Les moments les plus marquants (et bizarres) de la carrière de Marilyn Manson

Les moments les plus marquants (et bizarres) de la carrière de Marilyn Manson

Comme le chanteur fête aujourd'hui ses 49 ans, on s'est rappelé avec douceur les moments les plus irrésistibles de sa carrière.
7.6.18

Ça va peut-être vous surprendre, mais Marilyn Manson a 49 ans aujourd’hui. Et oui, il fait beaucoup plus. Mais attention, il a beau ne pas être une star d’Instagram de 19 ans tout juste sortie du nid, il en a encore pas mal sous le capot, soyez en sûrs. Un an avant son demi-siècle, il est temps de se faire une petite rétro, des MM & The Spooky Kids du début des années 1990, avec leur merch DIY et leur (horrible) second album, jusqu’au Manson qu’on connaît aujourd’hui. En cinq moments-clés (et visuellement charmants).

1. Quand il chevauchait un porc recouvert de peinture noire
C’est triste à dire, mais les trois morceaux les plus connus de Marilyn Manson sont des reprises. On aurait tort de lui en vouloir, parce qu’elles sont parfaites, et finalement assez logiques. Manson n’a jamais voulu être autre chose qu’un reflet de la culture américaine, alors trouver un sens nouveau à la musique des autres et dissocier le sujet de l’identité, ça fait sens. Le morceau du succès pour MM restera toujours la reprise de « Sweet Dreams », d’Eurythmics, dont le clip aura été son premier contact visuel avec les néophytes. On y voyait Manson chevaucher un cochon entièrement recouvert de peinture noire. Validé.

2. Quand il portait des échasses, pour être très (très) grand
Petit souci : l’apogée de la carrière de Marilyn Manson coïncidait avec l’arrivée des pick-up artists (ces professionnels de la drague) sur MTV, et il n’a pas fait grand-chose pour se détacher de ces mecs-là. Neil Strauss, l’auteur de The Game (une sorte de « bible » de la séduction) a co-écrit la première autobiographie de Manson. De quoi être profondément triste. Le chanteur a aussi clairement (et malheureusement) inspiré les tenues iconiques du coach en séduction Mystery, une espèce de Kid Rock à la sauce steampunk pour le moins irritant. Mais bon, notre Marilyn finit par être pardonné, parce que lui a longtemps tenté de ressembler le plus possible à un cafard, un très grand cafard. Porter d’immenses échasses et béquilles ne sera conseillé par aucun guide de la drague digne de ce nom.

3. Quand il est devenu un androïde androgyne
Pour la couverture de son second très bon album (il en compte trois très bons, selon moi), Marilyn Manson s’est glissé dans une incarnation latex de la fluidité du genre. Une combinaison blanche en PVC conçue par Todd Lynn – que l’on retrouve également dans le clip de « Dope Show » – moulant ses parties génitales en une grosseur incongrue et dotant le chanteur d’une paire de seins sans tétons. Cette couverture d’album reste assez actuelle, ce qui en dit sûrement autant sur l’état de la culture que sur la formidable habileté de Manson quand il s’agit de la satiriser. Les représentations du genre ont toujours été d’une grande importance pour lui. D’ailleurs, il cite souvent son grand-père photographe et travesti dans la liste des personnes ayant influencé son début de carrière.

4. Ce moment particulièrement sexy dans le jacuzzi

Franchement, à une époque saturée de teen-movies identiques, qu’est-ce qu’il y avait de plus sexy que de voir Marilyn Manson s’incruster dans une fête et batifoler torse nu et tatouages au vent dans un jacuzzi ? Le clip de « Tainted Love » était le déclencheur parfait pour toute fille de 13 ans en quête de rébellion. C’est grâce à ce clip que j’ai commencé à me lâcher sur l’eyeliner, que j’ai acheté un collier pour chien rose et que j’ai pu totalement me lâcher dans les sections accessoires de mes boutiques préférées. Mes parents adoraient, et c’était assez chiant.

5. Lindsay Lohan est responsable de son divorce
Peu de temps après le succès de « Tainted Love » et à deux doigts du cabaret goth, Manson a commencé à se perdre. Je n’ai pas envie de me taper un mec qui porte des chapeaux melon, et de toute façon, à cette époque il a eu l’audace de se marier avec quelqu’un d’autre. Dita Von Teese est quelqu’un de très bien mais elle n’a en aucun cas fait avancer son esthétique. Heureusement, sa majesté Lindsay Lohan est entrée dans la danse et les deux ont entamé une relation amicale platonique tellement bizarre qu’elle serait à l’origine du divorce. Ces photos d’eux à une « tequila party » pour une Lohan sobre font partie des images les plus inspirantes que je n’ai jamais eues à enregistrer sur mon ordinateur.

Pour plus de Vice, c’est par ici.