Publicité
Life

Le guide VICE de l’anulingus

Lorsque vous vous retrouverez face à face avec le cul de votre bien-aimé(e), assurez-vous de savoir tous les deux ce que vous faites.

par Gina Tonic; illustrations Kim Cowie
11 Février 2020, 8:23am

La première fois que j'ai entendu parler de l’anulingus, ma pote, plus âgée et plus drôle, me racontait que son copain était passé de sa chatte à son cul sans prévenir et qu’elle était tellement surprise qu'elle lui a pété à la bouche. Considérez cela comme la règle numéro un de l’anulingus : attendez-vous à l'inattendu. Cela ne veut pas dire que vous allez vous retrouver avec de la merde sur le visage, juste que… les merdes, ça arrive. À moins, bien sûr, que vous ne veniez préparé – d’où l’utilité de ce guide complet pour bouffer beaucoup de culs.

SOYEZ PROPRE

Je ne reviendrai pas sur le lavement anal. Par contre, je vous recommande de regarder l’épisode 6 de la saison 2 de Sex Education. Ou pour résumer la présentation de Rahim sur la poire : on s’accroupit, on appuie, on tient et on relâche. Si vous savez que vous allez recevoir un anulingus et que vous avez le temps d’anticiper, le lavement est toujours la solution. Si vous n'avez pas le temps de vous préparer, prenez un moment dans la salle de bains pour vous essuyer du mieux que vous pouvez. À moins que vous ne soyez tous les deux branchés scatologie, les résidus sont la dernière chose que vous voulez.

Ce n'est pas seulement une question de préférence, la saleté peut aussi entraîner des problèmes de santé. Gillian Myhill, sexologue et cofondatrice de l'application de rencontres BARE, met en garde : « On peut trouver des bactéries dans l’anus : E. coli, salmonelle… Elles peuvent vous rendre malade, donc assurez-vous d’être propre. Et si votre partenaire est une femme, veillez à ne rien répandre dans le canal vaginal car cela peut provoquer une infection. »

VRAIMENT, SOYEZ PROPRE

Outre la propreté physique, il est important de connaître la santé sexuelle de la personne dont vous léchez l’anus. « Des MST peuvent être transmises par cette pratique, au même titre que le sexe oral avec un pénis ou un vagin, poursuit Myhill. Cela comprend l'herpès, les verrues, la gonorrhée, la syphilis, ainsi que les hépatites A et B. » Soyez prudent et ne dites pas qu’on ne vous avait pas prévenu : demander à quelqu'un s'il est clean est moins dangereux que de contracter une MST. Si vous évitez de demander pour une raison quelconque, sachez que les digues dentaires sont une contraception tout aussi efficace pour l’anulingus que le cunnilingus.

METTEZ-VOUS EN POSITION

La levrette est à l’anulingus ce que le missionnaire est au sexe hétéro. C'est confortable, on a une bonne vue d’ensemble et beaucoup d'espace pour se toucher ailleurs. Cela dit, Michael*, un homme de 29 ans originaire de Liverpool, recommande vivement de se mettre à plat ventre sur un bon canapé. « Le confort est primordial, dit-il. Je préfère quand la personne est assise sur le canapé, que je m'agenouille par terre devant elle et que ses pieds/jambes reposent sur mes épaules – mon visage est pile au bon endroit. C'est aussi une bonne position si j'ai envie de faire une pause et sucer une boule. »

Tout le monde est différent, et même si la position favorite de Michael n'est peut-être pas la meilleure, assurez-vous de tourner votre partenaire dans tous les sens avant de déterminer quel est le meilleur spot pour recevoir un anulingus. Vous vous souvenez de l'épisode de GirlsMarnie se fait bouffer le cul dans la cuisine ? Cela montre que l’anulingus a sa place dans n’importe quelle pièce de votre maison et dans n’importe quelle position au monde.

LANCEZ-VOUS

Lorsqu’on devient intime avec la porte dérobée de quelqu'un, il faut laisser toutes ses réserves de côté. Présenter un coin de demi-bouche peut être pire que rien. « J'aime y aller en profondeur, au point que mon nez va gratter la cage thoracique de la personne », s'emballe Michael.

Pour les moins enthousiastes, Myhill conseille de privilégier la lenteur et la constance. N'oubliez pas d'expérimenter : « Il y a beaucoup de techniques. On peut tourner la langue autour de l'anus ou l’enfoncer complètement entre les fesses. Essayez un peu tout et voyez comment ça se passe. »

DÉTENDEZ-VOUS

Pour moi et pour la plupart des femmes que je connais, se sentir tendu est loin d'être propice à l'orgasme. Si vous vous efforcez de garder votre cul fermé ou si vous êtes stressé à l'idée de relâcher quelque chose, vous ne ressentirez probablement pas les bienfaits de l’anulingus. Quel que soit le bout du tunnel où vous vous trouvez, essayez de rester aussi zen que possible.

« Parlez à votre partenaire. Allez-y doucement. Si c'est quelque chose de nouveau pour vous deux, alors vous serez tous deux aussi nerveux l'un que l'autre, encourage Myhill. Essayez de faire en sorte que votre partenaire se sente en sécurité, confiant et sexy. »

De même, Michael recommande d'embrasser l'intimité de l'acte par un contact physique autre que la langue qui circule autour de l’anus. « Se tenir la main tout au long de l'acte est l'une des choses les plus sexy auxquelles je puisse penser. La première fois que j'ai fait ça avec un mec, ça m'a ouvert une intimité et une proximité que je n'avais jamais vraiment ressenties ou envisagées auparavant. »

Félicitations ! Maintenant vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à mettre la tête dans cette pêche juteuse.

*Le nom a été modifié.

@GlNATONIC

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
sex education
anulingus
MST