FYI.

This story is over 5 years old.

Verratti n'est pas le "nouveau Pirlo". Il est "verratien"

Marco sera à l'Euro ce que Michel-Ange fut à Florence.
12.10.15

OK, c'est bon, on a compris que Verratti était le "nouveau Pirlo". Sérieux, je crois que même ma mère le sait. Et c'est pas la passe décisive de fou qu'il a donnée à Eder contre l'Azerbaïdjan (3-1), samedi, qui va arranger les choses. Le vrai sujet, désormais, c'est de savoir comment on va appeler les passes de Verratti. Perso, je propose l'adjectif "verratiennes". Je sais, il manque un t, mais ça sonne Renaissance. Et cette passe est un tableau de maître.

Il faut imaginer deux Verratti, en vérité. Le premier a une manette en main, il est dans son canapé, et il joue le match sur FIFA. Il voit l'appel de son attaquant dans le dos de la défense, petit une-deux, et hop, L1 + triangle. Le second est sur le terrain, et en une touche de balle, il dépose le Ballon (avec la majuscule qui marque le divin) sur le pied d'Eder, qui n'a plus qu'à mettre un petit exter pour que ça rentre. L'Italie est qualifiée pour l'Euro, merci Marco. L'été 2016 sera verratien.