Sports

La finale du championnat grec part en sucette

La fans de l'Olympiakos n'ont pas du tout apprécié la défaite de leur équipe face au rival du Panathinaikos.
13 juin 2017, 8:54am

Les supporters grecs, qu'ils soient fans de football ou de basket, suscitent émerveillement et admiration lorsqu'ils poussent derrière leur équipe, tel un seul homme, mais aussi peur et consternation lorsqu'ils se distinguent par leurs débordements, symboles d'un amour parfois difficile à contenir.

Le match 5 de la finale du championnat de Grèce de basket entre les deux ennemis du Panathinaikos et de l'Olympiakos avait lieu dimanche. Comme attendu, l'ambiance était passionnée, électrique et explosive, bien loin de ce qu'on peut voir dans les salles de Pro A en France. C'est le Pana qui a été sacré à la faveur de sa victoire 66 à 51, ce qui a provoqué la colère des supporters du Pirée.

Alors qu'il ne restait qu'une poignée de minutes à jouer, les supporters de l'Olympiakos, furieux de la défaite inéluctable de leur équipe, ont craqué des fumigènes, dont certains ont atterri près du banc du Pana, et ont fait péter des bombes agricoles. Certains supporters de l'Olympiakos ont même envahi le parquet. Dans cette ambiance surréaliste, les joueurs des deux équipes ont été contraints de regagner les vestiaires le temps que les tribunes soient évacuées.

Le match a finalement pu reprendre pour quelques minutes et l'issue du match n'a pas changé : le Panathinaikos a remporté son 35e titre de champion de Grèce.