« Le Red Star Lab est un lieu d'ouverture et de partage »

À chaque période de vacances scolaires, les jeunes licenciés du club de Saint-Ouen ont la possibilité de participer à des ateliers culturels et artistiques. Retour en image sur cette saison extra-footballistique.

|
juil. 13 2018, 8:03am

Photo : Yann Lévy 

VICE et le Red Star se sont associés pour vous faire vivre de l’intérieur la saison des Vert et Blanc de Saint-Ouen. Nous serons présents sur les terrains et dans les vestiaires, auprès des joueurs, du staff, des supporters et de tous ceux qui gravitent autour de ce club historique du foot français. Aujourd'hui, place au Red Star Lab et ses ateliers artistiques et culturels proposées aux jeunes joueurs du club de Saint-Ouen.


L’adage veut qu’une association sportive soit une « école de la vie » pour ses plus jeunes licenciés. On y apprend, entre autres, le respect de l’autre, la solidarité, l’esprit d’équipe, aux côtés des éducateurs, véritables vecteurs de transmission de valeurs qui contribuent à façonner les hommes qu’ils seront dans le futur.

Avec le Red Star Lab, le club de Saint-Ouen va un petit peu plus loin et honore la mémoire de son fondateur Jules Rimet. Ce dernier a toujours eu l’ambition d’offrir aux jeunes une formation culturelle en accompagnement de leur formation sportive. Cent vingt-et-un ans plus tard, à chaque période de vacances scolaires, des activités culturelles et artistiques sont proposées aux jeunes étoiles audoniennes. Cette saison, elles sont participé à 7 activités culturelles et artistiques, encadrées par les éducateurs, des professionnels aguerris et des artistes. Pêle-mêle : création culinaire, commentaire sportif, enregistrement d’une émission de radio, création d’un fanzine, découverte du DJing, confection d’un tifo. En 2018, le Red Star Lab fête ses 10 ans et on en a profité pour en discuter avec Christelle Quillévéré, sa responsable.

Toutes les photos sont de Charles Chevillard, sauf mention.

VICE : Comment définiriez-vous le Red Star Lab à celles et ceux qui ne le connaissent pas ? Christelle Quilévéré : Le Red Star Lab est un laboratoire culturel et artistique du Red Star. Il a pour vocation d’offrir aux licenciés du club un accès à des univers culturels dont ils sont parfois éloignés. Cela se décline en ateliers et en sorties en semaine ou pendant les vacances scolaires. Mais ce n’est pas un centre aéré où mettre ses enfants, c’est un lieu d’ouverture, de travail, de partage et de créativité autour des valeurs véhiculées par le football et la culture.

Quel bilan tirez-vous après votre première saison à la tête du Lab ?
Notre grande satisfaction est d’avoir pu proposer aux licenciés de l’école de foot, jusqu’au U19, de nombreuses activités liant le football et la culture : la création d’un fanzine, la confection d’un tifo, un atelier de création culinaire, de commentaires sportifs, une session DJ, et enfin un atelier radio durant lequel ils ont enregistré l’émission Étoile Rouge FM. Nous étions heureux de les voir fiers d'eux pour autre chose que pour un petit pont. C'est magnifique.

Nous sommes également fiers d’avoir retissé du lien entre les différentes composantes du club, d’avoir pu sensibiliser à différentes formes de culture. Ils ont vraiment joué le jeu, certains licenciés n’hésitaient pas à faire 1h30 de trajet pour participer aux ateliers. Je suis également très heureuse que les joueurs de l’équipe première aient été intégrés au Red Star Lab. Ils ne se rendent pas compte à quel point ils sont admirés et importants par les licenciés.

Et eux ont-ils joué le jeu ?
Oui, ils ont adoré. Lorsqu’ils étaient jeunes, eux aussi auraient voulu que des joueurs professionnels soient à leurs côtés pour partager, échanger, rigoler… Ils ont été surpris par la franchise et l’insouciance des enfants, je pense que ça leur fait du bien. Les enfants ont réussi à faire chanter Formose Mendy et faire danser Grégoire Lefebvre. Ça créé indéniablement du lien à tous les niveaux. D’ailleurs des U15 et U17 sont toujours en contact avec certains joueurs pro.

Et la fin du match contre Créteil symbolise parfaitement ce lien entre les jeunes et les pros…
Il s’est vraiment passé un truc contre Créteil. La montée était possible donc on avait prévu un potentiel envahissement de terrain sauf que Rodez avait gagné la veille, ce qui retarde la montée. On a pris la décision de faire entrer sur le terrain tous les enfants ayant participé aux sessions de Pâques du Red Star Lab. Ils ont fait le chant de la victoire avec les joueurs face au kop. Très franchement c’était émouvant et je ne suis pas certaine qu’on voie ça dans beaucoup de club de haut niveau.

Quelles sont vos perspectives de développement pour le Red Star Lab ?
Nous aimerions continuer à faire grandir le Lab et en faire une composante du futur centre de formation. L’objectif est de mettre en place des ateliers adaptés à toutes les catégories, sans hésiter à proposer des projets plus professionnalisants pour ouvrir des perspectives nouvelles à des jeunes qui ne deviendront pas tous des joueurs professionnels. Certains deviendront professeurs, architectes, chanteurs, photographes, journalistes…

Plus de VICE
Chaînes de VICE