Prenez conscience de la vanité de l'existence grâce à ce robot qui fait sa gym

Ses créateurs assurent qu'il pourra nous aider à développer de meilleurs prothèses.
27.12.17
Image : capture d'écran

Quel bonheur de voir les robots échouer. Un robot qui réussit, c’est l’angoisse ; un robot qui réussit en se comportant de manière similaire à un être humain, c’est encore pire. En témoigne cette créature engendrée par l’Université de Tokyo.

Quand cet androïde enchaîne les sit-ups et les pompes, on ne va pas vous mentir, on transpire d'angoisse et on songe au Grand Remplacement. Son faciès de vache sacrée nous inquiète. Pour nous rassurer, on se répète que les possibilités ouvertes par les technologies sur lesquelles il repose sont pleines de promesses.

Ici, les experts en robotique Yuki Asano, Kei Okada et Masayuki Inaba ont conçu une machine humanoïde capable d’imiter les mouvements de notre corps avec une précision inédite grâce à un squelette métallique, des articulations, des muscles et même un genre de système nerveux – en copiant au mieux les proportions et la fonction des organes humains auxquels ils se rapportent. Leur travail, décrit dans un article publié en décembre dans Science Robotics, a abouti à la création de deux robots, Kenshiro et Kengoro.

Grâce à leurs corps “biologiquement corrects”, Kenshiro et Kenrogo ont pu effectuer des mouvements encore jamais vu chez des créatures de métal. Asano, Okada et Inaba pensent que leur travail permettra de concevoir de meilleures prothèses et de mieux comprendre la dynamique du corps humain.

Forts de ces informations, la routine fitness de Kenshiro et Kengoro nous semble un peu moins inquiétante – mais nous détournerons les yeux le jour où ils esquisseront de parfaits burpees en faisant trembler le sol.