FYI.

This story is over 5 years old.

Europe

« Most Wanted » : Voici la liste des personnes les plus recherchées par toutes les polices d’Europe

Grâce à une nouvelle liste interactive dévoilée ce matin, l’agence Europol espère que le grand public pourra l’aider à capturer plusieurs fugitifs.
29.1.16
Capture d'écran via Europol

L'agence Europol — qui regroupe les polices nationales de l'Union Européenne — a lancé ce vendredi sa propre liste des fugitifs les plus recherchés. Grâce à des fiches interactives, cette agence espère que le grand public l'aidera à mettre la main sur ces individus accusés de crimes graves.

45 personnes sont pour l'instant présentes sur cette liste, qui devrait s'allonger suivant les demandes des pays de l'UE. Parmi ces fugitifs activement recherchés figurent Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, qui sont suspectés d'avoir directement participé aux attentats terroristes de Paris et de Saint-Denis en novembre dernier.

Publicité

Cette liste — qui prend la forme d'un site Internet où figurent les portraits, âges, nationalités et détails physiques de ces fugitifs — précise également la nature des crimes dont sont accusés ou suspectés ces individus. Pour certains, en cavale depuis plusieurs années, les portraits ont été vieillis. Des images montrant l'écriture manuscrite du fugitif accompagnent certaines fiches.

« À partir d'aujourd'hui, les citoyens de l'Union Européenne et d'ailleurs peuvent fournir des informations utiles grâce au site internet », a indiqué l'agence Europol dans un communiqué publié ce vendredi matin, tout en précisant que ces renseignements peuvent être fournis « de manière anonyme, si préféré ».

Une vidéo de présentation du site.

D'après Europol, cette liste est la première du genre en Europe. Elle est disponible dans les 17 langues officielles de l'Union Européenne et renvoie vers les numéros de téléphone des services de police en charge des différents dossiers.

Parmi les 45 individus recherchés qui figurent sur cette liste, plus de la moitié sont accusés de meurtre. Si beaucoup de ces fugitifs sont des suspects isolés, au moins 16 d'entre eux sont soupçonnés d'appartenir au crime organisé. Les autres accusations que l'on retrouve au fil de cette liste concernent des viols, des prises d'otages ou kidnapping, le trafic de drogue ou encore l'exploitation sexuelle de mineurs.

Plusieurs individus recherchés par Europol sont des évadés de prison, à l'image de Dominique Delattre alias « Dédé », « La vieille » ou « La vioque », un Français de 53 ans condamné à 20 ans de prison pour attaque à main armée et dans la nature depuis son évasion en août 2000 d'une prison dans le sud de la France.

Publicité

Pour l'instant, seuls deux individus sont recherchés pour des actes de terrorisme. Il s'agit du Français Salah Abdeslam (26 ans) et du Belge Mohamed Abrini (31 ans), qui auraient participé plus ou moins directement aux attentats qui ont fait 130 victimes et plus de 350 blessés à Paris et à Saint Denis en novembre dernier.

Décrit comme « armé et extrêmement dangereux » sur la liste d'Europol, Salah Abdeslam est actuellement recherché par les autorités belges et françaises. La fiche concernant Mohamed Abrini comporte les mêmes mises en garde et déconseille par ailleurs « toute initiative » en cas de rencontre avec ce fugitif.

Pour certains fugitifs, il est indiqué qu'une récompense sera accordée pour toute information permettant leur capture. Les sommes proposées vont de 2 900 à 10 000 euros.

Cette nouvelle liste d'Europol reprend le modèle du moteur de recherche d'Interpol, en ligne depuis plusieurs années, et qui regroupe actuellement les profils de plus de 330 personnes activement recherchées à travers le monde. Il est à noter que les fugitifs recherchés par Europol ne figurent pas tous sur la liste d'Interpol.

La seule femme figurant pour l'instant sur cette liste européenne s'appelle Marina Cecilia Kettunen. Il s'agit d'une Finlandaise de 29 ans accusée de fraude.

Pour qu'un individu figure sur cette nouvelle liste européenne, il faut que l'un des responsables du Réseau européen de recherche active des fugitifs (ENFAST) transmette le dossier du fugitif à cette plateforme, qui permettra ensuite aux agents travaillant pour l'ENFAST d'être notifiés en temps réel des nouvelles informations relatives à leurs traques.

Publicité

La création de cette liste interactive par Europol survient une semaine après la publication par cette agence d'un rapport très alarmant, dans lequel Europol évoque le mode opératoire de l'organisation terroriste État islamique (EI).

« Sans information fiable sur les intentions, activités, contacts et voyages des terroristes connus, il est presque impossible de prédire exactement où et quand la prochaine attaque terroriste aura lieu […] » conclut ce rapport.


Suivez Pierre-Louis Caron sur Twitter : @pierrelouis_c

Capture d'écran via Europol

Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR