Life

La Chine organise son concours annuel du bâtiment le plus moche

Le développement économique rapide du pays a donné naissance à des constructions vraiment bizarres.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
4.10.21
chine bâtiments laids
L'hôtel en forme de poupée russe à Manzhouli, en Mongolie-Intérieure, en 2018. Photo : Wang He/Getty Images

Un hôtel en forme de poupées russes, une église en forme de violon et une copie en cristal de l'Arc de Triomphe sont en compétition pour le titre de bâtiment le plus laid de Chine

Depuis 2010, le site d'architecture Archcy.com, basé à Pékin, organise chaque année un sondage sur les bâtiments les plus moches de Chine afin d’attirer l'attention sur ces constructions étranges et extravagantes qui ont vu le jour au cours du développement économique rapide du pays.

Parmi les lauréats du concours de l'année dernière figuraient un bâtiment gouvernemental calqué sur le Capitole américain, une école des beaux-arts ressemblant à un château de Disney et un centre de médias à Guangxi en forme d’énorme pénis d'où sortent des feux d'artifice.

Le public a été invité à proposer des bâtiments laids et à voter. L'organisateur du concours définit les bâtiments laids comme des bâtiments qui fonctionnent mal, ne s'intègrent pas dans leur environnement, ont des formes douteuses ou copient des bâtiments célèbres. Les bâtiments qui ressemblent à des animaux ou qui imitent des styles occidentaux ou anciens peuvent également participer. 

Jusqu’à présent, le candidat le plus populaire est un portail géant à cinq arches de l'université de Zhejiang, dans la ville de Hangzhou. « Cette porte n'a aucune utilité », dit un commentaire. « Rien ne la traverse. Aucune rue, aucun véhicule. Personne ne sait pourquoi elle a été construite », dit un autre commentaire.

Publicité

Les bâtiments gagnants de cette année seront annoncés en décembre après le dépouillement des votes du jury et du public.

Pour montrer qu'elles font bouger les choses et développent l'économie et le tourisme, les autorités chinoises ont approuvé toutes sortes de projets architecturaux massifs ces dernières années.

AP hangzhou international conference

Le Centre de conférence international de Hangzhou est l'un des dix « bâtiments les plus moches » de 2015. Photo : Imaginechina via AP Images

Le boom de la construction a donné naissance à de nombreux bâtiments qui ont ensuite été critiqués pour leur coût élevé et leur mauvaise conception.

Zhou Rong, professeur d'architecture et cofondateur du sondage annuel, a déclaré lors d'un forum sur l'urbanisme en avril dernier que ces bâtiments hideux reflètent la préférence des autorités chinoises pour l'architecture occidentale et les constructions imposantes. « Quels types de bâtiments illustrent le mieux la Chine de ces dix ou vingt dernières années ? Ce sont les bâtiments moches », a dit Zhou.

Dans une directive publiée cette année, la Commission nationale du développement et de la réforme, qui est chargée de la planification économique, a déclaré que les bâtiments de plus de cinq cents mètres de haut devaient être strictement interdits et que les bâtiments laids devaient également être bannis. Mais la directive ne précise pas sur quels critères repose un « bâtiment laid ».

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.