La weed est légale en Uruguay – mais elle n'a presque aucun effet

La weed affiche un taux de THC de seulement 2 pour cent, contre 18,7 pour cent dans le Colorado.

|
20 Juillet 2017, 9:01am

L'Uruguay est devenu le premier pays à légaliser totalement la vente et la production de weed à usage récréatif. La loi permettant ce changement a été adoptée en 2013, mais elle est effective seulement depuis ce mercredi.

Pour couper l'herbe sous le pied des trafiquants, le gouvernement a fixé des prix très attractifs – en deçà de ceux pratiqués sur le marché noir. Il faut compter un peu plus de 10 euros pour 10 grammes de weed.

Seuls les citoyens uruguayens pourront acheter du cannabis dans le pays et un pourcentage des ventes sera reversé aux programmes de désintoxication et aux campagnes de sensibilisation.

En revanche, la weed vendue n'est pas très puissante. L'Uruguay propose deux variétés de cannabis, surnommées Alpha 1 et Beta 1. Ces deux types de weed affichent un taux de THC de seulement 2 pour cent – soit bien moins que ce qui est pratiqué dans les États américains où la weed est légale. Par exemple, dans le Colorado, la marijuana contient en moyenne 18,7 pour cent de THC ; dans l'État de Washington, on atteint les 16 pour cent. Le gouvernement uruguayen met aussi en place un strict quota, limitant la quantité de weed que les consommateurs peuvent acheter.

Malgré tout, l'Uruguay pourrait devenir un exemple pour les pays qui souhaitent changer de politique en matière de drogue.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR