Le fondateur de Blackwater veut des mercenaires pour protéger les frontières européennes

Erik Prince, créateur de cette société militaire privée américaine, pense que la crise migratoire européenne peut se régler en faisant appel à des mercenaires.

|
03 Janvier 2017, 4:40pm

Erik Prince est le fondateur de Blackwater, une société militaire privée, qui s'est fait connaître pendant la guerre en Irak à cause d'une série de scandales, dont un massacre en 2007, dans lequel 17 Irakiens ont perdu la vie.

Aujourd'hui, Prince dirige une entreprise soutenue par le gouvernement chinois, appelée Frontier Services Group. Dans un édito paru dans le Financial Times, Prince dit avoir la solution pour régler la crise migratoire en Europe, notamment en faisant appel à des entreprises qui ressemblent comme deux goûtes d'eau à Blackwater.

Prince, un ancien Navy SEAL, dit qu'un « partenariat public-privé » entre les gouvernements européens et des « fournisseurs professionnels » devrait être conclu pour gérer la sécurité des frontières européennes. Il prône l'installation d'unités armées qui seraient composées de locaux (principalement des Libyens). Ces unités seraient dirigées par des instructeurs qui connaissent « le fonctionnement des forces de l'ordre européennes » pendant une durée de dix semaines.

« Les passeurs n'auraient plus d'endroit où se cacher : on peut les trouver, les arrêter et s'en occuper à l'aide d'opérations aériennes et terriennes, » écrit Prince. « Ce type d'opération de sécurité peut être rapidement mis en place et de manière efficace, pour un coût moindre que les opérations menées actuellement par l'UE — le tout grâce à un partenariat public-privé.

Si l'on se fit au CV de Prince, sa proposition a de quoi surprendre.

Quatre anciens contractuels de Blackwater ont été condamnés à 30 ans de prison pour leur rôle dans le massacre de 2007 en Irak. Blackwater, que Prince a vendu à des investisseurs en 2010 (qui l'ont renommé plusieurs fois), a reçu plus d'un milliard de dollars de la part du gouvernement américain entre 2001 et 2007 pour mener diverses missions. Des enquêteurs d'une commission d'enquête sénatoriale s'étaient aperçus que les mercenaires de Blackwater étaient payés plus de 1 200 dollars par jour pour des missions en Irak. Un soldat américain est payé 6 fois moins.

En 2016, The Intercept avait révélé que depuis 2014, « Prince s'est rendu dans plusieurs pays [africains] pour proposer l'utilisation de la force militaire privée ». Prince a notamment proposé de construire une force aérienne privée avec l'aide des partenaires de l'époque de Blackwater. Prince ferait actuellement l'objet d'une enquête du ministère de la Justice américain.

La fortune de Prince est aujourd'hui estimée à 2 milliards de dollars. Sa soeur, Betsy DeVos, pourrait devenir la Secrétaire à l'Éducation du président élu Donald Trump. Elle est notamment connue pour avoir soutenu une privatisation de l'éducation dans le Michigan, ce qui a mené à la déliquescence du système scolaire à Detroit.

Cela ne serait pas la première fois que des entreprises participent à la gestion de la crise migratoire. Des entreprises de ce type ont été accusées de violations des droits de l'homme dans plusieurs pays dont l'Autriche et la Grèce.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR