À la rencontre des fans de Pitbull

À la rencontre des fans de Pitbull

Avant qu'ils n'embarquent pour la première croisière organisée par le chanteur de Miami, nous avons posé quelques questions à ses fans, âgés de 28 à 78 ans.
20.3.17

Pitbull n'est pas le premier à avoir sa propre croisière musicale. La pratique est courante depuis un moment maintenant. Ces dernières années, le phénomène a explosé au point de voir aujourd'hui non seulement des croisières Motörhead ou Kiss, mais aussi des voyages dédiés à la série téléImpractical Jokers ou au joueur de football américain Rob Gronkowski - tous au départ de Miami. Kid Rock, pionnier de la discipline, célèbrera même en avril prochain la 8ème édition de sa croisière « Chillin' the Most ».

Publicité

Mais celle qui nous intéresse ici est dédiée à un tout autre personnage : Pitbull, ce qui est on ne peut plus logique vu que ce type est l'équivalent musical d'une croisière qui s'amuse, un mercenaire du fun qui a construit son empire en convaincant les gens qui l'écoutaient qu'ils étaient tous en train de passer un super moment. Baptisée la Pitbull After Dark Party , cette croisière de trois jours à bord du Norwegian Pearl partait du Port de Miami direction Great Stirrup Cay dans les Bahamas et incluait diverses activités, du bingo (présenté par Austin Mahone) autournoi de flip cup, sans oublier bien entendu deux concerts exclusifs de Mr. Worldwide en personne.

Avec un dixième album studio sous le bras (Climate Change), Pitbull continue à être l'une des figures les plus omniprésentes de la pop actuelle, toujours prêt à collaborer avec n'importe quel être humain pouvant tenir physiquement dans une cabine d'enregistrement. Bien qu'il soit devenu la cible de nombreuses railleries depuis le jour où il a abandonné le son rugueux de ses débuts pour un style plus commercial et un look costume blanc/lunettes de soleil, la fanbase de Pitbull n'a cessé de grossir. Nous sommes allés à la rencontre des fans de Pitbull, avant qu'ils n'embarquent pour la plus belle croisière de leur vie.

Laurie et Jim, « disons la cinquantaine », Cabo San Lucas

Noisey : Vous avez fait beaucoup de route pour venir.
Laurie : Oui c'est vrai.

Publicité

Jim : Ça va, ce n'était pas si pénible.

Ça fait combien de temps que vous êtes fans de Pitbull ?
Laurie : Plusieurs années. On l'a beaucoup écouté en voiture quand on a déménagé de Portland pour Cabo San Lucas au Mexique. C'était Pitbull non-stop dans l'autoradio.

Jim : Elle l'a passé en boucle. Pendant les six jours du voyage.

Et ça ne vous a pas fatigué à force ?
Laurie : Jamais. J-a-m-a-i-s.

Donc évidemment, vous avez été excités dès que vous avez entendu parler de cette croisière ?
Laurie : On ne pouvait pas y croire, c'était trop beau pour être vrai.

Vous avez aussitôt acheté votre ticket ?
Laurie : Genre, 45 secondes après avoir lu l'annonce sur le site.

Jim : Allez, peut-être 15 minutes. Laurie m'a dit « ce serait chouette d'aller voir Pitbull en concert ». Et j'ai répondu « Ok, regarde sur le net ». Et c'est là qu'elle a vu qu'ils organisaient une croisière. On s'est donc dit « allons-y ».

Que diriez vous à Pitbull si vous le rencontriez ?
Laurie : Je lui dirais un immense merci pour ce qu'il fait. Il apporte beaucoup de bonheur et de joie. Et il rend les longs voyages très agréables.

Jim : Merci de faire une superbe musique sur laquelle danser.

Qu'est ce qui vous plaît le plus chez Pitbull ?
Laurie : Sa musique est tellement motivante et fun, elle donne juste envie de faire la fête. Elle te fait vraiment te sentir jeune. C'est fantastique. Et elle parle à des gens de tous âges. Franchement, de mes nièces qui ont 20 ans à mes amis retraités, tout le monde aime Pitbull.

Publicité

Ouais, je viens de parler à une femme qui vient fêter son 80ème anniversaire sur la croisière. 
Laurie : Et je suis sûre qu'elle va fêter ça comme il se doit.

Margot, 80 ans, Key West

Noisey : Tu es une fan de Pitbull ?
Margot : Oui !

Quelle est ta chanson favorite de lui ?
Toutes. Je l'ai vu il y a quelques années dans un stade.

C'était un concert amusant ?
Oui, très.

Alors, imaginons que tu te promènes sur le bateau tard dans la nuit et que tu croises Pitbull dans un couloir…
[Elle pose sa main sur le coeur pour simuler une attaque cardiaque] Je ne saurais pas quoi faire.

Imaginons qu'il soit en face de nous, que lui dirais-tu ? 
Je lui dirais, comme ça [elle fait semblant de poser son bras sur l'épaule imaginaire de Pitbull], viens-là, viens-là.

Et qu'est ce que tu dirais à ceux qui n'aiment pas Pitbull ?
Rentrez chez vous.

Lupe, 31 ans, et Wendy, 28 ans, Los Angeles

Noisey : Depuis quand êtes-vous fans de Pitbull ?
Lupe : Oh mon Dieu, depuis le premier concert que j'ai fait de lui. C'était quand ?

Wendy : Il y a 6 ans au Staples Center ? Sept ans ?

Votre morceau préféré ?
Lupe : « Shut It Down ».

Qu'est-ce qui vous parle le plus chez Pitbull ?
Lupe : Il ramène plein de trucs de notre héritage musical, comme la salsa ou la cumbia.

Wendy : Il s'inspire de références comme Celia Cruz et il modernise ce son pour attirer des fans plus jeunes. Et dès qu'ils creuseront un peu sa musique, ils tomberont sur Celia Cruz.

Publicité

Vous pensez que sa musique est plus profonde que ce qu'on dit ?
Lupe : Elle l'est. Elle est très positive. Jamais négative. Elle va toujours de l'avant.

Wendy : Hyper énergique.

Imaginons, vous trainez sur le pont tard dans la nuit et vous croisez Pitbull.
Lupe : Je chierais dans mon froc. Et je sauterais probablement par dessus bord.

Wendy : J'essaierais de la jouer cool. Je lui sauterais dessus pour lui faire un câlin. Je serais là « Bébé, où étais-tu passé ? Je te cherchais partout. »

Maria, 37 ans, San Diego et Carmela, 41 ans, Arizona

Noisey : Depuis quand êtes vous fans de Pitbull ?
Maria : Je chantais ses morceaux à mon fils quand il était petit, il a 16 ans aujourd'hui. Je mettais ses disques quand je changeais ses couches.

Quel est le morceau idéal de Pitbull pour changer une couche ?
Maria : « Culo », celle qui fait [elle chante] « tienes tremendo Culo » ! Je lui tapotais les fesses au moment du refrain.

Qu'est ce que vous attendez le plus de cette croisière ?
Carmela : Je trouve ça juste super d'être au même endroit que des gens qui aiment la même musique. Et d'avoir en plus le soleil et des cocktails.

Qu'est ce qui vous plaît le plus chez Pitbull ?
Carmela : Sa musique, clairement. Et sa flamme latine, tu vois ?

Que lui diriez-vous si vous le croisiez durant la croisière ?
Carmela : Je ferais sûrement un selfie. Parce qu'en rentrant dans ma cabine, personne ne me croirait. Donc là, au moins, j'aurais une preuve.

Publicité

Vos morceaux préférés de Pitbull ?
Maria : Oh mon Dieu. Il y en a trop. Tous. Il n'y en a aucun que je n'aime pas.

Carmela : On écoutait Pitbull sur Pandora à la plage hier et plein de gens se sont joints à nous pour danser.

Un mot pour les haters ? 
Carmela : [Grognement] Pourquoi leur prêter attention ? Nous, on sait comment faire la fête et on passe un bon moment.

Maria : Dommage pour eux.

Caitlyn, 32 ans, Atlanta

Noisey : Ça fait combien de temps que tu es fan de Pitbull ?
Caitlyn : Probablement depuis son premier hit.

Pourquoi tu l'aimes ?
J'aime simplement la musique up-tempo. Je trouve que ses concerts sont réussis et il s'habille toujours très bien.

Si tu le rencontrais, tu lui dirais quoi ?
Je ne sais pas — probablement « Salut, comment vas-tu ? » J'imagine qu'en fin de compte, c'est une personne comme toi et moi.

Quelqu'un m'a dit aujourd'hui que si ça lui arrivait, elle se ferait dessus.
Ouais, probablement pas à ce point. J'essaierai de me retenir en tous cas.

Un message à faire passer à ceux qui détestent Pitbull ?
Achetez-vous une vie.

Curtis, « un peu moins de 60 ans », et Awilda, « un peu plus de 40 ans », Colorado

Noisey : Donc vous êtes là pour Pitbull je présume?
Curtis : Absolument oui, nous sommes de grands fans. Depuis très longtemps. En fait, je l'ai découvert via des disques pirates à Shanghai parce que je suis pilote chez United Airlines. Donc j'ai écouté ses disques là-bas pour la première fois.

Publicité

Tu as découvert Pitbull en Chine ?
Curtis : Ouais, avec les trucs qu'il faisait à ses débuts, très bruts, nerveux, avant qu'il fasse ce que tout le monde connaît aujourd'hui. C'était il y a 7 ans environ. Et puis ensuite on l'a vu à Vegas il y a deux ans, et c'est là qu'on s'est dit : « il faut qu'on le revoie ». Donc on a regardé s'il tournait et on a découvert cette croisière. C'était trop beau pour être vrai.

Awilda : C'est la première croisière qu'on fait.

Pourquoi Pitbull vous plaît autant ?
Curtis : Il y a deux choses que j'aime vraiment chez lui. Premièrement, sa musique mélange tout. On est Espagnol et Anglais—et il parle les deux langues donc ça nous touche forcément. Il dépasse toutes les frontières de la musique nord-américaine, sud-américiane, hip-hop. Il est à la fois populaire—certains diraient commercial— mais il plaît aussi à d'autres gens. Le truc cool avec Pitbull c'est son côté humain—il aide les pauvres et fait plein de choses pour la communauté. Il n'a jamais perdu de vue qui il est et d'où il vient. Voilà ce qui le rend unique.

Tu penses à des initiatives en particulier ?
Curtis : Il a fondé une école pour les enfants qui n'ont pas les mêmes chances que les autres, et il fait plein d'autres choses dans l'anonymat, que les gens ne savent pas.

Awilda : Il est très inspirant.

Quel est le meilleur scénario pour vous sur cette croisière ?
Awilda : Juste s'éclater.

Curtis : Que je ne boive pas trop de tequila. Enfin, suffisamment pour faire la fête et m'amuser, mais pas trop non plus. Et évidemment, si je peux le rencontrer ce serait super.

Publicité

Tu lui dirais quoi ?
Awilda : Bordel de merde.

Curtis : « Tu es un type incroyable parce que tu es cet homme sauvage qui fait la fête comme nous et aime les belles femmes comme moi, mais en même temps tu as un énorme coeur et une âme à l'intérieur. C'est unique. Donc merci d'être ce que tu es. » Voilà ce que je lui dirais.

Ton titre préféré ? 
Curtis : « Don't Stop the Party ».

Un mot pour les haters ?
Curtis : Je ne vous comprends pas. Vous gaspillez votre temps, parce que tout le monde l'adore.

Lourdes, âge inconnu, Miami

Noisey : Tu es fan de Pitbull depuis longtemps ?
Lourdes : Depuis ses débuts oui, quand il n'était encore qu'une star locale.

Qu'est ce qui te plaît chez lui ? 
Tout. Sa musique, déjà, outrageuse. Et c'est un Cubain de Miami, donc je peux m'identifier, et ça me rend fière. Et il est très soucieux de l'éducation, ce qui est très important pour moi. Je ne sais pas si tu as vu l'école qu'il a en ville, c'est une formidable école.

T'y es déjà allée ?
Non. Je suis passé devant mais je n'ai jamais eu l'opportunité d'y entrer. Mais c'est génial.

Qu'est ce que tu attends le plus de cette croisière ? 
Ses concerts, bien sûr. Et puis certains des DJ's, comme DJ Laz. Il est incroyable. Et il est aussi du coin. J'avais loué ses services pour la fête d'anniversaire de mon fils quand il a eu 15 ans.

Que feras-tu si tu croises Pitbull sur le bateau ?
Un câlin, je lui grimperai dessus—enfin, non, parce que je suis venu avec mon mari malheureusement. Je le féliciterais et lui dirais de continuer à faire de belles choses.

Publicité

Et tu dirais quoi à ceux qui le détestent ? Car il y a beaucoup de gens qui le détestent.
Vraiment ? Ça existe ? Je n'en connais aucun.

Ouais, des gens qui n'aiment pas sa musique.
Oui, tu ne peux pas satisfaire tout le monde, tout le temps, mais je suis contente de faire partie de ceux qui prennent souvent plaisir à l'écouter.

Sa meilleure chanson ?
« Timber ».

Sa pire chanson ?
J'en vois aucune. Je les aime toutes.

Katina, 32, Atlanta

Noisey : Ca fait combien de temps que tu es fan de Pitbull ?
Katina : Hmm, dix ans ?

Qu'est ce que tu aimes dans sa musique ?
C'est de la musique pour s'amuser. Dès que tu l'entends à la radio, t'as envie de bouger, « oh, cette chanson est super ! » Pitbull a encore frappé.

Qu'est ce qui t'excite le plus dans cette croisière ?
De danser. De danser et de m'amuser avec des gens dans le même état d'esprit. Je suis excité aussi de savoir que Debbie Deb fera aussi partie du voyage.

Si tu tombes sur Pitbull au détour d'un couloir, tard dans la soirée, que feras-tu ?
Je lui en taperais 5 et je partagerais une piña colada avec lui.

Il y a beaucoup de gens qui le haïssent—certains aimeraient même l'envoyer en Alaska pour qu'il finisse dévoré par les ours. Tu as un truc dire à ces gens-là ?
Haters gonna hate. Qu'ils dégagent.

Tu as une chanson favorite de Pitbull ?
Hmm, oh mon Dieu, comment elle s'appelle déjà, « one, two, three, four »…

Ah oui, celle où il compte sans arrêt ?
Ouais, celle-là.

Publicité

Tori, 44 ans et Michelle, 47 ans, Orlando

Michelle : On l'a déjà vu huit fois en concert.

Qu'est qui vous attire autant chez lui ?
Michelle : J'adore son énergie. C'est le meilleur entertainer.

Deanna : Ses pantalons serrés !

Michelle : Est-ce qu'elles t'ont dit qu'elles sont toutes mariées mais qu'elles ont un laisser-passer ?

Qu'allez-vous faire si vous le rencontrez ? 
Michelle : Il a plutôt intérêt à courir vite.

Tori : Eh bien, on fera en sorte d'être sûr qu'il ne se soit pas perdu.

Qu'est ce que vous attendez le plus de cette croisière?
Michelle : Les concerts.

Tori : Zumba !

Deanna : Oh, attends — le flip cup contest.

Vous allez y participez ?
Deanna : Oh que oui.

Michelle : Tori est la capitaine de notre équipe.

Tori : Alors je n'ai pas été mise au courant, mais on dirait que oui.

Un dernier mot pour les haters ?
Tori : On n'a rien à leur dire.

Deanna : Ils sont jaloux.

Michelle : Ils sont chiants. Ils ne comprennent rien. Comment peut-on détester Pitbull ?

Tori : Donnez-lui une chance.

Photos - Amadeus McCaskill.

Ryan Pfeffer est sur Twitter.