse sous la peau. Tout cela dans l'espoir de mieux stimuler son partenaire. Il a bien sûr eu une inflammation.

Qu'est-ce qui vous a décidé à vous spécialiser dans le domaine des pénis ?
C'est une idée fausse – un urologue s'occupe des reins, des testicules, de l'urètre, de la prostate et des vessies. Je vois aussi des patientes pour leurs infections urinaires. Quand j'ai dû me spécialiser, ma copine m'a dit que l'urologie me conviendrait parfaitement parce que je suis assez facile à vivre et que j'arrive à voir le côté drôle des choses. Et je pense qu'elle avait raison – il est important d'être un peu décontracté quand vous traitez avec les parties les plus intimes du corps de vos patients.

Avec tous les effets dévastateurs des IST que vous avez dû voir dans votre carrière, avez-vous déjà osé avoir des relations sexuelles non protégées ?
J'ai une copine stable et nous avons des relations sexuelles protégées, mais sans préservatif. Mais avant elle, je ne couchais jamais avec quelqu'un sans préservatif – les IST sont sérieusement en hausse. La plupart peuvent être traitées, mais certaines sont vraiment gênantes, persistantes et très contagieuses – comme les verrues génitales, par exemple.

Les hommes avec une érection permanente – cool ou pas cool ?
Oh, c'est horrible. Dans le cas d'une érection prolongée, le sang du pénis ne peut plus circuler. De fait, le sang est privé d'oxygène, ce qui peut endommager le tissu ou même mettre la vie en danger. Pour le traiter, je dois drainer le sang en perçant le pénis avec une grande seringue – à la base ou à travers le gland.

Pouvez-vous déterminer le nombre de rapports sexuels d'un patient d'après la taille de ses couilles ?
Non, c'est un mythe. Les testicules sont totalement différents d'une personne à l'autre. Mais le phénomène des couilles bleues est en revanche bien réel – les testicules peuvent gonfler chez un patient qui n'a pas eu de relations sexuelles depuis longtemps.

Prenez-vous des patients plus fermement par les couilles que d'autres ?
Non, je ne traite pas des patients différemment des autres juste parce que je ne les aime pas. Mais il m'est déjà arrivé de sourciller avec certains patients. Une fois, l'un d'eux s'inquiétait pour un problème qui n'avait pas raison d'être – il avait soudainement remarqué une ligne allant de son prépuce à son périnée. Cette ligne s'appelle le raphé périnéal et tous les mecs l'ont – tous. Et je suis toujours fasciné par les efforts que certains mecs sont prêts à faire pour améliorer leurs érections – des anneaux aux injections, en passant par les médicaments douteux. Moquez-vous de mon métier autant que vous le voulez, mais les gens ont vraiment besoin d'être mieux informés sur ce sujet.

Plus de VICE
Chaînes de VICE