Publicité
Tech by VICE

Tuto : déguiser un cheval en zèbre pour comprendre à quoi servent leurs rayures

Cette activité pratique est recommandée par des biologistes de l'évolution.

par Becky Ferreira
26 Février 2019, 7:00am

Un cosplay de zèbre. Image : T. Caro (2019)

Pourquoi les zèbres sont-ils rayés ?

De nombreux biologistes de l'évolution ont proposé toutes sortes de réponses à cette question : pour se camoufler, pour se reconnaître... Depuis quelques années, cependant, c'est la théorie de la défense antiparasitaire qui convainc le plus.

Une équipe dirigée par Tim Caro, biologiste de l'évolution à l'Université de Californie à Davis, a mis cette théorie à l'épreuve sur le terrain. Les résultats de l'expérience, publiés mercredi 20 février dans la revue PLOS ONE, indiquent que les rayures repoussent efficacement les taons, cet insecte merdique qui mord ses victimes pour sucer leur sang.

Efficace et charmante à la fois, l'expérience impliquait de « déguiser » des chevaux ordinaires en zèbres. Déjà le meilleur cosplay 2019.

L'équipe de Tim Caro a filmé de près trois zèbres et neuf chevaux appartenant à la ferme équestre de Hill Livery à Dundry, au Royaume-Uni. Les chevaux portaient un manteau de couleur uniforme : gris, noir ou marron, sans rayure ou marque d'aucun genre.

Les chercheurs ont compté les atterrissages de taons sur les chevaux et les zèbres et comparé la manière dont les insectes approchaient les deux espèces. Ils ont également noté les réactions des malheureux équidés aux agressions, des coups de queue aux spasmes.

Résultat : les taons tournoyaient à peu près autant autour des chevaux que des zèbres, mais se posaient environ quatre fois moins souvent sur les zèbres que les chevaux.

Sans doute troublés par les rayures, les taons arrivaient souvent si vite sur les zèbres qu'ils loupaient leur atterrissage. Ces ratés poussaient certains d'entre eux à reprendre leur vol.

Autre constatation : pour chasser les insectes, les zèbres préfèrent agiter la queue et les chevaux contracter leurs muscles.

Ensuite, l'équipe de Caro a déguisé les chevaux en zèbres pour étudier le comportement des taons. Les chevaux ont également revêtu des manteaux de couleurs neutres et unies.

Une fois de plus, les taons se posaient moins souvent sur les motifs zébrés qu'uniformes. Confrontés aux chevaux déguisés, les insectes atterrissaient aussi souvent sur leur tête que s'ils n'avaient pas porté leur manteau.

L'équipe considère dans son article que l'expérience corrobore « un consensus émergent parmi les biologistes, selon lequel la fonction des rayures noires et blanches sur les trois espèces de zèbres est de déjouer les attaques des taons. »

Motherboard est aussi sur Facebook, Twitter et Flipboard.