Toutes les photos sont de Yedihael Cana

En fait, les skaters Parisiens sont comme tout le monde

Yedihael Canat sort le troisième numéro de TALK SHIT, un fanzine qui documente la scène skate parisienne.

|
19 novembre 2018, 7:53am

Toutes les photos sont de Yedihael Cana

À chaque fois que je passe devant le Palais de Tokyo, je repense à l’époque où rien ne m’intéressait plus que d’être avec mes potes et skater. La journée se résumait bien souvent à quelques tricks ratés et à glander sur un trottoir sale. C’était le rêve, en somme. Quand j’ai découvert les photos de Yedihael Canat dans son fanzine TALK SHIT, c’est cette même idée que j’ai retrouvée : des potes qui zonent au milieu de rien et lâchent quelques bons tricks de temps en temps.

Yedihael est un skater parisien de 26 ans. Douze ans de skate et un cursus dans une école de photographie à Bruxelles plus tard, il traîne maintenant au cœur de la scène skate parisienne. Il a sorti ces derniers jours le troisième numéro de son fanzine, dans lequel il documente la vie de ses potes skaters parisiens. Il a gentiment accepté de nous montrer quelques photos et j’en ai profité pour discuter avec lui de son zine et de l'état de la scène skate dans la capitale française.

Un skater

VICE : Salut Yedhiael. C'est quoi ce fanzine TALK SHIT ?
Yedhiael Carnat : Le zine est né de l’envie de partager mes images sans attendre qu'elles plaisent à quelqu'un pour être publiées. J’aime pouvoir tout contrôler et raconter ce que je veux sans avoir à faire de concessions. Ce qui m’intéresse, c’est la photographie de l’intime, quand on me donne à voir des quotidiens qui me sont complètement étrangers et que je me retrouve spectateur de moments privilégiés. C’est ce que j’essaye de faire depuis des années à travers mes images.

Comment se déroulent tes sessions ?
Il arrive souvent que la session prenne ce chemin : quarante minutes de métro pour aller sur un spot au milieu de nulle part où un mec doit filmer un trick pour sa prochaine vidéo. Il arrive aussi qu’on aille à six ou sept sur un spot pour qu'au final il n’y ait qu'un seul mec qui skate, un autre qui film et tous les autres assis à fumer des clopes, à chercher des cafés au bar le plus proche et à se marrer à faire de la merde.

C'est cette image « simple » du skate que tu veux montrer dans ton fanzine ?
C’est tout l'intérêt de TALK SHIT. L’image du skate/performance comme on peut voir dans les magazines ou les vidéos ne m’intéresse pas vraiment. Il y a tout un lifestyle particulier autour skate, et au final les skaters font ce que tous les autres groupes de potes font quand ils se rejoignent le samedi après-midi. Sauf qu'au lieu que ce soit dans un bar c’est sur le trottoir devant un curb.

Un skater parisien, au sol

Sur beaucoup de tes photos, tes potes sont allongés par terre, sans doute après une chute. Pourquoi tu choisis cet instant précisément ?
Les skaters passent quand même pas mal de temps au sol, que ce soit de gré ou de force. Ce sont les moments les plus spontanés, quand un mec reste au sol épuisé, il est coupé de tout, il ne fait pas attention à sa position ou à savoir si tu le prends en photo. C’est dans ces moments de vulnérabilité que je trouve les images les plus intéressantes.

Quel regard portes-tu sur la scène skate parisienne aujourd'hui ?
J’ai grandi à Amiens en Picardie. Quand j’étais un kid, je rêvais de venir skater à Paris, et quand je venais je pouvais être avec les mecs que je voyais dans les vidéos ou les magazines. Les têtes ont changé depuis, mais je pense que la scène parisienne fait toujours autant rêver. C’est un peu l’endroit où il faut être si t’as envie de te faire connaître. Après, l’ambiance est assez différente ici. Pas mal de mecs vivent du skate et font très attention à leur image sur les réseaux sociaux, avec qui ils trainent etc.… Je n’avais jamais vu ça de manière aussi importante ailleurs qu’à Paris – et ça peut rendre certaines situations assez infernales.

Paris est-elle encore une ville de skate selon toi ?
Paris a toujours été une ville de skate et elle l’est ces dernières années certainement plus que jamais. Elle regorge de spots emblématiques et de skaters qui la représentent internationalement.

TALK SHIT est déjà disponible. Plus de photos ci-dessous :

TALK SHIT #3
Un skater qui se rase
Skater au Palais de Tokyo
Un skater
skater
Skater dans une rame de métro
skater au bord de l'eau
Des skaters

Yedihael est sur Instagram.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Plus de VICE
Chaînes de VICE