FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Les volleyeurs français auront le droit à une session de rattrapage

L'équipe de France de volley s'est inclinée en finale du Tournoi de qualification olympique mais possède encore une dernière chance de se qualifier pour les Jeux.
11.1.16

Ce tournoi de qualification olympique avait si bien commencé : des victoires contre le champion olympique russe (3-1), la Finlande (3-0, la Bulgarie (3-0) et la Pologne championne du monde (3-0). Il ne restait plus qu'à conclure par un dernier succès en finale, une nouvelle fois face à la Russie, pour avoir le droit de voir Rio en août prochain (5-21 août).

Oui mais voilà, les volleyeurs français ont semblé emprunté et émoussé au moment de jouer leur cinquième match en cinq jours de ce TQO harassant. Après un premier set magistralement dominé (25-14), ils se sont effondrés, incapables de trouver des solutions pour enterrer les Russes. « J'avais l'impression que les Russes étaient plus frais, nous on était fatigués, a lâché Antonin Rouzier après le match. Mentalement, on y était, on s'est arrachés jusqu'au bout, mais c'est vraiment physiquement qu'ils ont fait la différence. Je pense vraiment qu'ils ont fait le match de leur vie, ils ont été impressionnants, ça fait longtemps que je ne les ai pas vus jouer comme ça. Et c'est donc la Russie qui rigole.

Battue en finale du TQO, la France n'obtient donc pas sa qualification olympique pour l'instant… — L'ÉQUIPE 21 (@lequipe21)10 Janvier 2016

Mais l'équipe de France a encore une ultime chance de se qualifier pour les Jeux. Ça se passera au Japon entre le 14 mai et le 5 juin. Une date de plus à cocher dans un calendrier déjà infernal. Mais le plateau sera nettement moins relevé puisque les Bleus affronteront la Pologne (3e de ce TQO), le Venezuela, l'Australie, la Chine, l'Iran et Cuba ou le Canada. Les Bleus auront largement les moyens de s'octroyer un des trois tickets en jeu. « Nous sommes confiants, on va aller au Japon, je pense à mes amis serbes qui se sont fait éliminer, nous, on a encore une chance et c'est une superbe chance, parce que ce sera un tournoi beaucoup plus facile qu'ici, je suis sûr qu'on va se qualifier », a expliqué Earvin Ngapeth sur le site de la fédé. rendez-vous le 14 mai donc.