guide

Le guide VICE pour être gay

26 façons de vous réjouir de ne pas aimer les meufs

Jamie Lee Curtis Taete

Jamie Lee Curtis Taete


Photos : Jamie Lee Curtis Taete

L’homosexualité a été inventée par deux mecs dans la ville de Sodome en 254 avant J.-C. Et depuis ce temps-là, des tonnes et des tonnes de mecs couchent avec d’autres mecs. Et bien que ce soit cool et normal, BEAUCOUP de gens ont un problème avec ça. En fait, beaucoup de gens pensent que foutre une bite près du cul ou de la bouche d’un autre homme, c’est comme la frotter contre la brosse à dents de Dieu. Et puisqu’il vaut mieux éviter d’aborder la question gay dans un contexte religieux ou en présence de connards, on a décidé de vous montrer tout ce que vous avez toujours voulu savoir à propos du monde inverti sans jamais oser le demander.

Oh et les lesbiennes, on sait que vous êtes aussi gay et tout, mais ceci est un guide pour les hommes – vous aurez bientôt le vôtre, promis.



A
ANAL
Apparemment, une étude dit que 15 % des homos ne pratiquent pas le sexe anal. Si ces 15 % lisent ceci, un conseil : VOUS DEVRIEZ VRAIMENT ESSAYER ! Si vous ne vous êtes jamais fait défoncer, vous ne savez pas ce qu’est le vrai plaisir. Bien sûr, ça fera mal au début mais putain, il faut que vous arriviez à faire en sorte que votre copain vous la mette dans le cul puis jouisse, jouisse et jouisse encore. Il faut juste vous prévenir d’un truc. Quand on descend dans le terrier d’un lapin, on finit souvent par trouver un lapin. Dans votre cas, le « lapin », c’est... ouais, enfin vous voyez, quoi.

Mention honorable : Alt gays, ABBA.

B
BARBANT
Le monde gay est super barbant. Genre, relou. Mais si vous voulez vous envoyer en l’air, vous allez devoir le côtoyer. Il y aura forcément un bar gay qui vous conviendra parmi tous les bars Bear, les bars « Daddy », les bars de punks gay, les bars de rappeurs gay, les bars gay de cowboys mexicains, les bars de danse de salon et les bars gays pour les fétichistes des cheveux roux (je tiens à signaler que ce sont tous de vrais bars, dans lesquels j’ai été pour de vrai). Mais bon. Où que vous alliez, vous allez entendre le même remix de « We Found Love » quatre fois en une heure. Et vous allez vous faire chier à mort.

Mention honorable : Bears, brunch, Broadway, Butt Magazine, Billy Eichner,"bisexuels", bisexuels, Bret Easton Ellis.



C
COMING OUT

Je connais une fille qui a révélé à ses amis qu’elle était lesbienne dans un bar, d’autres clients l’ont entendue, ils l’ont répété à voix haute et ensuite elle s’est fait offrir des verres par des inconnus toute la soirée ! Super ! Je connais un autre mec qui a avoué qu’il était gay à sa famille et ses frères l’ont ligoté et balancé dans une rivière ! Moins super ! La plupart du temps, les histoires de personnes qui ont fait leur coming out sont un peu entre les deux. Aucun parent n’applaudit son fils quand il ramène son petit copain à la maison pour la première fois, mais généralement, ils ne lui roulent pas non plus dessus avec une voiture.

La chose la plus importante à retenir sur le coming out, c’est qu’IL FAUT LE FAIRE. Je sais que ça peut être excitant d’avoir un grand secret qu’on cache à tout le monde (genre ouais, Batman) mais chaque jour qu’un gay passe à refouler sa véritable identité le rend un peu plus cinglé. Allez, prenez votre courage à deux mains ou acceptez l’idée que vous allez devenir le prochain Charles Manson. Ce conseil ne vaut pas si vous habitez en Arabie saoudite ou un truc du genre. Dans ce cas-là, n'avouez rien.

PS : Désolé d’être le premier à te le dire mais… Tout le monde est déjà au courant. Même ta mère. Ça se voit à des kilomètres, dude.

PPS : Si tes parents sont de gros cons et qu’ils refusent de « t’accepter comme tu es », envoie-les se faire foutre. Ils ont trois ans pour se faire à la situation (cinq s’ils sont vieux), sinon ils sont bons à jeter.

Mention honorable Chubs, Cabaret, célébrités, Courtney Love, chialer, Cyndi Lauper.

D
DROGUE
La crystal meth a longtemps été la drogue préférée des gays. Les homos se défonçaient la tronche avec, allaient ensuite à des soirées minables avec de la musique de merde, se bourraient de Viagra, faisaient l’amour sans capote et chopaient le sida. La meth est une abomination. N’en prenez jamais. L’ecstasy, l’herbe, le LSD et la coke sont OK mais promettez-moi de ne jamais toucher à la meth. Et à la méphédrone ou n'importe quel nouveau truc que même les vieux prennent. Les drogues qui commencent par la lettre M, c'est de la merde. Débarrassez-vous en. 

Mention honorable : Dennis Cooper, Daddies, drag-queens, divas.

E
ÉGALITÉ
Désolé les mecs ! C'est pas pour aujourd'hui ! Puis bon, réfléchissez deux secondes : il existe tellement d’endroits où les gays sont perçus comme de vraies sous-merdes : le Moyen-Orient, l’Afrique, 50 % de l’Europe, une grande partie de l’Amérique, 99 % de l’Amérique du Sud, 80 % de l’Asie. On dit que toutes les personnes qui ont été sur la Lune sont homophobes, donc ça non plus, on ne peut pas le faire.

Bien sûr, il y a eu des progrès mais même en étant optimiste et en supposant que les gros beaufs qui détestent les gays vont finir par se transformer en mecs intelligents, fabuleux et tolérants, ce processus prendra tellement de temps que lorsque ce genre de personnes existera, tous les lieux gay-friendly de la planète seront sous le joug d’une religion despotique qui persécutera les gays. Ça craint, hein ?

Mais vous savez ce qui est cool ? Ce sont ces moments où les gays thugs fans de moto se mettent à tabasser les homophobes. Il faudrait faire ça plus souvent. Et ne pas oublier de poster la vidéo sur YouTube !

Mention honorable : érections, E! True Hollywood Stories, .

Suite : page 2 (ou cliquez sur "Tout sur une page").



F
FIOTTE
Hey les hétéros ! C’est la version gay du mot qui commence avec un n****. C’est pareil. Vous ne pouvez pas le dire. Nous, on peut le dire. On peut dire des trucs comme : «  Hey comment vas-tu grosse fiotte ? » ou « Est-ce que je peux porter ce tee-shirt Céline Dion, ou est-ce que ça fait un peu trop fiotte ? » mais vous, vous ne pouvez pas. Pourquoi ? Parce que ce mot est utilisé dans les cours d’école, les vestiaires, les stades de foot et tous les lieux où se réunissent des connards. Je sais que tout le monde vous dit que c’est OK, que vous avez le droit de le dire (comme Louis C.K. et Dieu, notamment) mais en fait ils n’ont pas le pouvoir d’en décider. OK, les fiottes ? 

Mention honorable : Femmes qui rappent, les femmes grosses font les meilleures amies, faire des câlins aux hétéros pour les consoler d'être obligés de sortir avec des femmes hétéro parce que ces putes sont tarées.

G
GRINDR

Les homos trouvent toujours le moyen d’utiliser les nouveaux outils technologiques pour s’envoyer en l’air. Quand les hétéros utilisent leurs smartphones pour jouer à MS Paint Pictionary les uns avec les autres (chanmé !), les gays les utilisent pour entrer en contact avec n’importe quel gay en chaleur qui se situe dans un rayon de 160 km. Les gays sont toujours en train de draguer : dans la rue, dans les bains publics, dans les sex-shops, dans les toilettes et dans les saunas des clubs de sport les plus cotés du monde. Et maintenant, tout ça s’est déplacé dans leurs téléphones. Vous voulez savoir à quel point les gays sont chauds ? Il suffit de vous inscrire sur Grindr. Vous voyez, il y a des MILLIERS, littéralement des MILLIERS de mecs qui veulent vous baiser. Oui, le petit « ding » feutré qui annonce l'arrivée d’un nouveau message est officiellement le nouveau cri d’amour gay, du moins en attendant qu’une nouvelle technologie apparaisse et que des nerds la rendent sexy (j’espère vraiment qu'il s'agira d'hologrammes 3D comme dans Star Wars.

Mention honorable : Gay, Gloria Gaynor, Gossip Girl, réflexe de la glotte (je hais ce truc, putain).

H
H.I.V.
Le sida c’est lugubre et effrayant, c’est la pire chose du monde et vous allez y penser TOUT LE TEMPS parce que vous allez devenir parano. Vous avez un rhume ? C’est le sida. Vous vous réveillez avec un torticolis ? Sida. Vous vous approchez à moins de 30 mètres d’un pénis infecté ? Sida. Vos résultats au test de dépistage sont clean (et vous devriez vous faire dépister, sérieux) et on vous dit clairement que nous n’avez pas le sida ? Eh bien… Il paraît qu’il y a une période d’incubation de trois mois, non ? C’est sûr, vous avez le sida.

Mention honorable : Haïr Lady Gaga, homophobie associée à l'homosexualité refoulée (LOL!).



I
Il FAUT QUE TU SOIS PATIENT, ÇA VA S’ARRANGER 
Vous savez il y a ces vidéos YouTube où des célébrités vont voir des ados gay qui se font harceler à l’école et leur disent qu’il ne faut pas qu’ils se suicident parce qu’un jour, dans un futur vague et gris, les choses s’arrangeront (juste après, ils te proposent d’acheter leur nouvel album/film/livre). Mais ce qu’ils disent est vrai ! Je vous promets que les choses deviennent cool avec le temps. Mais elles deviennent pires, aussi. Il n’y a pas que des orgies et des concerts de Beyoncé dans la vie d'un gay. Ce que les vidéos ne mentionnent pas c’est le fascisme anal, les petits copains qui te quittent pour un mec plus jeune, votre obsession pour vos abdos et les moqueries si vous ne portez pas les bonnes chaussures. L’univers gay est horrible. Ouais, il y a plein d’avantages dans le fait d'être gay (les orgies et les concerts de Beyoncé, notamment) mais il y a aussi des désavantages. Personne ne vous le dira mais c’est la vérité. Ceci dit, ne vous suicidez pas s’il vous plaît ! (Voir la lettre « K »)

Mention honorable : Internet, invertis de tous âges

J
JETÉ EN PRISON 
J’inclus ça ici parce que je viens de lire un article sur les gays en prison. Apparemment, ce n’est pas un très bon plan. Donc ouais, soyez sages. Oh, et si quelqu’un vous dit que la prison « doit être le paradis pour un gay », violez-le puis frappez-le à la tête avec une chaussette remplie de briques puis traitez-le de pédé – on verra si ça lui plaît. 

Mention honorable : John Waters, Judy Garland, Joan Rivers, jockstrap.

K
K.O. et SUICIDE 
Les gays se suicident plus souvent que les hétéros. Genre, deux ou trois fois plus selon une recherche Google que je viens juste d’effectuer. Il y a ici un grave problème. Je suppose que ce phénomène peut s’expliquer par le fait qu’il existe une grande proportion de gros cons sur Terre qui aiment nous martyriser, moi et mes potes gay. Toute cette méchanceté signifie qu’en plus du suicide, vous allez être confrontés au fait de perdre la raison. Presque tous les gens avec qui vous allez coucher/sortir seront un peu cinglés. Mais vous l’êtes aussi donc bon, qui êtes-vous pour en juger ? Vous pouvez d’ores et déjà vous imaginer à quel point les ruptures à venir seront fun !

Mention honorable : Kylie Minogue

L
LESBIENNES
Oui, ce sont nos sœurs de combat mais à part le fait qu’on leur refuse aussi l’égalité des droits, les lesbiennes et les gays n’ont absolument rien en commun. Zéro. Queud. Nada. On aime comme elles Beth Dito et le porno, mais à part ça, on ne s’entend pas très bien. Par contre, si vous habitez une ville si petite qu’il n’y a qu’un seul « bar homo », vous serez obligés de cohabiter. Et c’est une bonne chose, d'ailleurs. Mais n'écoutez pas trop vos sœurs lesbiennes, elles vous diront toujours que « vous vous y prenez mal ». 

Mention honorable : Liza Minelli, lalalalala, lémuriens.



M
MARIAGE
Vous ne pouvez pas vous marier dans beaucoup d’endroits. Mais pourquoi voudriez-vous vous marier de toute façon ? Vous avez déjà vu une sitcom ? Le mariage craint. Ça craint tellement que la plupart des gens divorcent, ce qui craint encore plus que le mariage lui-même. Mais bon, ce serait bien d’avoir au moins la possibilité, n’est-ce pas ?

Mention honorable : Mean Girls, médire sur Sex and the City 2, molestation.

N
NE PAS AVOIR D’INHIBITIONS
Vous savez ce qui vous plaît sexuellement et vous en êtes contents ? Le truc cool quand on est gay c’est que tout le monde se fout de savoir si vous êtes une grosse chaudasse (sauf ces gays chiants et stupides qui tiennent des discours à propos de la monogamie sur leur profil Gboy. Qui veut coucher avec des mecs comme ça ?). À peu près 95 % des mecs gays ont des penchants fétichistes qu’ils espèrent que vous tolérerez. Rien que le mois dernier par exemple, on m’a :

- demandé d’éjaculer dans des préservatifs pendant une semaine pour qu’un mec puisse les boire.
- envoyé une pièce jointe avec toutes les choses horribles qu’on avait dit à un mec durant sa scolarité puis demandé de les récrire violemment sur son corps nu avec un marqueur indélébile tout en lui crachant dessus.
- demandé de conduire quelqu’un dans un champ afin de le déshabiller, le frapper aussi fort que je pouvais – sans rien lui casser – puis le laisser là.

Si vous pensez que vous pouvez subir ce genre de choses sans rire ou vomir, alors foncez ! À moins bien sûr que vos partenaires soient excités par le rire ou le vomi, et auquel cas, foncez aussi ! Vous pourriez même vous découvrir de nouvelles pratiques sexuelles favorites.

Mention honorable : Nicki Minaj, ne jamais coucher avec quelqu'un qui a ses règles.

O
OCTOGÉNAIRES
Hé les vieux, c’est parfaitement OK d’être à fond sur les petits jeunes. Les petits jeunes sont à fond sur vous aussi ! Mais, s’il vous plaît, ne vous transformez pas en mec creepy. Je déteste devoir dire « merci-mais-non-en-fait-dégage-de-là-de-suite » avec la voix la plus faux-cul du monde à des vieux messieurs à chaque fois que j’entre dans un bar gay. Allez plutôt voir du côté de www.gaymur.net ou un truc comme ça.

Mention honorable : Outer les autres, o-p-u-l-e-n-c-e, Obama torse nu en photo, Oscar Wilde.

P
SE PROMENER DANS LA RUE COMME SI VOUS ÉTIEZ DANS UN CLIP ALORS QUE VOUS ÊTES EN TRAIN D’ÉCOUTER VOTRE IPOD
Tous les gays font ça. Et ceux qui disent le contraire sont des menteurs. Mon truc préféré c’est d’écouter « Timebomb » de Kylie Minogue et d’imaginer que je me rends au Prix de Diane en ne portant qu’une paire de bretelles et les vigiles me disent que je ne peux pas entrer, donc je tire sur tout le monde puis je vole le micro d’un journaliste télé, puis je me mets à chanter le refrain et tout le monde me voit à la télévision (420 millions de personnes) et les jeunes gays se disent : « Wow ! On vient de trouver notre mentor. »

Mention honorable : Prendre un avatar féminin pour jouer à la console, pénis, Planet Gay, Phoebe de Friends.

Q
QUAND VOUS ÊTES UNE GRANDE FOLLE
Si vous êtes une folle, les choses vont être un peu merdiques pour vous. Non seulement vous êtes facilement identifiable par les hétéros mais les gays eux aussi seront méchants avec vous. En fait, les gays adorent se détester les uns les autres. Peu importe qui vous êtes, il y a aura toujours quelqu’un pour penser que vous êtes trop gay ou pas assez gay, ou que vous êtes vulgaire parce que vous pensez que Zac Efron est canon ou que vous êtes un homophobe refoulé parce que vous ne connaissez pas les paroles de « Vogue » de Madonna par cœur. Je suppose que la méchanceté est quelque chose qui se développe quand on grandit dans un environnement où tout le monde est dégueulasse avec vous. C’est comme ce moment dans toutes les séries où, dans un épisode, on voit les parents de la grosse brute du lycée, on découvre que ce sont de vrais connards et on comprend tout.

Côté positif, si vous êtes une grande folle, vous êtes sûrement très, très drôle et plein de filles hétéro vont vouloir devenir votre amie. Yay !

Mention honorable : Queer, quand on cite Clueless on le fait bien.

R
RUSH

Voici une petite bouteille rouge et jaune remplie de poppers. Le poppers c’est top. Vous l’inhalez puis vous faites une pipe. Une pipe profonde, cinglée, complètement débile où la bite s’enfonce jusque dans votre intestin grêle.

Le poppers vous transforme en Super Gay. Il fait se relaxer tous vos muscles mais aussi votre gorge ou votre trou de balle et ça rend toutes les pratiques gay un peu tendues beaucoup plus faciles. Il vous rend aussi un peu groggy et vous vous sentez tellement chaud comme la braise que vous pourriez fourrer n’importe quelle bite à 16 kilomètres à la ronde dans n’importe quel orifice de votre corps et ne pas être satisfait. Le poppers vous donne aussi l’impression que quelqu’un casse des cailloux sur votre tête ou que vous êtes à deux doigts de la rupture d'anévrisme, mais sérieux, ça en vaut vraiment la peine.

Ces bouteilles sont étiquetées « nettoyant pour magnétoscope », ce qui veut dire qu’il y a quelque part des hétéros qui ont besoin de nettoyer leurs magnétoscopes et qui doivent se rendre dans des sex-shops gay pour en acheter. Trop chou !

Mention honorable : Romy Schneider, Robyn (pourquoi ? pourquoiii ?), se résoudre à élever des chiens plutôt que des gamins, Roseanne, feuille de rose (vous savez pas ce que vous loupez les hétéros)

S
STÉRÉOTYPES
Les clichés voudraient que tous les gays soient efféminés, qu'ils zozotent et soient obsédés par la mode. C’est la plupart du temps très relou. Mais c’est aussi libérateur. La majorité des gays ont des goûts de chiotte. Si vous aimez les morceaux de Katy Perry et si vous pensez que Miss Détective 2 est un bon film (ça l’est), vous pouvez faire votre coming out et tout le monde va s’en foutre. Les gens s’attendaient à ce que vous soyez gay. Vous n’avez pas à faire semblant de ne pas aimer ce genre de trucs comme les hétéros.

Et une précision : les hétéros font semblant de ne pas aimer Katy Perry et Miss Détective. Ce sont des produits marketing qui ont été fabriqués dans un laboratoire et testés sur des milliers de publics cibles pour les rendre aussi attirants que possible. Vous avez le droit de ne pas les voir ou les écouter. Mais ne dites pas que vous détestez. C’est comme dire que vous détestez le goût du Big Mac parce qu’il est trop populaire. Amusez-vous bien à ranger votre chambre sur du Aphex Twin, les mecs !

Mention honorable : soupirer, susurer, Showgirls, Sailor Moon, Silo et Roy (les pingouins gay du zoo de Central Park).

T
TRANSSEXUELS
Ça n’a rien à voir avec le fait d’être gay, je sais. Mais bon, ils font partie de la famille LGBT-quelque-chose. Ce sont ceux qui morflent le plus (les trans sont quatre fois plus exposés au risque de vivre dans « l’extrême pauvreté », 41 % d’entre eux ont déjà fait une tentative de suicide et 78 % déclarent se faire « harceler quotidiennement »), donc soyez cool avec eux, OK ? 

Mention honorable : True Blood, taquiner les chrétiens, tatouages tribaux.



U
DE L’USAGE DES SOUS-VÊTEMENTS
Est-ce qu’on peut tous se mettre d’accord pour arrêter de porter ces horribles caleçons « Aussie Bums » ou je ne sais quel autre nom pourri ? Les sous-vêtements élaborés, chers et sexy, c’est naze. Et puisqu’on parle de vêtements, nouvelle règle mode : lorsqu'un vêtement ne possède pas de manches, il ne peut pas non plus avoir une capuche. Pas d’exception. Merci.

Mention honorable : uniformes, urinoirs.

V
VAGINS
Je sais que tout le monde a la même opinion sur le sujet, mais je ne comprends pas vraiment comment les gays ont chopé la réputation d’être précieux et efféminés. Fourrer votre pénis dans un vagin doux, rond, autolubrifié et parfumé à la camomille est quelque chose de précieux et efféminé. Fourrer un pénis en érection de 22 cm dans un trou destiné à chier, en revanche, ça ne l’est pas.

Honorable Mentions: Vodka et Coca light, vodka-tonic, vodka et n'importe quoi, voguer.

W
WICCA ET AUTRES TRUCS ÉSOTERIQUES
Je ne comprends pas trop pourquoi, peut-être est-ce lié à l'attachement de la communauté à Buffy contre les Vampires ou au film Dangereuse Alliance,mais les homos sont vraiment à fond dans les trucs de hippies. Si un mec vous demande votre signe astrologique, vous parle de la médecine japonaise liée à l’énergie ou ENCORE PIRE, du groupe Radical Faeries (même s’il est ultra canon) : fuyez.

Mention honorable : Wii, weed.



X
LE CHROMOSOME X

C’est soi-disant le gène responsable de l’homosexualité. Mais en réalité, Freud a raison. C’est la faute de votre mère.

Mention honorable : Xtube.com, Xena la Guerrière.

Y
YEUX DE MERLAN FRIT
Ah oui, les yeux de merlan frit. Allez, il y a quoi… 2 ou 3 % des gens qui sont gay ? Et comme vous l’avez déjà compris, les mecs hétéro sont carrément plus mignons que les mecs gay. Vous allez tomber amoureux des potes de votre frère. Des potes de votre père. Des potes de vos amis. Des mecs dans la rue. Et du mec assis à côté de vous au boulot (salut, Bruno !) Le cinéma gay vous fera croire que vous pouvez draguer un mec hétéro, mais c’est faux, et vous allez passer 25 % de votre temps à vous ridiculiser devant eux. Il vaut mieux ne jamais être bourré quand vous êtes dans une situation où vous devez parler avec un hétéro. Ce genre de truc ne finit jamais bien.

Mention honorable : les plaisanteries sur "YMCA" (hahaha, papy).

Z
ZZZZZZZZZZZZZZZ
Le fait d’être gay vous fait appartenir à la communauté homosexuelle. Cela signifie que vous allez faire partie d’un groupe de personnes hyper sérieuses et hyper chiantes qui balanceront des mots comme « transgenre », « privilèges hétérosexuels » ou encore « subculture homogène et sur-capitaliste » et transformeront une situation qui peut être très drôle, très fun et très conne en un truc affreusement déprimant.

En fait, vous allez aussi sûrement trouver ces mecs dans les commentaires juste en dessous. Salut les mecs !

Mention honorable : Zucchini (alias le gode de la nature, alias y'a vraiment rien qui commence par "Z", alors laissez-moi tranquille, OK ?).

Plus de conseils ?

LE GUIDE VICE POUR PECHO DES FILLES DE RICHES

COMMENT PRENDRE DE LA DROGUE QUAND ON EST UNE FILLE

LE GUIDE LESBIEN DU SEXE ORAL POUR LES FILLES

Encore plus de trucs gay ?

GAYS OU MEUFS ? UN COUP DE LANGUE POUR LA SCIENCE

LE GUIDE VICE DES BARS GAY POUR LES HETEROS

RIO DE VAGINEIRO : LE GUIDE DES DRAG-QUEENS BRESILIENNES POUR DISSIMULER SA BITE

Plus de VICE
Chaînes de VICE