Publicité
Music by VICE

Luv Letterz : les meilleurs morceaux rap de mars

Niska, Triplego, Downtown Dion, Young Thug, K Camp, Chief Keef, Boxon, Hache-P, Slim 400 et Future.

par Luv Gang
31 Mars 2017, 11:26am


Qui est le Luvgang ? Combien de membres forment leurs rangs ? Est-ce un vrai gang ? Sont-ils d'authentiques luverz ? D'authentiques DJ's ? Pourquoi leur page Facebook contient essentiellement des photos de chiens en lunettes de soleil ? Il est possible de répondre à toutes ces questions en vous rendant aux soirées épicées qu'ils donnent régulièrement à Paris, que d'aucuns s'accordent à qualifier comme « fêtes les plus détente de la capitale ». Chaque mois, ils nous présentent leurs derniers morceaux rap préférés, et voici leur sélection de mars.


NISKA - « B.O.C #KeDuSal 1 »
« MA FEMME EST BELLE CAR ELLE FAIT DES ... ? GOMMAGES ! »
Niska sait où il va car il porte du ... ? Stone Island !

TRIPLEGO - « 50 »
Quand la fashion week de 2036 aura réduit les années 2010 à des vestes Deliveroo trop grandes et à des fuseaux Adidas trop serrés, on se rappellera que pendant quelques instants, les images de Kevin Elamrani-Lince nous auront fait ressentir quelque chose, et que c'était bien d'être jeune.

YOUNG THUG - « Best Thing of All Time »
Les sirènes Kill Bill nous indiquent qu'on a à faire à l'année 2014 et que le dab, les hoverboards et la dignité sont des concepts ayant encore un sens.

CHIEF KEEF feat BALLOUT- « Keep That »
Quand on apprend que je suis Trinidadien on me parle de deux choses : de Jean-Paul de Seinfeld et de steel drums. Est-ce que Chief Keef est du genre à passer à côté de sa carrière parce qu'il préfère « limer » (l'équivalent caribéen de chiller, mais avec beaucoup moins de sweats Tealer) ? Oui. Est-ce que c'est le truc le plus Trinidadien qui soit ? Aussi.

K CAMP - « Naked »
Who get naked
Who get naked (who get naked)
All this drinking, who get naked (who get naked)
Gravez-ça en Papyrus sur la tombe du Luvgang, merci.

BOXON - « Rien à branler »
À trop faire frotter la bavette…
PS : Il y a un soundtag de Lex Luger tout droit sorti de 2011, pourquoi ? Parce que « Rien à branler ».

DOWNTOWN DION - « Almost Home »
Je ne sais pas qui est Downtown Dion, mais je sais que si on passait quelques heures ensemble, sur un banc, sans échanger un seul mot, une nouvelle amitié naîtrait.

HACHE-P - « Y'a d'la dope » feat. SONNY BRAM'S, GUY2BEZBAR, JECI-JESS, JONES CRUIPY, SILEK & BRIDJAHTING
Il n'y a jamais rien eu de plus rap qu'un posse cut, et c'est avec plaisir qu'on assiste à leur multiplication dans le rap français. Tout le monde est là ; un ancien de la MZ, un XV Barbar, un Antillais, un caméo d'Alkpote. Il manque juste un figurant en fauteuil roulant en arrière plan et ce serait un sans faute.

SLIM 400 - « Spanish »
Dit comme ça, le bon sens et la lucidité sont vraisemblablement les deux caractéristiques les moins rap de tous les temps. Mais avec Slim 400, ça fonctionne, conscient de ses propres limites, il ne force pas, et fait ce qu'il a à faire. Respect.

FUTURE - « My Collection »
Une dernière pour toutes les héroïnes rohmériennes qu'on croise au détour d'une ruelle du 18ème arrondissement.



Le LUVGANG jouera au Black Out Club à Paris le 23 avril prochain.