Publicité
Food by VICE

Votre cuisine est bien plus sale que celle d'un fast-food

Pas de panique les crados, c'est une étude qui le dit et le panel observé est insuffisant pour en faire une vérité - mais assez pour un titre.

par Nick Rose
12 Décembre 2017, 12:03pm

Image via Pixabay

Comme Osmosis Jones le montre si bien, Les microbes sont invisibles à l'œil nu. Ce qui signifie qu'un humain doit généralement faire confiance à ses sens et à son intuition pour déterminer si l'aliment qu’il est sur le point d’avaler est propre à la consommation ou pas. Sans surprise, l'humain a régulièrement tort sur le sujet.

Et c'est aussi pour ça que personne ne vous reprochera de penser que le fast-food ouvert 24 heures sur 24 - et que vous fréquentez souvent vers 2 heures du matin dans ce qui ressemble à un baroud d’honneur pour limiter les effets de la gueule de bois - n'est peut-être pas aussi propre que le restaurant avec nappe blanche dans lequel vous avez réservé et bouffé la veille.

LIRE AUSSI : L’île qui avait décidé d’interdire la malbouffe

Pourtant, si l'on en croit un récent rapport du fabricant de produits de restauration Restaurantware, les adresses de restauration rapide sont beaucoup moins infestées de bactéries que les établissements « haut-de-gamme ». Ce qui est encore plus déconcertant, c'est que selon lui, la palme de la saleté est remporté par votre cuisine.

L'échantillon choisi par Restaurantware est bien trop minuscule pour être pertinent : la catégorie « adresses modestes » est composée d'un restaurant de poulet, d'un de tacos et d'un autre de burgers. À l'autre extrémité du panel, on retrouve un restaurant de sushis, un steakhouse et un restau italien. Pour faire bonne mesure, Restaurantware s'est aussi rendu dans trois baraques - juste pour rappeler aux habitants à quel point ils sont crados.

Dans le restau de poulet, ils ont trouvé 300 colonies de bactéries. Dans le restau italien, 3 700 000. C'était encore pire dans une des cuisines des maisons visitées avec 9 040 000 colonies de microbes.

Son programme de nettoyage quotidien rigoureux, ses normes et ses inspections régulières garantissent que son équipement reste propre.

Pour mettre ces chiffres en perspective, sachez que la plupart des colonies trouvées dans la catégorie fast-food (59 380) se trouvaient dans les toilettes du restau de burgers. Dans le restau plus huppé, elles étaient réparties entre les condiments, les toilettes et les sources d'eau.

« Il est facile de supposer qu'une adresse de restauration rapide aurait la pire hygiène du monde, mais son programme de nettoyage quotidien rigoureux, ses normes et ses inspections régulières garantissent que son équipement reste propre et que ses restaurants sont exempts de germes », dit Restaurantware. « Les restaurants plus chers doivent respecter les mêmes règles strictes mais doivent aussi faire la vaisselle ; une étape que la restauration rapide évite en favorisant l'usage d'ustensiles jetables. »

Mais les nombres qui frappent vraiment sont ceux observés dans les cuisines privées - où le seul inspecteur sanitaire, bah c’est vous. Compte tenu de ce que nous mangeons à la maison, une autre façon d'examiner ces chiffres serait de faire un ratio microbes-argent dépensé. Ce qui ne rend pas ces chiffres moins troublants.

LIRE AUSSI : Une boulangerie condamnée pour avoir utilisé une raquette comme presse-purée

« L'argent que nous dépensons pour la nourriture à la maison finit aussi dans les microbes que nous finissons par consommer tous les jours », écrit Restaurantware dans son étude. « Avec un nombre impressionnant de 207 143 colonies bactériennes par dollar dépensé à la maison par rapport aux 948 dollars dépensés dans les fast-foods. »

À la fin de la journée, manger n'est donc qu'une gigantesque partie de roulette russe pour les hypocondriaques en tout genre. Sachez juste qu'un repas préparé vos soins, à la maison, n'est pas forcément le moins risqué.