Drogue

Pénurie de weed légale dans le Nevada – une semaine après la légalisation

Le gouverneur du Nevada, Brian Sandoval, a déclaré l'état d'urgence de weed vendredi dernier, parce que les dispensaires de l'État commencent à manquer de cannabis légal.
11.7.17
Ethan Miller / Getty Images

Le Nevada a commencé à vendre du weed à usage récréatif le 1er juillet, alors que nombre d'observateurs se demandaient si l'État pourrait subvenir à la demande. La loi, autorisant la vente de weed et adoptée en novembre dernier, autorise les distributeurs d'alcool à transporter le produit dans les dispensaires pendant les 18 premiers mois suivant la légalisation.

Mais le processus d'octroi de permis est trop lent. Sept distributeurs d'alcool ont déposé une candidature, mais aucun n'a été autorisé à fournir les dispensaires de l'État.

Publicité

Sandoval a approuvé un communiqué d'urgence du Département des finances du Nevada, proposant une réglementation d'urgence pour faciliter l'obtention d'une autorisation de transport de cannabis.

Les propriétaires de dispensaires avaient fait des stocks pour éviter toute pénurie, mais cela n'a pas suffi pour répondre à la demande lors du week-end du 4 juillet – jour de la fête nationale américaine.

D'après le Département des finances du Nevada, les 47 dispensaires ont fait « bien plus » de 40 000 transactions. Certains dispensaires ont vendu deux fois plus de weed que ce qu'ils avaient prévu. Riana Durrett, la directrice de l'Association des dispensaires du Nevada, estime que 3 millions de dollars de weed ont été achetés pendant les quatre premiers jours suivant la légalisation.

Certains dispensaires vont devoir se réapprovisionner en l'espace de quelques jours, alors que d'autres pourraient être contraints de virer des nouveaux employés, ou pire, de devoir mettre la clé sous la porte.

« Si le problème des permis de distribution n'est pas rapidement résolu, l'incapacité de fournir les dispensaires en marchandise va s'accompagner de nombreuses pertes d'emplois. Cette industrie naissante pourrait donc se trouver paralysée, » a dit Sandoval dans un communiqué.

En début d'année, le Département des finances du Nevada avait essayé d'ouvrir la distribution à d'autres types de commerces, quand il s'était aperçu que l'industrie de l'alcool ne semblait pas prête, ni intéressée. Mais cette démarche a été arrêtée par la justice en mai. Le Département des finances va examiner la proposition du gouverneur le 13 juillet.