Publicité
Food by VICE

Le Pentagone a dépensé 22 millions de dollars en queue de homard

Une manière comme une autre d'utiliser l'argent du contribuable.

par Jelisa Castrodale
15 Mars 2019, 4:09pm

Photo : Getty Images

Lundi 11 mars, le président Donald Trump a dévoilé son projet de budget de 4,7 billions de dollars. Une proposition qui inclue – sans surprise – 8,6 milliards dédiés à la construction d'un mur à la frontière sud des États-Unis.

Pour arriver à ce montant, Trump veut réduire les budgets des ministères et des agences gouvernementales qu’il a dans le pif – typiquement l’Environmental Protection Agency – couper dans celui de Medicare, rendre plus difficile d’accès Medicaid ou le Programme d'aide supplémentaire à la nutrition et augmenter les frais d'immigration.

Dans ce budget, la somme allouée au Pentagone atteindrait 750 milliards de dollars – un montant faramineux qui correspond à une augmentation de 4,7 % par rapport à celui de l'année dernière. Et une anomalie à en croire le rapport d’OpenTheBooks.

Selon l’organisme de surveillance des dépenses gouvernementales, ni le Pentagone, ni le département de la Défense n’ont vraiment besoin de tout cet argent. La preuve ? Le premier a dépensé plus de 20 millions de dollars en queues de homard en 2018.

« Au cours du dernier mois de l'exercice fiscal, les agences fédérales se démènent pour utiliser ce qui leur reste de budget annuel. »

OpenTheBooks s’est penché sur les dépenses de septembre dernier : « Au cours du dernier mois de l'exercice fiscal, les agences fédérales se démènent pour utiliser ce qui leur reste de budget annuel », peut-on lire dans le rapport. « C’est parce qu’elles craignent que le Congrès ne leur alloue moins d’argent lors du prochain exercice si elles ne dépensent pas tout. Pour éviter ça et plutôt que de faire des économies, les agences fédérales se lancent alors dans une folie consumériste. »

L'année dernière, 66 agences fédérales ont dépensé 97 milliards de dollars au cours du mois de septembre, ce qui représente une augmentation de 16 % par rapport à l'exercice 2017 et de 39 % par rapport à l'exercice 2015. Au cours des sept derniers jours – SEPT JOURS – de septembre, ces agences ont dépensé 53 milliards de dollars, fournis par le contribuable américain – soit plus que pendant tout le mois d’août.

Qu’est-ce qu'ils ont acheté ? Un peu de tout. Du fauteuil en cuir Wexford à 9 241 dollars à la table de baby-foot à 11 816 dollars, en passant par des voiturettes de golf d'une valeur de 673 471 dollars, des pianos, des tubas et des trombones d'une valeur de 1,7 million de dollars.

Ils ont également acheté de la nourriture ; entrecôte, bavette d’aloyau, noix de pécan, mélange de fruits secs, miel, sirop d'érable et sauce au chocolat blanc.

Ils ont également acheté de la nourriture pour une valeur totale de 402,2 millions de dollars ; entrecôte, bavette d’aloyau (293 245 dollars), noix de pécan et mélange de fruits secs (244 197 dollars), bonbons et barres chocolatées (24 993 dollars) et « diverses sauces sucrées », y compris du miel, du sirop d'érable et de la sauce au chocolat blanc (17 118 dollars).

Et puis il y avait les fruits de mer. Le ministère de la Défense a dépensé 2,3 millions de dollars en crabe des neiges, crabe royal du Kamchatka et pattes de crabe, ainsi que 2,3 millions de dollars en queues de homard.

Mais ce « plateau » à 4,6 millions de dollars qui fleure bon les embruns ne représente qu'une fraction de ce que le ministère a payé en crustacés l'an dernier. « On a examiné 2018 et le Pentagone a dépensé 22 millions de dollars rien que sur des queues de homard », a déclaré Adam Andrzejewski, directeur général d’OpenTheBooks.com, à FOX Business. « Au cours des quatre dernières années, toujours en queues de homard, on atteint la somme de 55 millions de dollars. »

Le budget proposé par le président Trump a très peu de chances d'être approuvé par le Congrès sous sa forme actuelle. Comme l'a décrit le sénateur démocrate du Vermont Patrick Leahy, il paraît « déconnecté de la réalité ».

Mais, avant que le budget réel ne soit validé, quelqu'un pourra peut-être demander au ministère de la Défense ce que les gens font de tous ces fruits de mer ou de la sauce au chocolat blanc. Ça se mélange ?


Cet article a été préalablement publié sur MUNCHIES US

MUNCHIES est aussi sur Instagram, Facebook, Twitter et Flipboard