Tech by VICE

Les gens qui pensent que la Terre est plate sont biaisés et vous aussi

Avec son projet « Earth not a globe », le photographe Philippe Braquenier explore l'univers des flat-earthers pour rappeler que nous sommes tous profondément biaisés.

par Sébastien Wesolowski
20 Août 2019, 7:19am

La Terre est une sphère, on le sait depuis des siècles. Pourtant, les flat-earthers sont persuadés qu'il n'en est rien. Depuis que l'auteur anglais Samuel Rowbotham a relancé l'idée d'une Terre plate à la fin du 19ème siècle, cette communauté réduite mais vivace s'acharne à prouver qu'on nous ment et que notre planète est plate comme une pizza. Si la plupart se contentent de multiplier les expériences simplettes mais visuellement frappantes, certains sont plutôt extrêmes : en 2017, un certain Mike Hughes s'est élancé vers les cieux dans une fusée artisanale avec l'espoir de constater que la courbure terrestre n'existe pas. Il a survécu mais n'a rien vu de spécial. Car pour les platistes, rien n'est plus important que voir.

Pour le photographe Philippe Braquenier, la quête visuelle des platistes renvoie au « pouvoir de détermination culturel et politique » des images sur notre société. Dans la série qu'il a consacrée aux défenseurs de la théorie de la Terre plate, Earth not a globe, il reproduit des scènes ou des photomontages devenus célèbres dans cette communauté pour « interroger l'acte de voir à l'ère de la post-vérité. » Une manière élégante de rappeler que « les faits sont subjectifs, que la vérité est devenue une notion suspecte, que la réalité est une construction sociale est que les humains sont intrinsèquement biaisés » écrit-il pour présenter son travail. On a tous un petit peu de platisme en nous.

1565719500225-Earth-not-a-globe_VICE_010
Star trails 20° North

VICE : Quand et pourquoi as-tu décidé de t'intéresser aux platistes ?
Philippe Braquenier : Ça m’est venu après l’élection de Donald Trump, quand le terme « fait alternatif » est apparu et qu'un grand mouvement de décontextualisation d’informations vérifiées a commencé à prendre. J’ai vu des articles sur les platistes et j’ai fait la corrélation. C’est une affaire d’utilisation des images. Pendant l’investiture de Donald Trump, un photographe de Reuters a pris un cliché sur lequel on voit que presque personne n’assiste à la cérémonie. Pour Obama, l’endroit était noir de monde. Trump a contesté l’image en disant qu’elle avait été prise à un autre moment. Les platistes ont un peu le même schéma de pensée. Ils multiplient les photos et vidéos pour prouver leurs théories et rejettent tout ce qui provient d'institutions. Pour eux, les images de la NASA sont de la 3D.

Est-ce que ce projet t'a amené à fréquenter des flat-earthers ?
Non, pas du tout. Je venais de finir un documentaire et je trouvais intéressant de jouer de mon statut de photographe-artiste pour aller vers la fiction, tout en me mettant dans la peau d’un chercheur. Je me suis inscrit sur des forums, des comptes Instagram, des pages de platistes, et j’ai suivi tout ce qu’ils véhiculaient. J’ai fait plus d’un an de documentation pure avant de prendre la première image. J’avais envie de prendre de la distance et de jouer à fond le côté faux.

1565716730276-Earth-not-a-globe_VICE_007
Mark

Mais... Et cette photo qui semble représenter Mark Sargent ?
Ce n'est pas lui. J'ai fait reproduire à l'identique le tee-shirt qu'il porte en permanence puis j'ai demandé à quelqu'un qui lui ressemblait de l'enfiler, et j'ai fait la photo. On est à la frontière entre fiction et documentaire. C'est comme les images d'expériences de platistes. Je les ai reproduites à l'identique, tout est basé sur des faits mais ça reste de la mise en scène. Idem pour la photo du décollage de Mad Mike Hughes, c'est un montage. Je l'ai prise en Amérique du Sud, dans un désert qui ressemble parfaitement à son lieu de décollage en Arizona. Ce sont quasiment les mêmes plantes, la même chaîne de montagnes, les mêmes conditions de lumière… Et la fumée vient de photos militaires en haute définition que j’ai trouvées sur Internet.


Quel genre de retour attends-tu des flat-earthers ?
Aucune idée. Je ne sais pas s’ils vont voir ça comme une moquerie et se sentir agressés ou s’ils vont se laisser prendre au jeu. À mon avis, ils vont être un peu vexés.

En général, ils sont plutôt media-friendly pour mieux diffuser leurs théories.
Complètement. Tout ce qu’ils font s’adressent à des gens qu’ils considèrent comme ignorants. Ce sont des complotistes, ils se sentent au-dessus de la masse. Ils ne sont pas agressifs ou en mauvais termes avec leurs semblables, c’est juste qu’ils se sentent un peu supérieurs.

1565716746216-Earth-not-a-globe_VICE_001
Mad Mike Hughes rocket launch

Comment s'est passé l'infiltration dans leur coin d'Internet, d'ailleurs ? C'était un peu taré, non ?
Un peu taré mais très intéressant. En général, ce sont des gens assez intelligents qui se basent sur des théories scientifiques. D'un côté, donc, c'est instructif. D'un autre, ils omettent énormément de détails qui pourraient contrecarrer leurs théories, comme la réfraction. Ils « oublient » des éléments, ils utilisent des procédés ou des raisonnements scientifiques pour certaines choses mais pas pour d’autres, quitte à se contredire... Mais ça, c'est quand ça devient pointu. La plupart du temps, ils se basent surtout sur de l'empirique, sur ce qu’ils voient et ressentent. On le voit dans leurs expériences « didactiques » et facilement reproductibles.

Est-ce que tu as été confronté à des arguments qui t'ont fait douter ? Genre : « Ah, là, il faut que je vérifie. »
Oui, c’est arrivé. Parfois, les platistes partent vraiment dans des théories très compliquées et documentées. En mécanique des fluide, en thermodynamique… Quand je me demandais ce qu’ils racontaient, ou ce qu’ils essayaient de prouver en allant si loin, je me renseignais pour savoir s’ils disaient des conneries ou non. Et effectivement, ils omettent toujours un petit truc qui permet à l’exposé d’aller dans leur sens.

1565716925437-Earth-not-a-globe_VICE_006
No rocket has ever went into space

Pour rire, partons du principe que la Terre est réellement plate. Pourquoi nous le cacherait-on ?
Il y a beaucoup de raisons. L'une des principales est la religion. Le but serait de nous éloigner de Dieu. Car si nous croyons que nous ne sommes qu’un grain de sable dans l’univers, nous nous éloignons de l’idée que nous avons pu être créés par une entité divine. En ramenant notre planète à un plan, les platistes renvoient au créationnisme. D’ailleurs, beaucoup de leurs théories se basent sur des récits bibliques : la couleur du ciel, le firmament...

J'en profite pour t'interroger sur cette photographie intitulée « Fragment of the Firmament »... C'est quoi ?
C’est un morceau de la météorite de Mont-Dieu, qui se trouve au musée des sciences naturelles de Bruxelles. Déjà, le nom est intéressant ! Et pour les platistes, les météorites sont en fait des bouts de firmament qui sont tombés sur Terre. Le caractère réfléchissant de ces bouts de météorite expliquerait l’aspect du ciel.

1565716800552-Earth-not-a-globe_VICE_003
Fragment of the Firmament.

Plusieurs photos d'Earth is not a globe montrent des expériences qui semblent bien connues des flat-earthers. Pour le profane, cependant, elles sont assez incompréhensibles. Comme si ces miroirs et ces lignes contenaient un savoir ésotérique.
Je voulais que le projet oscille entre didactisme et obscurantisme, que le spectateur n’ait jamais les clés nécessaires à sa compréhension. Les gens devront se plonger dans cet univers pour comprendre, et il est tellement vaste... Chaque platiste a une manière de se représenter le monde. La plupart souscrivent à la vision de Rowbotham, le contemporain qui a remis les idées de terre plate au goût du jour dans les années 1860. Son postulat, c’est que la Terre est plate et entourée d'un mur de glace qui retient l'eau des océans. D’autres pensent qu’on vit sur un plan infini, comme un monde de jeu vidéo qui se perpétuerait à mesure qu’on avance. Quelqu’un a même imaginé une théorie selon laquelle on vit dans un monde à la Pac-man : on arrive à une extrémité et sans s’en rendre compte, on est téléporté à l’autre extrémité et on continue à avancer dans le monde.


C’est assez poétique, au final.
Oui, plutôt. Ils interprètent le monde à leur façon, avec une certaine poésie. J'ai essayé de reproduire ça dans les images en retirant ne fournissant pas d'explications.

1565719583227-Earth-not-a-globe_VICE_011
The sun is close.

Je comptais justement te parler des titres des images, qui sont au moins aussi énigmatiques qu'elles : « The sun is close », « Projections are always bigger » , « Stars are not stars »...
La plupart de ces titres viennent de posts, de vidéos, d'Instagram de platistes. J'en ai inventés d'autres en me basant sur leur méthodologie d’écriture.

Pour moi, le plus intrigant est « Eye level construction », avec cette espèce de tour...
J’étais en Indonésie pour le projet, pour l'inspiration, parce qu’il y a une grosse communauté de platistes là-bas. Et je suis tombé sur cette structure un peu sculpturale et je me suis vraiment questionné : quel est le but de ce genre de construction ? Et j’ai pensé à ces platistes qui font des expériences en se mettant à des hauteurs différentes pour regarder l’horizon. Tout se base sur le niveau des yeux, pour eux. Cette structure représentait cet état d’esprit un peu difficile à mettre en image.

1565719560255-Earth-not-a-globe_VICE_002
Eye level construction.

Tu as donc appris à repérer les éléments qui pourraient intéresser les platistes. Ton œil de photographe a fini par se confondre avec ton œil de platiste ?
Je ne sais pas si ça se confond parce que j’ai bien conscience qu’on est sur une Terre sphérique. Ça fait quand même trois ans que je suis sur le sujet, j’ai développé une façon de penser proche de la leur. Parfois je vois quelque chose et je me dis : « Ça, c’est un truc de platiste. » C’est du conditionnement.


Les complotistes aiment croire à plusieurs complots en même temps. Quels sont les théories à la mode chez les platistes ?
100% des platistes pensent que l’alunissage n’a pas eu lieu. Et pour l’affaire Jeffrey Epstein, ils ont publié des trucs en disant « Comme par hasard ! » C’est la théorie la plus neuve.

1565716978882-Earth-not-a-globe_VICE_005
This is Mars according to NASA - Filtre rouge sur photographie en noir et blanc.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.