Publicité
Canada

Une mosquée de Québec frappée par une attaque terroriste

Deux hommes ont ouvert le feu dans une mosquée de la ville de Québec, tuant 6 personnes et en blessant 8 autres — certaines gravement.

par Rachel Browne
30 Janvier 2017, 10:35am

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé ce dimanche soir que son pays a été la cible d'une attaque terroriste. Deux hommes ont ouvert le feu dans une mosquée de la ville de Québec, tuant 6 personnes et en blessant 8 autres — certaines gravement.

Les victimes sont âgées entre 35 et 70 ans, a indiqué la police lors d'une conférence de presse tenue non loin de la zone de crime. 39 autres personnes étaient présentes à la mosquée lors de l'attaque, mais ont réussi à s'échapper.

Deux suspects ont été arrêtés. L'un a été appréhendé près de la mosquée, alors que le deuxième a été arrêté après une course-poursuite qui s'est achevée vers un pont de l'est de la ville. La police a indiqué qu'il n'y avait sans doute pas d'autres suspects.

« Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge, » a indiqué Trudeau dans un communiqué de presse. Les deux hommes ont été placés en détention et la situation au Centre culturel islamique de Québec, visé ce dimanche, est « sous contrôle ».

« Il est déchirant de voir qu'un tel geste de violence insensée a été commis. La diversité est notre force et, en tant que Canadiens, la tolérance religieuse est une valeur qui nous est chère, » a dit le Premier ministre.

Trudeau a ajouté que les « musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là n'ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays. »

Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s'est aussi exprimé sur l'attaque terroriste. Sur Twitter, Couillard a écrit « Le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare. Toute notre solidarité aux proches des victimes, des blessés et à leur famille. »

L'attaque a eu lieu juste avant 20 heures (heure locale) ce dimanche soir au Centre culturel islamique de Québec, alors que des dizaines de personnes se rassemblaient pour la prière du soir. Le centre avait déjà été la cible d'attaques racistes. L'année dernière, quelqu'un avait laissé une tête de cochon sur le pas de la porte de la mosquée accompagné du message suivant : «Bon Appétit. »

Les Québécois ont commencé à rendre hommage aux victimes et à poster des messages de solidarité en utilisant le hashtag #JeSuisQuebec. Une veillée doit avoir lieu ce lundi soir à Montréal.

« Pourquoi cela arrive ici ? C'est un acte barbare, » a dit à Global News le président de la mosquée, Mohamed Yangui.

Un témoin anonyme a confié à Radio-Canada que les deux suspects « avaient un fort accent québécois ».

« L'un d'entre eux a ouvert le feu en criant "Allah Akbar". Les balles frappaient les gens qui priaient. Les gens qui priaient ont été tués. L'une des balles est passée juste au-dessus de ma tête, » a précisé le témoin.

Pour le moment, on ne connaît pas l'identité des assaillants, ni leurs motivations.

Sur les réseaux sociaux, de fausses rumeurs accusant d'un côté, des suprémacistes blancs, et de l'autre, des extrémistes islamistes, ont été rapidement démenties.

Une ambulance devant le Centre culturel islamique de Québec. (Photo de Mathieu Belanger/Reuters)

Un porte-parole du Conseil national des musulmans canadiens a indiqué à VICE News qu'ils suivaient la situation de près. Le groupe comptabilise tous les incidents islamophobes et les crimes haineux contre les musulmans.

« Nous savons que les musulmans québécois sont généralement à la marge. Le climat ici a toujours été un peu compliqué, » a dit Amira Elghawaby. « Mais personne ne pouvait prédire qu'un événement si tragique puisse arriver. Et nous ne connaissons toujours pas les motivations des suspects. »

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a diffusé un communiqué ce lundi matin pour condamner l'attaque.

«Nous devons rester unis. Québec est une ville forte. Québec est une ville fière. Québec est une ville qui est ouverte au monde, » a déclaré Labeaume.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a indiqué sur Twitter que sa ville avait renforcé sa sécurité ce dimanche soir.

Montréal et le Gatineau vont renforcer leurs dispositifs de sécurité et de surveillance, a indiqué CBC, notamment pour les mosquées locales.

Un journaliste du Washington Post a tweeté un communiqué du Département de la police de New York qui disait « suivre la situation à Québec » et qu'il surveillait de près « les mosquées/les lieux de culte dans la ville. »

Le Centre culturel islamique et d'autres mosquées de la province ont été la cible d'attaques racistes et islamophobes au cours des dernières années. En 2014, la mosquée de Sainte-Foy et deux autres ont reçu des messages haineux (« l'islam en dehors de mon pays »).


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR