FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

Des nouvelles de la ramasse

Le ministère de l’Intérieur égyptien a annoncé que la police était autorisée à tirer sur les manifestants Le gouvernement égyptien a joué la carte du « faute avou...
19.8.13

Le ministère de l’Intérieur égyptien a annoncé que la police était autorisée à tirer sur les manifestants

Le gouvernement égyptien a joué la carte du « faute avouée, à moitié pardonnée »

(via)

(photo via)

Peu après que des manifestants islamistes ont mis le feu au siège de l’administration d’une province du Caire, jeudi, le ministère de l’Intérieur égyptien a annoncé que la police était désormais autorisée à tirer à balles réelles sur les « manifestants attaquant des biens publics » ou les forces de l’ordre. Comme si jouer la carte de la franchise pouvait faire passer la pilule du massacre de son propre peuple, aussi islamiste soit-il.

Publicité

Même s’il est impossible de déterminer pour le moment combien de victimes ont fait les frais des affrontements entre les partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi et les forces de l’ordre, le dernier bilan officiel fait état de 623 morts, policiers compris, dans toute l’Égypte. Les Frères musulmans, eux, estiment le nombre de victimes à plus de 2 200 et le nombre de blessés à 10 000.

Alors comme ça la CIA, vous admettez l’existence de la zone 51 ?
Le truc chiant, c’est que les extraterrestres étaient en fait des avions espions

(via) (photo via) La CIA a déclassifié, jeudi, des documents qui attestent de l’existence de la zone 51, dans le Nevada, aux États-Unis, à 200 km de Las Vegas. Malheureusement – et dans une tentative toujours plus voyante, pompière et ridiculement vaine de brouiller les pistes – la CIA a assuré que ce lieu avait été utilisé pour « l’élaboration du programme U-2 », avions conçus durant la Guerre froide pour espionner les Soviétiques, et non pas, comme l’humanité l’avait envisagé, pour entreposer les vestiges du crash de Roswell.

Jeffrey Richelson, un membre de l’Institut national de recherche de l'Université George Washington qui réclamait la déclassification de ces documents depuis 2005 – et qui aurait souhaité y découvrir des flics en civil coffrant sans scrupule une bande d’enfoirés de l’espace – a déclaré qu’il voyait là, tout de même, « un signe d’ouverture de la CIA ».

Publicité

Cool, Al-Qaïda ne prévoit pas de s’attaquer à l’Europe
L’organisation islamiste prévoit en revanche de s’attaquer aux « trains à grande vitesse d’Europe »

Un terroriste anonyme, via (via) La NSA – la même qui espionne des millions de gens sur terre – aurait intercepté il y a trois semaines une conversation téléphonique entre plusieurs personnes haut placées du groupuscule terroriste Al-Qaïda. Selon le quotidien allemand qui a révélé ces informations, le rail européen était au centre des discussions.

Ces attentats pourraient, selon les informations récoltées, prendre la forme d’actes de sabotages dans les voies ou les tunnels, à moins que les terroristes, plus taquins, décident de « disposer des bombes à l’intérieur des trains ». Les informations n’ont pas été confirmées par le ministère de l’Intérieur français qui a déclaré ne pas disposer « d’éléments précis » en provenance des Etats-Unis, ni même d’Allemagne.

Le ministère a ajouté que la France était déjà en alerte rouge renforcée depuis l’intervention au Mali – l’avant dernier niveau – sur son échelle de vigilance Vigipirate et qu’elle ne comptait pas aller plus haut, ce qui est tout à fait rassurant.

La princesse Diana aurait, selon toute vraisemblance, été assassinée
Cette fois, les responsables sont les troupes d’élites de l’armée britannique

(via)

(photo via) De nouvelles informations sur la mort de la princesse Diana et Dodi Al-Fayed sont actuellement analysées par Scotland Yard, a déclaré la police britannique dans un communiqué samedi après-midi. Selon les médias britanniques, ces informations révèleraient que le couple pourrait avoir été assassiné par les troupes d’élite de l’armée britannique.

Publicité

Scotland Yard, la police nationale, qui n’a pas précisé de quelles informations il s’agissait, aurait reçu, par le biais de la police royale, le témoignage d’une mystérieuse source militaire qui aurait refait surface à l'occasion du récent procès de Danny Nightingale, un tireur des forces spéciales anglaises – un scénario beaucoup trop cliché pour être pris au sérieux mais qui semble convaincre les Anglais, peuple féru d’enquêtes policières extrêmement longues et pénibles.

Coup dur en discothèque : Lindsay Lohan serait toxicomane
Elle a été payée deux millions de dollars pour l’avouer

(via)

(photo via) L’actrice Lindsay Lohan, célèbre pour son rôle dans Scary Movie 5, a déclaré ce dimanche dans l’émission d’Oprah Winfrey, être – entre autre – « toxicomane », ce qu’une grande majorité de gens ignorait vu la médiatisation de sa récente cure de désintoxication. Pour raconter cet épisode de sa vie lors d’une « interview confession » – confession regardée par 8,5 millions d’Américains – l’actrice aurait demandé deux millions de dollars à la chaîne de télé OWN.

Afin de prouver aux gens qu’elle reconnaissait avoir mal agit et qu’elle avait appris de ses erreurs, Lindsay Lohan a déclaré ne « jamais [s’être] sentie bien le lendemain… notamment lorsque je mélangeais cocaïne et alcool. » Ne suivant aucun traitement médicamenteux, elle a déclaré se soigner aujourd’hui en prenant des « vitamines ». Suivez Maxime sur Twitter : @XimeLelong