Donald Trump est prêt à débattre avec Bernie Sanders pour 10 millions de dollars

Trump a précisé que cet argent serait reversé à une association, alors que le camp de Sanders espère désormais que le candidat républicain ne va pas se débiner.

|
27 Mai 2016, 9:06am

Photo de Brennan Linsley/AP

Donald Trump et Bernie Sanders sont tombés d'accord pour débattre en prévision des primaires républicaines et démocrates qui doivent se tenir en Californie. En revanche, la probable candidate démocrate aux présidentielles, Hillary Clinton, ne participera pas à ce qui pourrait bien être une des émissions les plus regardées de l'année aux États-Unis.

Lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi à Bismarck dans le Dakota du Nord, Trump a indiqué être prêt à participer à un débat avec Sanders pour « 10 millions de dollars », une somme qui sera reversée à une association pour le droit des femmes.

« J'aimerais beaucoup débattre avec Bernie, mais ils vont devoir lâcher beaucoup d'argent pour que cela devienne une réalité, » a dit Trump aux journalistes présents.

L'idée du débat avait émergé ce mercredi soir sur le plateau de l'émission animée par Jimmy Kimmel, qui recevait le candidat républicain. Au cours de cette émission diffusée sur ABC, Trump a assuré qu'il serait prêt à débattre avec Sanders, en un contre un.

« Si je débats avec lui, on va exploser les scores d'audience, » a dit l'ancienne star de télé réalité et magnat de l'immobilier. « Je pense que je devrais... récupérer cet argent et le donner à une association louable. »

Kimmel a indiqué avoir proposé le débat à Trump, à la demande de Sanders, qui était invité chez Kimmel ce jeudi soir.

Sur son compte Twitter, Sanders a posté ce jeudi un message semblant indiqué qu'il était lui aussi prêt à débattre.

« C'est parti, » a tweeté Sanders. « J'ai hâte de débattre avec Donald Trump en Californie d'ici la primaire du 7 juin. »

Le hashtag #BernieTrumpDebate a ainsi commencé à se faire une place dans les trending topics américains.

Sanders, le sénateur du Vermont, est encore dans la course à la nomination démocrate, mais Clinton semble plus à même de l'emporter. Trump, de son côté, a remporté ce jeudi la nomination républicaine après s'être assuré le nombre nécessaire de délégués. Traditionnellement, les candidats républicains et démocrates ne débattent pas avant que les deux partis aient choisi leurs candidats respectifs. Mais ces élections n'ont rien de traditionnelles.

La porte-parole de Trump, Hope Hicks, a annoncé ce jeudi à Reuters que rien n'était officiellement prévu pour le moment concernant le débat. Mais le porte-parole de Sanders, Michael Briggs, a fait savoir que son camp souhaitait vivement la tenue d'une joute verbale avec Trump.

« Nous sommes prêts à débattre avec Donal Trump, » a dit Briggs sur CNN ce jeudi. « On espère juste qu'il ne va pas se débiner. »

Sanders avait précédemment critiqué Clinton, qui a refusé de débattre avec lui avant la primaire californienne — malgré un accord de longue date.

Clinton essaye de séduire les partisans de Sanders, en vue de l'élection générale. Mais certains craignent que les soutiens de Sanders — qui sont pour la plupart jeunes, issus de la classe ouvrière, et déçus par le parti démocrate — se tournent plutôt vers Trump, qui suit un agenda populiste.

Sanders a déclaré qu'il ferait tout son possible pour empêcher Trump de s'installer à la Maison blanche.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR