Full Turn, la 3D qui donne le tournis

Benjamin Muzzin réinvente les écrans 3D sans lunettes.

|
sept. 16 2014, 12:00pm

Avec sa création Full Turn, l’artiste suisse Benjamin Muzzin vous permet d’admirer des images 3D sans ces indispensables lunettes qui vous mangent la moitié du visage. Vieille comme le monde, la technique mise au point par le Vaudois joue sur les ressorts de l’illusion d’optique pour ruser votre persistance rétinienne et votre cerveau.

En collant deux tablettes HD dos à dos montées sur un axe tournant à 200 tours minutes, Full Turn affiche des images qui défilent à trop grande vitesse pour que votre cerveau puisse les analyser pertinemment. Résultat, le spectateur perçoit des images holographiques en 3D, visibles à 360 degrés, générées par la rotation des deux écrans. Ou comment des formes cylindriques et elliptiques apparaissent puis disparaissent sous vos yeux bernés qui ont depuis longtemps oublié les écrans.

Full Turn c’était au départ mon projet de validation de diplôme en Media & interactive Design à l’école d’art de Lausanne (ECAL), précise Benjamin Muzzin. Mais une fois le prototype créé, tout le monde était tellement emballé que nous avons décidé avec l’ECAL d’en faire une nouvelle version plus aboutie pour l’inscrire dans une vraie démarche artistique.

Aidé par certains camarades de promo, l’artiste suisse conçoit un socle qui abrite un moteur électrique DC géré par un Arduino contrôlant la rotation des écrans, une batterie de ventilateurs ainsi qu’un mini-mac qui centralise le tout. S'ajoute ensuite la programmation software – assurée par Mathieu Rivier – puis, finallement, la programmation visuelle sur Cinema 4D et After Effects.

Aujourd’hui collaborateur du studio d’art numérique genevois Sigmasix, le créateur de Full Turn imagine déjà d’autres déclinaisons de son œuvre "avec des écrans plus grands, quitte à ce qu’on se prenne des rafales de vent dans la tête". Bref, lunettes ridicules ou cheveux en pétard, le prix à payer reste élevé pour qui aime la 3D. 

Un projet qui donne des yeux d'enfant à Hugh Jackman est un bon projet. 

Antoine Morel-Vuillez est partout où la lumière fait autre chose qu'éclairer, il est aussi sur Twitter : @antoinemovu

Dans le même genre : 

Avec Noisy Skeleton, devenez le pont entre son et image.

Ca balance pas mal à Montréal.

Entrez dans la peau d'un enjoliveur.

Plus de VICE
Chaînes de VICE