FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

LES MEILLEURES LÉGENDES URBAINES DE MON COLLÈGE

06 avril 2011, 11:32am

Aujourd'hui tout le monde sait ce qu'est internet. Les personnes nées avant 1990 ont quant à elles, de grandes chances de se souvenir de comment c'était avant. Que se racontaient les gosses pour s'énerver avant qu'ils ne puissent, à l'ère cybernétique, plonger des gens dans l'oubli virtuel ? Des légendes urbaines. Les légendes urbaines ont été le ciment de la société pendant des décennies. Je ne sais pas trop pourquoi, on les a toujours appelées « légendes urbaines » même dans mon école de banlieue.

Voilà quelques-unes des conneries que l'on se racontait mes potes et moi quand on était gosses. Je laisse de côté les trucs du genres : « BIENVENUE DANS LE MONDE DU SIDA » et le « ELLE S'EST RÉVEILLÉE DANS UN BAIN DE GLACE EN THAÏLANDE AVEC UN REIN EN MOINS » parce qu'ils ont été encore plus entendus que les théories selon lesquelles « Hitler et Mussolini étaient gays et sortaient ensemble ».

SUPERMAN SOUS KÉTAMINE

La légende : « Le pote de mon frère, celui qui est tout le temps défoncé, a pris beaucoup de kétamine le weekend dernier, et il est devenu fou. Il s'est cassé le bras en retournant des voitures, il a par la suite été renversé par un chauffard et sa jambe s'est détachée, mais il s'est relevé et a continué à se battre. À la fin, y avait plein de gens couchés autour de lui, il a fallu dix policiers et trois videurs pour l'arrêter. »

Ce qui pose problème dans cette légende : OK, c'est vrai que la kétamine peut temporairement anesthésier le système nerveux, mais c'est quand même dur d'imaginer un ado en train de dévaster tout un quartier et surtout, toutes les caisses des environs. Il y a aussi des versions alternatives comme « mon cousin qui se défonce beaucoup a pris de l'acide un jour et a essayer de s'épiler comme une banane » et « le fils d'un collègue de mon père a pris une pilule contre la toux et n'est jamais redescendu. »

TOMBER ENCEINTE AUX TOILETTES

La légende : « La mère de Tanya et son nouveau mec ont baisé dans les toilettes, Tanya s'est assise sur les toilettes et s'est retrouvée enceinte. »

Ce qui pose problème dans la légende : On dirait que celle-ci veut transmettre un message conservateur aux ados face à l'échec du modèle de la famille traditionnelle, parce qu'elle implique toujours un « nouveau » mec. Je suis sûr qu'un docteur pourrait trouver des milliers de raisons tendant à expliquer pourquoi le sperme n'a pas pu rester sur la porcelaine et a du bondir jusqu'au vagin de la meuf, mais pour moi c'est juste l'histoire d'un couple qui baise dans les toilettes de sa propre maison. C'est relativement con.

MEURTRE DANS LE TRAIN

La légende : « Ma pote Kelly doit prendre le bus pour aller en cours à Burnham. Un jour alors qu'elle rentrait tard d'un entraînement, le gars en face d'elle, qui avait le bras serré autour de sa femme, la fixait. Il s'est levé, est descendu du train, puis sa femme est tombée. Elle était morte, un couteau planté dans le dos. En réalité ce n'était pas sa femme, c'était une meuf qu'il venait de rencontrer. »

Ce qui pose problème dans la légende : Ta pote Kelly est une crapule qui s'invente des histoires ridicules parce qu'elle pense que sans elles elle perdrait le peu d'intérêt que lui accordent ses potes. Et aussi, pourquoi un meurtrier laisserait le couteau planté dans le dos de la personne qu'il vient de zigouiller ? Il laisserait ses empreintes partout. C'est débile.

LE CHAMP QUI TUE

La légende : « L'été dernier, une meuf traînait dans le champ de tournesols de ma propriété, jusqu'au moment où elle a été piégé, parce que le soleil a mis le feu aux pétales et elle a été brûlée vive. »

Ce qui pose problème dans la légende : Considérant qu'internet n'a jamais mentionné la véracité de tels événements, je pense juste qu'un père un peu creepy a inventé cette histoire de toutes pièces pour éviter que ses enfants jouent au soleil. C'est sûrement le genre de père qui disait aussi à ces gosses que « quand le camion du marchand de glace joue de la musique, ça veut dire qu'il n'a plus de glace. »

DROGUE DE BANANE

La légende : « Tu peux te défoncer avec des peaux de bananes. »

Ce qui pose problème dans la légende : Le mec qui a inventé ça a avoué que c'était faux en 1970. Sans bonne weed, les gamins de 13 ans qui lisent Le livre de recettes anarchistes, continueraient à chasser le dragon jaune à vie. (Bon à savoir : la « banadine » n'existe pas. Mieux vaut essayer l'inhalateur d'épinéphrine de votre frère asthmatique.)

SHARON STONE A FAIT PARTIE DES GUNS N' ROSES

La légende : Sharon Stone a aidé Slash sur les chœurs de « November Rain ».

Ce qui pose problème dans la légende : Je ne me souviens pas vraiment de ce que je pensais de cette histoire. Toujours est-il qu'elle rassemblait deux choses plutôt enthousiasmantes pour un gamin de douze ans ; d'abord Sharon Stone de Basic Instinct (ouais on voit sa chatte dans le film !!!!) serait en fait la blonde (Duff Mckagan) dans le clip de Appetite for Destruction et en plus de ça, elle aurait fait une tournée à travers le monde avec ce mec – personne ne voulait croire qu'il était noir – et le transsexuel au bandeau. Je pense que l'équivalent moderne serait de croire que la flic lesbienne de The Wire a joué de la guitare sur Rebirth, titre qui est à la fois sexy, crapuleux et déprimant, ce qui est une bonne définition des nouveaux Guns N' Roses.

L'HOMME DU BUS

La légende : « Ma pote Kelly était assise dans le bus et un gars assis derrière elle n'arrêtait pas de cogner contre son siège. Elle croyait qu'il se masturbait alors elle s'est retournée ; il s'est avéré qu'il n'était pas en train de se branler, il manipulait un couteau qui était juste à un millimètre de son siège ! »

Ce qui pose problème dans la légende : J'ai déjà dit ce que je pensais de cette Kelly. Elle ne raconte que de la merde. Faut pas croire un mot qui sort de sa bouche, et surtout si ça a un rapport avec les transports en commun et les couteaux. Et ils sont encore moins vraisemblables que l'histoire des tournesols tueurs d'humains.

KEV KHARAS