La crypto-monnaie de Burger King pourrait servir à blanchir l'argent du trafic de drogue

La chaîne de fast food a lancé un nouveau programme de fidélisation sous la forme d'une crypto-monnaie baptisée « Whoppercoin ».

|
30 août 2017, 10:32am

La mascotte de la chaîne de fast food lors de l'ouverture du premier restaurant Burger King de Russie, le 21 janvier 2010, à Moscou. REUTERS/Denis Sinyakov

Burger King a lancé un nouveau programme de fidélisation sous la forme d'une crypto-monnaie, baptisée « Whoppercoin ». Les clients de la chaîne de fast-food pourront conserver ces « coins » dans leur portefeuille électronique, les échanger avec d'autres et les utiliser pour acheter des burgers.

Mais la nouvelle crypto-monnaie du King pourrait aussi servir à blanchir l'argent issu du trafic de drogue et d'armes si elle devient assez populaire, préviennent plusieurs experts de la cybercriminalité.

Vendredi dernier, Burger King a dévoilé sa nouvelle monnaie exclusivement à ses clients russes, précisant qu'ils pourront scanner leurs tickets de caisse sur leurs téléphones, afin de récupérer un « Whoppercoin » pour chaque rouble dépensé. Ils pourront ainsi acheter un burger pour 1 700 Whoppercoins.

« Le Whopper n'est plus seulement un burger apprécié dans plus de 90 pays, c'est aussi un outil pour investir, » a déclaré Ivan Shestov, le directeur des relations extérieures de Burger King Russie.

Pour le professeur de Cornell, Emin Gun Sirer, spécialiste des crypto-monnaies, le compte à rebours est lancé avant que les criminels se servent des Whoppercoins pour blanchir leurs gains mal acquis.

« Ce que les gens vont faire, c'est convertir ces gains illicites en crypto-monnaie, avant de les reconvertir en une autre valeur électronique. Vous pourrez sans doute passer du bitcoin au Whoppercoin, et ainsi de suite, » explique Sirer à VICE News. « Vous pourriez donc l'utiliser pour cacher l'origine d'un afflux de cash provenant du trafic de drogue, de la vente d'armes, de paris, ou de ce que vous voulez. »

Les Whoppercoins seront échangés sur une plateforme créée par la start-up Waves et soutenus par blockchain, comme les crypto-monnaies bitcoin et ethereum. Une livraison d'un milliard de Whoppercoins a déjà été réalisée sur la plateforme. (Pour l'instant, un euro vaut 70 roubles).

Sirer prédit que d'autres entreprises vont suivre l'exemple de Burger King en développant leurs propres crypto-monnaies comme programmes de fidélisation, offrant ainsi une multitude d'options aux criminels pour cacher l'origine de leurs revenus.

Nicolas Christin, expert en cybercriminalité à la Carnegie Mellon University, estime que l'attrait des Whoppercoins pour les criminels va dépendre de la popularité de la crypto-monnaie.

« Si c'est un grand succès et que tout le monde l'utilise, cela va assurément servir [au blanchiment d'argent], » explique Christin à VICE News. « Cela va dépendre de l'attraction pour cette crypto-monnaie. »


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR

Plus de VICE
Chaînes de VICE