Publicité
Tech by VICE

Counter-Strike est devenu un paradis pour les blanchisseurs d'argent

« À l'heure actuelle, nous estimons que presque tous les achats de clés qui finissent échangées ou vendues dans le marché de la communauté sont liées à des activités frauduleuses » a déclaré Valve.

par Matthew Gault
30 Octobre 2019, 8:29am

Image: Valve

Les joueurs de Counter-Strike : Global Offensive ne pourront plus échanger de « clés de caisse » car ces objets alimentaient des réseaux criminels internationaux, a annoncé le développeur du FPS compétitif, Valve, dans le billet de blog qui accompagne un patch lancé le 28 octobre. Ces clés, qui doivent être achetées avec de l'argent réel, permettent d'ouvrir des lootboxes distribuées in-game. Jusqu'alors, Valve autorisait les joueurs à faire commerce des clés et des lootboxes sur sa plateforme Steam.

« Dans le passé, la plupart des transactions comprenant des clés dont nous avons été témoins avaient lieu entre clients authentiques, explique Valve dans son billet de blog. Cependant, des réseaux frauduleux d'étendue mondiale ont récemment jeté leur dévolu sur les clés CS:GO pour liquider leurs gains. À l'heure actuelle, nous estimons que presque tous les achats de clés qui finissent échangées ou vendues dans le marché de la communauté sont liées à des activités frauduleuses. »

Ce n'est pas la première fois que les microtransactions de Counter-Strike servent les criminels. En septembre 2017, l'agence de protection des consommateurs états-unienne, la Federal Trade Commission, s'en est pris (sans grande véhémence) à deux YouTubeurs qui publiaient des vidéos aux titres alléchants (« HOW TO WIN $13,000 IN 5 MINUTES CS GO ») pour diriger les internautes vers des sites permettant de parier des skins Counter-Strike. Bizarrement, ils avaient toujours « oublié » de mentionner que ces casinos en ligne leur appartenaient.

Valve n'a pas répondu à notre demande de commentaire à temps pour publication.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
crime
FPS
Counter Strike
Lootbox