FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Le tueur d'un adolescent noir américain voulait mettre l'arme aux enchères

En février 2012, George Zimmerman a tué Trayvon Martin dans la petite ville floridienne de Sanford. La mort du jeune homme, qui n’était pas armé, avait alors déclenché une grande vague de manifestations aux États-Unis.
Photo via Reuters

En février 2012, George Zimmerman tue un adolescent noir américain, Trayvon Martin, dans la petite ville floridienne de Sanford. La mort du jeune homme, qui n'était pas armé, déclenche alors aux États-Unis une grande vague de manifestations.

Quatre ans plus tard, Zimmerman a décidé de mettre aux enchères l'arme qu'il a utilisée pour tuer Martin. Avec l'argent récolté, il compte s'opposer aux mesures de contrôle des armes à feu proposées par la candidate démocrate Hillary Clinton et défier le mouvement « Black Lives Matter ».

Publicité

Mais ce jeudi après-midi, l'offre a été subitement retirée du site d'enchères GunBroker.com. À la place, on trouve désormais un message : « Désolé, mais l'article que vous cherchez n'est plus dans le système. »

Il est toujours possible de consulter l'offre ici grâce au cache du site

« Tard dans la nuit de mercredi à jeudi, George Zimmerman a mis aux enchères sur notre site Internet l'arme utilisée dans l'affaire Trayvon Martin, » a annoncé le site dans un communiqué en ligne. « Les offres postées sur GunBroker.com sont générées par les utilisateurs, exactement comme un post sur les réseaux sociaux. M. Zimmerman n'a jamais pris contact avec nous avant ou après avoir posté son offre. Personne à GunBroker.com n'entretient de relation avec M. Zimmerman. Le règlement de notre site précise que nous nous réservons le droit de rejeter certaines offres — une décision prise à notre seule discrétion. Nous avons décidé de retirer l'offre. Nous ne souhaitons pas être associés à cette enchère. »

Le Département américain de la Justice avait récemment renvoyé à Zimmerman le pistolet de 9mm Kel Tec, qu'il a utilisé pour tuer Martin.

« Je suis honoré et touché d'annoncer la mise en vente d'une icône des armes à feu américaines. L'arme en vente est celle utilisée pour défendre ma vie et mettre un terme à la brutale attaque de Trayvon Martin, » expliquait Zimmerman dans l'offre.

Zimmerman a estimé que le pistolet mis aux enchères était « un bout de l'histoire américaine ».

Publicité

Une image de l'enchère de Zimmerman, récupérée grâce au cache du site.

L'enchère devait commencer à 11 heures du matin (en Floride, soit 17 heures en France) ce jeudi. La mise de départ était de 5 000 dollars. Zimmerman expliquait sur son annonce qu'il comptait utiliser une partie de l'argent pour combattre le mouvement « Black Lives Matter » et s'opposer « aux violences faites contre les forces de l'ordre. » Les bénéfices tirés par Zimmerman pourraient aussi servir à défier la « rhétorique anti-armes » de la candidate à la présidentielle, Hillary Clinton.

« Je suis un Américain libre, » a déclaré Zimmerman lors d'une interview au téléphone avec la branche d'Orlando de la Fox. « Je peux faire ce que je veux de mes affaires. »

La Trayvon Martin Foundation « n'a aucun commentaire à faire sur les agissements de cette personne qui a assassiné Trayvon, » a déclaré le père de la victime, Tracy Martin, dans un communiqué.

Zimmerman, qui faisait partie d'un groupe de surveillance de voisinage bénévole au moment des faits, a déclaré qu'il a agi ainsi pour se défendre. La famille de Martin assure de son côté que l'adolescent passait simplement à l'intérieur du lotissement pour rentrer chez lui. Zimmerman a été acquitté pour les accusations de meurtre au deuxième degré et d'assassinat.

Le président Barack Obama avait déclaré après l'acquittement de Zimmerman, que Martin « aurait pu être moi, il y a 35 ans » et a demandé aux Américains de comprendre la peine ressentie par la communauté des Afro-Américains.

Publicité

Le numéro du cas Trayvon Martin est écrit au marqueur argenté sur le pistolet. « Beaucoup de personnes sont intéressées pour acquérir et exposer l'arme, » a assuré Zimmerman.

Zimmerman, qui a eu quelque soucis avec les forces de l'ordre depuis son acquittement, a été la cible d'une tentative de meurtre lors d'une dispute sur une route de Floride en mai 2015.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR