Photo

Un demi-siècle d’émeutes à Vancouver, en images

La vie n'est pas un long fleuve tranquille, même dans l'une des villes les plus agréables au monde.

par Charlie Demers
25 Septembre 2017, 5:00am

Quiconque vit ailleurs qu'à Vancouver s'imagine que la vie y a toujours été paisible, mais personne ne sait réellement ce qu'il en est. Pour lutter contre l'oubli, Kate Bird a rassemblé des clichés pris au cours d'un demi-siècle qui aura vu de nombreuses émeutes proliférer dans la ville canadienne, des bagarres violentes à la fin de matches de football ou de hockey à des émeutes raciales malheureusement classiques.

Toutes les photos sont issues de « City on Edge : A Rebellious Century of Vancouver Protests, Riots, and Strikes », paru ce mois-ci aux éditions Greystone Books.

Le 29 novembre 1958, des supporters se sont transformés en émeutiers lors de la coupe Grey, brisant des fenêtres et balançant dans les rues des oreillers et de matelas jetés depuis les hôtels situés à proximité. Photo d'Eric Cable/Province
Le 7 août 1959, des grévistes ont protesté contre la discrimination raciale devant le Downtowner Motel, situé au 667 Thurlow Street, après que le Vancouver Sun a publié un article sur l'expulsion d'un couple mixte originaire de Seattle. Photo de Don Timbrell/Vancouver Sun
Le 23 novembre 1968, la police a effectué une descente dans le bâtiment administratif de l'université Simon Fraserlors, occupé pendant trois jours par les étudiants. 114 d'entre eux ont été arrêtés pour avoir refusé de quitter les lieux. Les revendications des étudiants concernaient les admissions universitaires, le transfert de crédits, l'accès aux dossiers des étudiants et le financement de l'éducation. Photo de Dan Scott/Vancouver Sun
Le 12 mars 1969, Geraldine Larkin, 20 ans, membre du mouvement Red Power, a manifesté pour protester contre la mise à mal des cultures indigènes dans le pays. Photo de Ralph Bower/Vancouver Sun
Le 3 juin 1969, soixante femmes au foyer accompagnées de leurs enfants ont protesté contre le coût élevé de la viande et des produits alimentaires dans le magasin Woodward, située dans le centre commercial d'Oakridge. Photo de Dan Scott/Vancouver Sun
Le 15 octobre 1970, lors de ce que l'on a qualifié de bataille de Jéricho, la police a expulsé des squatters qui, pendant six semaines, avaient occupé des casernes militaires vides dans la base des forces armées de Jéricho. Photo de Ken Oakes/Vancouver Sun
Le 3 juin 1972, lors du concert des Rolling Stones au Pacific Coliseum, 285 policiers ont affronté 2 000 spectateurs, dont les membres du célèbre gang Clark Park, qui leur ont jeté des pierres, des bouteilles et des cocktails Molotov. Vingt-deux personnes ont été arrêtées et trente et un agents de police ont été blessés. Photo de Dan Scott/Vancouver Sun
Le 2 février 1982, les membres du Ku Klux Klan ont distribué des flyers pour dénoncer l'emprise communiste. Photo de George Diack/Vancouver Sun
Le 23 avril 1983, des punks se sont rassemblés lors d'une marche en faveur de la libération des « Squamish Five », un groupe de jeunes radicaux ayant commis des actes criminels à connotation politique. Photo de David Clark/Province
Le 24 janvier 1985, les lycéens de Vancouver ont appelé à la grève pour protester contre les coupures budgétaires imposées par le ministère de l'Éducation. Photo de John Denniston/Province
Le 7 juillet 1993, dans la baie Clayoquot, des manifestants se sont rassemblés au lever du jour sur le pont de la rivière Kennedy afin de protester contre l'exploitation forestière. Photo de Mark van Manen/Vancouver Sun
Le 11 février 1992, devant l'aquarium de Vancouver, des militants en faveur des droits des animaux ont déposé des pétitions contre la captivité des baleines. Photo de Jon Murray/Province
Le 14 juin 1994, les rues Robson et Burrard ont fait office d'épicentre de l'émeute lors de la coupe Stanley. Le maire de Vancouver, Philip Owen, a déclaré à l'époque que l'incident témoignait de « problèmes sociaux profonds à travers le pays ». Photo de Steve Bosch/Vancouver Sun
Le 22 janvier 2010, une femme opposée aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver a pris part à l'une des nombreuses manifestations de protestation à l'encontre de l'événement. Photo de Stuart Davis/PNG
Une deuxième émeute a eu lieu lors de la coupe Stanley après que les Canucks de Vancouver ont perdu au 7e match contre les Bruins de Boston, le 15 juin 2011. Les émeutiers ont brisé des fenêtres, pillé des boutiques et incendié des voitures, dont deux véhicules de police. Photo de Jason Payne/PNG