Culture

Une artiste japonaise transforme de vieux journaux en sculptures animalières

Chie Hitotsuyama agglutine patiemment des bouts de journaux les uns aux autres, pour réfléchir au sens de la vie.
08 novembre 2016, 7:00am
Images courtesy the artist. All photos by Ayako Hoshino

Singes, lapins, morses, lézards ou chiens : tout le bestiaire défile dans le studio de Chie Hitotsuyama. L’artiste japonaise donne vie à ces drpoles d créatures avec seulement de vieux journaux roulés et de la colle. « Je redonne vie à de vieux journaux qui ne remplissent plus leur rôle de support d’information », dit celle qui se livre à cette minutieuse activité depuis 2011.

Après avoir attentivement observé des photos et des vidéos de l’animal choisi, Hitotsuyama crée une base pour sa sculpture. Puis elle choisit des journaux en fonction de leur couleur et les transforme en fins rouleaux fortement serrés, qu’elle applique ensuite un à un. « En collant les rouleaux de papier un par un, je peux former de belles formes et la forme de l’animal émerge », continue Hitotsuyama qui peut passer jusqu’à trois mois sur un animal de grande taille. « Créer ces animaux me fait penser au sens de la vie, et comment je devrais la passer. »

Chie Hitotsuyama expose à Moah:Cedar, à Lancaster en Californie, jusqu’au 7 janvier 2017. Pour en savoir plus, cliquez ici. Pour retrouver son travail, allez .